Gustave Caillebotte - Le Pont de l'Europe (1876)

L’Affaire Lerouge

Émile Gaboriau, considéré comme le père du roman policier, aurait influencé Conan Doyle pour la création de Sherlock Holmes. Son premier roman, L’Affaire Lerouge (1866), connut un immense succès.

« Le jeudi 6 mars 1862, surlendemain du Mardi gras, cinq femmes du village de La Jonchère se présentaient au bureau de police de Bougival. Elles racontaient que depuis deux jours personne n’avait aperçu une de leurs voisines, la veuve Lerouge, qui habitait seule une maisonnette isolée. À plusieurs reprises, elles avaient frappé en vain. Les fenêtres comme la porte étant exactement fermées, il avait été impossible de jeter un coup d’œil à l’intérieur. Ce silence, cette disparition les inquiétaient. […] »

Archives téléchargeables :

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Références musicales :

Générique de la série Les Cinq dernières minutes.

Livre ajouté le 11/02/2009.
Consulté ~61 315 fois

Lu par Victoria

Suggestions

87 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Un excellent roman policier. Habitué aux polars contemporains d’Ellroy, Indridason ou Deon Meyer, je ne m’attendais pas à autant apprécier ce roman policier du XIXe siècle. L’intrigue est excellente et nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. Merci encore à Victoria pour ce gros travail réalisé sur la bande sonore et les bruitages.

  2. Quelle jolie voie, et quelle diction,ce romans je l’ai vécu comme dans la réalité, je ne connaissait pas cette dame,mais je la remercie quand même,merci encore pour ce jolie romans que vous laissé.

  3. Bonsoir Victoria,
    J’ai été très distraite par ce joli roman policier que vous avez lu de la plus admirable des façons. Vous m’avez donné un grand plaisir pendant trois longues soirées.
    Je vous en remercie, bien que mon petit mot soit bien piètre au regard de l’agréable et long temps pendant lequel je vous ai écoutée.
    Merci. Merci.

  4. Merci beaucoup pour cette lecture, j’ai découvert un auteur et une histoire qui m’ont captivé.
    J’ai aimé votre voix qui sert le texte d’une belle manière.

  5. Merci Victoria pour votre très beau travail de lecture et de m’avoir également donné l’opportunité de découvrir Émile Gaboriau. Comme de nombreux autres, vous avez captez mon attention pendant de longues heures. J’ai adoré!

  6. Quelle histoire !!! Vraiment, cet auteur sait ménager le suspens. Au moins au début du roman… Ensuite on trouve assez vite la clef de l’énigme. Mais j’ai néanmoins passé d’excellents moments à écouter ce livre que je recommande. Je tenterai un autre Gaboriau bientôt.
    Reste à remercier la lectrice même si je viens de lire qu’elle n’est plus. Quelle tristesse… Sa voix était vraiment très agréable…

  7. Je joins mes remerciements et mes compliments à tous les autres si nombreux et tellement mérités.
    Merci à vous et à tous les donneurs et donneuses de voix qui font un travail remarquable.

  8. Mon premier livre audio, et quel livre !
    14h d’enregistrement, quel travail formidable de la part de Victoria, je ne me lasse pas de l’écouter nous plonger au coeur de l’intrigue !

  9. C’est le énième roman que j’écoute à travers la voix de notre chère victoria, elle a le don de nous faire plonger et de vivre à l’intérieur de l’histoire, et de nous faire goûter l’amour, la haine, la joie, la déception des personnages a travers les intonations de sa voix. son décès est une très grande perte pour moi comme pour tous. Mes sincères condoléances à sa failles ainsi qu’à ses proches. Qu’elle repose en paix !!

  10. Salut tout le monde victoria est une grande dame j adore sa voix j en meme arrive a choisir mes romans non par leurs auteurs mais par donneurs de voix je savais pas qu ils existaient ce genre de commentaire danslesquels on pourrait exprimer nos sinceres sentiments a ce type de gens je viens de le decouvrir recemment j ai lu quelsues commentaires tres anciens j ai decouvert que je suis pas la seule fun de victoria …je viens d apprendre aussi avec une grande amertume sa disparition que dieu aie son ame dans sa sainte mesiricorde je prierai pour elle en cette annee j ai perdu une autre femme qui m est tres chere c est ma mere mes sinceres condoleances a la famille de victoria mes sinceres condoleances a tous mes amis auditeurs et auditrices “nous sommes a dieu et a lui nous retournons”

  11. Je suis vraiment désolée d’apprendre le décès de Victoria et adresse mes condoléances à ses proches. Elle restera toutefois pour toujours avec nous grâce à sa merveilleuse voix.
    Merci tout de même pour la réponse.
    Meilleurs messages

  12. Chère EQUIPE LITTERATURE AUDIO .

    Mes condoléances pour la perte de cette chère Dame que j aime tant comme personne et sa voix …

    Tout tombe et disparaît !

