Rose 8

Roses d’automne (Poème)

« Aux branches que l’air rouille et que le gel mordore,
Comme par un prodige inouï du soleil,
Avec plus de langueur et plus de charme encore,
Les roses du parterre ouvrent leur coeur vermeil

[…] »

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Frédéric Chopin , Nocturne Op37-01, interprété par Jan Ekier (1959, domaine public).

Livre audio ajouté le 09/11/2010.
Consulté ~14 078 fois

Lu par Bruissement

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci, chère Pascale, pour ce compliment si gentil et si joliment exprimé.
    Nérée Beauchemin (1850-1931) est peu connu en France, c’est un médecin et écrivain Québécois dont l’oeuvre poétique se résume essentiellement en deux recueils:”Les Floraisons matutinales” (1897) et “Patrie intime” (1928)

  2. bonjour, Je ne connaissais pas ce poète Monsieur NEREE BEAUCHEMEIN,… Comme à l’habitude l’interprétation, la musique, la douceur de la voix sont a eux seuls (orthographe ?) aussi, toute une poésie… MERCI PASCALE GAUMONDIE