Marcel Proust

Albertine disparue (Chap. 1)

« Mademoiselle Albertine est partie ! » Alors que le narrateur croyait souhaiter cette séparation et ne plus aimer la jeune fille, il suffit que Françoise prononce ces mots devant lui pour qu’il en souffre tout aussitôt. Il songe alors à demander à son ami Saint-Loup d’aller la chercher en Touraine, chez sa tante, si c’est bien là qu’elle est partie. Mais elle ne revient pas.

Albertine disparue est le sixième volume de À la recherche du temps perdu.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Livre audio gratuit ajouté le 17/07/2010.
Consulté ~49150

Lu par Orangeno

Suggestions

16 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. J’ai écouté avec un immense plaisir “Albertine disparue”, longtemps après l’avoir lu, en me réjouissant que la phrase de Proust se prête aussi bien à l’écoute. Merci beaucoup pour cette lecture!

  2. Bonjour. Tout d’abord je veux vous remercie frondément pour cette päge que j’ai trouvé vraiment outil. J’aprend la langue francaise depuis quatre ans et on m’a dájà fait constater que quand on lis en écouteant, on améliore beaucoup la comprehension du francais.

    À très bien töt.

    Jefferson CA.

  3. Amour-haine : comment ne pas souffrir de la jalousie texte merveilleux de réalité humaine…si bien transmis par la voix et le ton de ORANGENO…MERCI BEAUCOUP…

  4. Proust et Orangeno ensemble, c’est de l’alchimie auditive judicieuse. Je me suis délecté à cette complicité.
    BRAVO et Merci Orangero!

    Didier Pilette- México City.

  5. Quelle force dans ce livre! Une lecture merveilleuse merci beaucoup Orangeno! L’écoute audio prend tout son sens pour ces textes très riches qui nous marquent longtemps et que l’on peut réécouter en apprenant chaque fois quelque chose. Leçon de vie, leçon de langue, leçon d’écriture romanesque, magie des personnages…

  6. Pour ceux qui aiment ce texte (si bien lu par Orangeno), le grand comédien Jean-Laurent Cochet lira intégralement en scène “Albertine Disparue”, pendant 20 heures de suite, salle Gaveau, en janvier prochain :

    http://www.jeanlaurentcochet.com/la-compagnie?articleTitle=albertine+disparue–1255602641–174

    “Plus de 20h de lecture par Jean-Laurent Cochet, seul en scène, dans le cadre mythique de la salle Gaveau. Une première mondiale autour de l’œuvre la plus méconnue et la plus bouleversante de Marcel Proust.”

  7. Je vous remercier beaucoup pour la lecture. Il y a 2 ans que j’étudie votre langue. Je l’aime votre langue, mais surtout j’aime la littérature française. Le problème est toujours la phonologie comme vous savez. On peut lire tout la littérature… mais il faut l’écouter, il faut écouter la langue… Enfin je vous remercier encore une fois.

  8. A ma grande surprise, en vous écoutant je trouve que Proust n’est pas si difficile à lire que je le pensais( Je suis une étrangère qui apprend le français). Votre voix magnifique et touchante rend ma lecture de Proust quoitidienne et consécutive. C’est un bonheur de suivre votre
    voix et votre rythme. Je vous remercie sincèrement et j’espère que vous pourriez aussi lire le premier tome.
    Mes meilleures salutations.