Jules Verne en 1892

La Maison à vapeur

• • •More

Le colonel en retraite Edward Munro vit à Calcutta dans le souvenir du bonheur perdu, sa jeune épouse Laurence ayant disparu lors des massacres perpétrés à Cawnpore par les troupes d’un chef indigène, implacable ennemi des Britanniques, Nana Sahib. Depuis cet épisode, on a perdu la trace de Nana Sahib, réfugié au Népal et dont la rumeur de la mort a circulé.
L’ami de Munro, l’ingénieur en chemins de fer Banks, lui propose de faire un voyage d’agrément dans l’Inde du nord dans un véhicule extraordinaire qu’il a conçu et construit pour le Maharadjah de Bhoutan et qu’il a pu racheter à bas prix après la mort du commanditaire. Il s’agit d’un gigantesque éléphant à vapeur tirant deux wagons de tout confort et qui roule sans avoir besoin de voie ferrée. Ce train est même amphibie. Munro donne son accord et ils partent, accompagnés en particulier de leurs amis, un invité français, Maucler, et le capitaine Hod, grand chasseur de tigres. En y incluant le personnel nécessaire, ce sont dix personnes qui font route vers les contreforts himalayens.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Références musicales :

Butterfly Tea, Introduction, extrait de l’album Drama – Emotion (licence Cc-By-Nc-Sa-3.0).

Livre audio gratuit ajouté le 31/05/2013.
Consulté ~34876

Lu par Orangeno

Suggestions

16 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Très hard ce livre de Verne ,les massacres sont détaillés avec BCP de précisions.C’est limite tout de même .

  2. Bonjour Madame,
    Toutes mes félicitations pour votre diction et votre ponctuation, qui rend votre lecture particulièrement attrayante; un délice!
    Bien cordialement
    Gérard

  3. Bonjour,

    Merci pour cette lecture et plein d’autre du même auteur ou je n’ai pas écris de commentaire! Le livre est passionnant et la lecture est claire! Grâce à vous, à ce site et à d’autre conducteur je conduis moins vite et je ne considère plus perdre du temps sur le trajet “maison – boulot”.

  4. Bonsoir Madame,
    Merci pour ces jolies lectures et quelle voix et quel talent …
    Je suis définitivement fan.
    Merci encore et belle vie à vous,
    Xavier HOUIN

  5. Si vous voulez prolonger le plaisir, allez voir cet éléphant extraordinaire à Nantes, il est magnifique. Il sort tous les jours pour le plus grand plaisir des touristes. merci au lecteur.

  6. Merci,
    Quel plaisir, Très belle lecture…
    on attend déjà le prochain Jules Verne avec impatience !

    Merci encore et bonne continuation !

  7. Comme dit précédemment, j’avais un vague souvenir de ce roman… Ce fut un réel plaisir de le redécouvrir grâce à vous, chère lectrice. Merci.
    Je me permets de vous signaler cependant quelques petites imperfections techniques dans le livre 1 : un bruit de fond assez présent dans certains chapitres, et le son qui “clapote” dans le 14e…
    Et maintenant, à quand Michel Strogoff ?…

  8. Chouette un nouveau Verne “Orangeno”. Tout comme Claire-Marie je télécharge immédiatement et j’ai hâte de l’écouter.

    Merci

  9. Un souvenir d’adolescence dans lequel, 40 ans plus tard, je vais me replonger avec délice grâce à votre voix envoûtante, chère Orangeno…