Page complète du livre audio gratuit :


BERNANOS, Georges – Un crime

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 5h 26min | Genre : Romans


Georges Bernanos - Un crime

Au château de Mégère, un crime a été commis : une riche veuve a été assassinée dans la nuit. Mais qui est l’inconnu trouvé gisant dans le parc, dévêtu et sans chaussures ? Quels secrets dissimule le nouveau curé de Mégère, arrivé la nuit même du drame ? Qui est cette jeune pensionnaire dont on a retrouvé la photographie ? Autant de mystères au travers desquels le juge Frescheville a bien du mal à déceler la vérité – le pourrait-il seulement, tant l’affaire est complexe et « crée autour [d’elle] comme une sorte de tourbillon qui attire invinciblement vers son centre innocents ou coupables » ?

Plus que la résolution de cette curieuse intrigue, ce sont tous ceux qui y participent – le procureur, le brigadier, la vieille bonne, ou le clergeon – qui intéressent réellement Georges Bernanos dans ce récit dont la clef n’est dévoilée que par la confession finale du personnage principal. « Rêver, c’est se mentir à soi-même, et pour se mentir à soi-même il faut d’abord apprendre à mentir à tous ».

Illustration : Dessin de Victor Hugo (L’Art et L’Idée, 1892).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Un crime.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie I :

Chapitre 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Chapitre 02.mp3
Chapitre 03 (1).mp3
Chapitre 03 (2).mp3
Chapitre 04.mp3

Partie II :

Chapitre 01 (1).mp3
Chapitre 01 (2).mp3
Chapitre 02 (1).mp3
Chapitre 02 (2).mp3

Partie III :

Chapitre 01.mp3
Chapitre 02.mp3



> Références musicales :

Johannes Brahms, Sonate pour violoncelle et piano n°1 Op 38 – Allegro non Troppo, interprétée par Stefano Ligoratti (licence Cc-By-Nc-3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 7. XXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 5 302 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

28 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Claryssandre le 15 février 2020

    Ah super ! Un Bernanos lu par l’EXCELLENTE Gaëlle. Je savoure d’avance. Merci infiniment !!!

  2. Gordon le 15 février 2020

    Chère Gaelle,
    Moi qui adore votre voix, je suis ravi d’avoir de belles heures
    à passer en votre « compagnie ».
    Les longues lectures me comblent !
    Je vous remercie chaleureusement :)

  3. Fabien le 15 février 2020

    Quel talent !
    Votre voix est magnifique et votre lecture est parfaite.
    Vous avez un nouveau fan.
    J’attends les lectures suivantes avec impatience.

  4. Gaëlle le 15 février 2020

    Chère Claryssandre, cher Gordon, je suis très flattée de votre fidélité et de votre confiance, et vous en remercie tout en espérant que cette lecture sera à la hauteur de vos attentes ! Elle m’a donné bien du mal, j’ai failli abandonné plus d’une fois…
    Cher Fabien, votre commentaire me fait immensément plaisir ! Mais je ne suis pas une DDV prolixe (cette lecture m’a occupée près de 6 mois …), il va vous falloir faire preuve d’une grande patience … J’ai produit quelques autres lectures, depuis 2 ans, de textes très différents de celui-ci, qui vous plairaient peut-être, à tout hasard. Et heureusement de nombreux DDV talentueux proposent des lectures de grande qualité !

  5. Bruissement le 16 février 2020

    Captivant et fort bien lu, chère Gaëlle.
    J’insiste, votre lecture est belle et expressive.
    Je voudrais ajouter que vous placez de façon remarquable les touches musicales, elles sont discrètes et bienvenues et, loin de perturber le déroulement de l’histoire, elles contribuent, au contraire, à renforcer l’ambiance. De plus vous évitez l’écueil des longs refrains, en fin et début de chapitres qui, en général, cassent l’atmosphère et coupent, de façon intempestive, le fil du récit.
    Vous méritez un grand bravo!

  6. Jean-Pierre Baillot le 17 février 2020

    Très belle lecture, Gaëlle !

  7. Gaëlle le 17 février 2020

    Très chère Bruissement, vous avez parfaitement compris ce que j’essaie de faire, même si je n’aurais pas su le décrire aussi clairement !
    Jean-Pierre, je vous sais un audiolecteur exigeant, votre compliment m’est donc particulièrement précieux.
    Merci bien à tous les deux d’avoir pris le temps de me faire ces retours, qui me vont droit au cœur et me récompensent des efforts fournis pour cette lecture.

  8. Georje le 18 février 2020

    C’est la fin de l’hiver, et vous en êtes arrivé à bout Gaëlle; vous avez réalisé un travail de titan.. Je ne sais pas si c’est votre intérêt pour l’auteur, mais votre diction colle particulièrement au texte et j’ai particulièrement apprécié l’intensité des dialogues. Les couleurs de votre voix, parlent à chacun d’entre nous, encore merci.