    Cordialement
    Ahmed

  13. Bonsoir Christine, et merci pour votre commentaire. Victoria ne pourra pas vous répondre, elle n’est malheureusement plus de ce monde.
    Mais votre commentaire prouve, s’il était besoin, qu’elle est encore très présente sur notre site.

    Pour répondre à votre question, il s’agit du générique des “Cinq dernières minutes”, série télévisée diffusée depuis les années 50 et jusqu’aux années 90, avec notamment Raymond Souplex et Pierre Santini.

  14. Un grand merci pour cette lecture de Gaboriau qui est sans aucun doute le digne précurseur de nos romans policiers. Une toute petite question: la musique des débuts de chapitre? Elle me rappelle un film…

  15. Voilà une passionnante histoire policière, très bien lue. Des heures de plaisir. Un grand merci.
    Votre site est vraiment incontournable. Bravo à vous tous.

  16. Malheureusement Fabienne (Victoria) ne lira plus ces romans. J’ai découvert “L’affaire Lerouge” ici avec sa voix et étrangement, alors que j’ai voulu ensuite mettre cette histoire en BD, la voix de Tabaret sonnait encore des accents féminins de Fabienne. Merci à elle de m’avoir fait aimer ce roman.

  17. Bravo. Voix agréable et non-stressante et emphatique comme certains.
    Musique: Peter Gunn Theme ?
    Merci!

  18. Une voix exquise, presque hypnotique. Un vrai bonheur qui, pour la peine de clore vos paupières, vous emporte loin au point qu’on en viendrait à se demander si ici, “la boue (ne serait pas) faite de nos fleurs…

  19. Lecture captivante grâce a une lectrice qui à le sens du théatre. Je dois aussi que c’est un livre qui décrit bien la période historique de Paris 1860. Donc bravo a ce précurseur du style policier.

  20. Merci Victoria pour cette très belle lecture. J’ai adoré ce roman.
    Je suis tellement heureuse d’avoir découvert ce site, je me demande souvent quelles sont les personnes qui écoutent (tout comme moi) des romans au lieu de les lire (en dehors des non voyants ou mal voyants).
    J’essaie d’expliquer ce grand plaisir que j’ai à écouter les livres, mais ce n’est pas toujours compris dans mon entourage.
    J’ai déjà hâte d’en écouter un autre…

  21. Quelle belle lecture. Autant d’admiration pour la voix que pour le contenu de ce captivant roman policier

  22. je viens d’achever la “lecture” de mon premier livreaudio, merci pour cette lecture remarquable qui a fait passer comme une flèche quelques longs voyages en train!

  23. Je suis une chinoise, j’apprends le français. J’aime bien ce livre, mais je n’ai pas trop de temps de le lire. La voix de Victoria me permet d’apprécier ce livre et elle donne plus de billance à cette histoire. Merci Victoria, j’adore votre voix. je trouve votre voix va très bien au histoire polar. Merci encore pour votre travail.

  24. merci pour votre travail de lecture, c’est agréable d’écouter en faisant le ménage ou en tricotant et cela change de la musique ou de la tv et cela repose les yeux, cela me rappelle les pièces que l’on entendait à la radio il y a une quarantaine d’année et je trouve cela très reposant
    encore merci

  25. Vous lisez divinement bien! Et je dois dire, que moi aussi comme les auteurs des commentaires précédents … je ne peux n’empêcher d’écouter une petite histoire le matin en partant travailler ou bien sur la route du retour. Et je dois dire qu’avec cette histoire là …. j’ai beaucoup de mal à appuyer sur le bouton STOP. Du coup, je vous écoute au petit-déjeuner, et même aussi le soir sous la couette !
    Merci encore pour votre lecture Victoria !

  26. • • •More