: , &

Sur le procès des Fleurs du mal

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Discours


Procès des Fleurs du mal

En 1857, six mois après le procès de Madame Bovary, où Flaubert fut acquitté, Baudelaire, traduit en justice pour les mêmes chefs d’accusation, fut condamné à 300 francs d’amende et six pièces furent retirées du recueil Les Fleurs du mal. Mais le 31 mai 1949, la Cour de Cassation annula le jugement et « déchargea la mémoire de l’auteur de la condamnation prononcée ».

Sont lus ici le réquisitoire du substitut Ernest Pinard et un extrait de Charles Baudelaire, sa vie et son œuvre, plaidoyer en faveur du poète par son ami Charles Asselineau.

Réquisitoire du procès des Fleurs du mal.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)


Charles Baudelaire, sa vie et son œuvre (extrait).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, “Enregistrer sous…”)



> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 22/05/2009.
Consulté ~23 098 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

8 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. merci de cette ulustration vocal qui fait vivre les auteus parmi nous,et qui donne une deuxièume naissance pour ces ouvrages.
    merci….

  2. ô mon père baudelaire, mon âme, votre plume est responsable de ma passion éffrénée ce jour des autres, je vous aime pour toujour.

    j’ai étudié baudelaire à l’université,voulez-vous partager les substantielles paroles et vers du maître?

  3. Mon cher Abdellah de Rabat la convention sur les droits d’auteur nous contraint à ne pas enregistrer d’auteurs morts après 1939… et l’avion de Saint-Ex est tombé en mer en 1944…
    Proposez-moi un autre livre, mais vous devriez
    trouver votre bonheur parmi les 800 ouvrages de notre site ! Merci de votre commentaire.

  4. Bravo , vous avez réussi – gràce à votre belle voix – à faire aimer les livres à nos enfants .Vous savez,pour des enfants dont le Français est la deuxième langue et qui n’ont pas baeucoup d’occasions pour s’excercer et écouter une bonne prononciation,vous leur donnez cette chance,une chance qui nous a été donnée par les coopérants Français dans les années 70. Abdellah/Rabat/Maroc.
    * J’espère vous entendre lire ”LE PETIT PRINCE”/SAINT-EXUPERY,mérci encore une fois.