Édouard Manet - La Lecture (1865)

Les Journalistes, monographie de la presse parisienne

Tous les grands écrivains en veulent à la presse et surtout à la critique. Pour eux, les journaux servent à emballer le poisson et les journalistes sont des poisons. La presse n’a pas bonne presse chez les artistes. Ils sont pour la liberté de la presse sauf quand elle dit du mal d’eux, et elle dit toujours du mal d’eux, d’une façon ou d’une autre. Les journaux, c’est la télévision du 19ème siècle, le théâtre étant son cinéma. L’ouvrage de Balzac est en fait une longue critique télé…


Consulter la version texte de ce livre audio.
Livre audio gratuit ajouté le 04/05/2010.
Consulté ~14011

Lu par Éric

Suggestions

4 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. _Fœtus_ se prononce _fétuss_ et non _feutuss_.

    _Feutuss_ est une prononciation de journaliste de télévision et de radio.

    –– Emile docteur de marine et spécialiste de la croissance osseuse chez les adolescents

  2. Merci.
    Attention à l’écho, qui est excessif et glougloutant (un côté gargarisme).
    Pourriez-vous le réduire ?
    Je crois que oui.