Michel de Montaigne

Sur les menteurs (Essais, I, 9)

Ce 9e Essai du Livre I, Sur les menteurs, est consacré moitié au défaut de mémoire, dont souffre Montaigne et qui a aussi ses avantages, et moitié au mensonge, vice odieux.

« Ce n’est pas sans raison qu’on dit que celui qui n’a pas une bonne mémoire ne doit pas s’aviser de mentir. Je sais bien que les grammairiens font une différence entre « mensonge » et « mentir » : ils disent qu’un mensonge est une chose fausse, mais qu’on a prise pour vraie, et que la défin ition du mot « mentir » en Latin, d’où vient notre Francais, signifi e « aller contre sa conscience » ; que par conséquent, cela ne concerne que ceux qui disent ce qu’ils savent être faux, et qui sont bien ceux dont je parle. […] »

Consulter la version texte du livre audio.

Traduction : Guy de Pernon.

Illustration : portrait de Michel de Montaigne (~1578).

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 24/09/2010.
Consulté ~17 830 fois

Lu par René Depasse

Suggestions

2 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Merci René, pour ce texte (son début)si réconfortant pour moi qui, comme Montaigne (!!!), suis affligée d’une mémoire de petit oiseau…
    Pomme.