La Bourse Paris

L’Argent

• • •More

18e roman des Rougon-Macquart, qui pourrait constituer une suite de La Curée car on y retrouve Aristide Rougon, dit Saccard, dans une nouvelle entreprise pharaonique qui entraînera dans son ascension les joueurs à la bourse, véreux ou pauvres naïfs.
Mais à ce jeu dangereux, la chute peut être vertigineuse…
Sujet parfaitement actuel…
Le roman contient en outre un superbe portrait féminin, dans la personne de Mme Caroline.

Consulter la version texte de ce livre audio.
Télécharger ce livre audio par archive Zip :
Illustration : La bourse de Paris
Références musicales :

Modeste Moussorgski, Tableaux d’une exposition (15. La Grande porte de Kiev), interprété par Byron Janis (1959, domaine public).

 

Livre audio ajouté le 28/09/2010.
Consulté ~67729

Lu par Pomme

Suggestions

47 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Sandra, votre compliment, certes très excessif, me fait grand plaisir. Et rougir un peu! Mais quel bonheur chaque
    fois d’apprendre qu’une lecture est autant appréciée. Grand merci à vous.

  2. Une interprète exceptionnelle pour un grand livre. Tout en étant italienne je ne peux pas me passer d’apprecier la différence entre Pomme et les autres donneurs de voix! A mon avis, les compliments pour cette interprète ne sauront jamais assez nombreux, comme elle demontre une capacité extraordinaire de jouer ce texte, de comprendre et nous faire mieux comprendre toutes ses nuances.

  3. Je suis vraiment heureuse quand j’apprends que je peux aider un étudiant! Merci à vous, Flor, pour votre commentaire. Bonne chance dans la poursuite de vos études.

  4. Merci, je suis en train de relire l’œuvre de Zola pour mes études à Rennes 2 et c’est agréable de relire à l’écoute en suivant les lignes, de plus c’est plus rapide qu’en lisant par soi-même.

  5. Votre commentaire est bien touchant, Joel. Je vous suis infiniment reconnaissante. Je vous souhaite une bonne fin de la saga.

  6. Merci Pomme pour cette nouvelle lecture. J’arrive au bout de la série d’autant que j’ai écouté la deblâcle avant celui là. Je viens de commencer le docteur Pascal et c’est avec une pointe de tristesse que j’aborde ce nouveau roman…
    Pomme, que de temps passé avec vous et vraiment que de plaisir. Vous m’avez fait découvrir et aimer Zola et je vous en remercie grandement.

  7. • • •More