Ciel (photo de Bruissement)

Le Dernier Rendez-vous (Poème)

« Mon seul amour ! embrasse-moi.
Si la mort me veut avant toi,
Je bénis Dieu ; tu m’as aimée !
Ce doux hymen eut peu d’instants :
Tu vois ; les fleurs n’ont qu’un printemps,
Et la rose meurt embaumée.
Mais quand, sous tes pieds renfermée,
Tu viendras me parler tout bas,
Crains-tu que je n’entende pas ? […] »

Lecture dédiée à mon mari. B.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Max Bruch, Concerto 01 pour violon et orchestre sol mineur Op. 26, interprété par Christian Ferras et l’ensemble Philarmonia Orchestra, dirigé par Walter Süsskind (1954, domaine public)

Livre audio ajouté le 24/10/2010.
Consulté ~12918

Lu par Bruissement

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Gentille remarque, chère Sophie!
    Cependant, c’est surtout la délicate expression du bel amour de Marceline Desbordes-Valmore, que j’ai voulu faire ressortir.
    J’ai intentionnellement placé cette poésie après “A l’Amour” qui dévoilait et son amour fidèle et sa déception envers l’être aimé infidèle, parce qu’ainsi on pouvait mesurer plus encore la force de l’amour qui dépasse tout, délicieusement exprimé ici par cette grande poétesse.
    Ceci dit rien n’empêche le véritable amour d’exister dans une fidélité réciproque…