  9. Gaëlle le 19 février 2020

    Cher Georje, je vous remercie bien chaleureusement pour votre commentaire si aimable. Les dialogues m’ont paru particulièrement difficiles à lire, j’ai bien cru ne pas arriver à les rendre, je suis donc tout particulièrement sensible à votre retour.

  10. Stressless le 8 mars 2020

    Merci pour cette excellente lecture Gaëlle et aussi pour le choix de ce roman dont l’intrigue nous tient en haleine jusqu’à la toute dernière minute. ENCORE ! s’il vous plaît…

    * * * * * * * * * *

  11. berenger le 18 mars 2020

    Bonjour !

    impossible d’avoir la suite, safari ne trouve pas la page

    Merci de me tenir au courant

    Jean-Marc

  12. Pascalette le 23 mars 2020

    Chère Gaëlle, bravo et merci pour cette superbe lecture !

  13. Gaëlle le 23 mars 2020

    Merci, Pascalette, d’avoir pris le temps de me faire un retour sur cette lecture, je suis récompensée du temps passé – ces heures me paraissent plus légères, avec la distance – par tous les commentaires laissés par les audiolecteurs !
    Jean-Marc, j’avais demandé à notre administratrice Christine de modifier un fichier, peut-être êtes-vous tombé pile au mauvais moment ! En tout cas, il me semble que tout fonctionne, ce soir.

  14. Thierry le 3 juin 2020

    Bonjour,

    merci Gaëlle pour cette lecture. J’aime beaucoup votre voix et votre diction.
    J’ai un peu de mal avec la présentation des chapitres qui ne correspond pas aux noms des fichiers mais c’est dû à mon lecteur MP3 qui insiste pour faire une lecture des fichiers dans un ordre aléatoire. Je n’ai pas réussi à lui faire comprendre que j’écoute un livre et non de la musique!

  15. Gaëlle le 3 juin 2020

    Merci pour votre commentaire, Thierry.
    C’est vrai que la numérotation des chapitres nous a posé problème, à Christine et à moi-même. Je voulais garder la structure choisie par Bernanos en plusieurs parties, et certains chapitres étaient trop longs pour un seul fichier, je les ai donc subdivisés … Peut-être que la solution choisie n’était pas la meilleure, finalement.
    L’histoire est déjà assez tortueuse sans ajouter le désordre des chapitres ! J’espère que vous avez tout de même réussi à l’écouter dans l’ordre et à en saisir l’intrigue.

  16. Sautillant le 20 juillet 2020

    GAELLE …Bonjour !

    Je n ‘ en suis qu ‘ au chapitre 4 , mais je ne peux attendre plus longtemps pour joindre mes félicitations d ‘ auditeur comblé au choeur laudatif de tous ces commentaires que j ‘ ai lus !
    C ‘ est en sautillant que je suis arrivé jusqu ‘ à vous ! Apres avoir écouté  » L ‘ homme invisible  » – bien lu … peut-être un peu trop vite – par un de vos confrères  » donneurs de voix « - je suis allé chercher du WELLS et là … je suis tombé sur GAËLLE … deux nouvelles … j ‘ ai écouté les extraits et … quelle divine surprise ! Le timbre de la voix , la diction , l ‘ habitation du texte ! Du coup , vite , vite , j ‘ ai cliqué  » GAELLE  » et je suis arrivé à ce  » Un crime  » ! Les dieux avec moi , décidément ! Une histoire que je connais très bien pour l ‘ avoir entendue … et enregistrée sur  » France Culture  » il y a bien longtemps et réécoutée plusieurs fois depuis ! Une très prenante adaptation de deux heures que vous connaissez peut-être … sinon , je vous la conseille vivement ! Je l ‘ ai écoutée encore une fois il y a à peine quelques semaines sur  » You Tube  » .Quelle fascinante histoire ! Dire que ça a été pour BERNANOS … un travail alimentaire ! L ‘ avait besoin d ‘ argent et il s ‘ est attelé à un roman policier !! Je ne sais si ses espoirs pécuniaires ont été comblés , mais bah ! il a bien dû s ‘ en sortir d ‘ une façon ou d ‘ une autre et les lecteurs y ont gagné cette belle oeuvre !
    WELLS ce sera pour après et cette  » Chambre au papier jaune  » , lue il y a 2-3 ans dans  » La grande anthologie du Fantastique  » ( un genre dont je me régale ) et le reste !
    Je vous parlais de radio … En avez-vous déjà fait ? Parce que vous avez toutes les qualités requises pour cet exercice ! Vous ouvrez la bouche et … vous êtes là ! Une vraie PRÉSENCE !
    Bon j ‘ arrête , je vais vous faire rougir !
    Donc je termine par une petite facétie …
    qu ‘ importe votre plumage , par votre ramage vous êtes le phenix des hôtes de ce site !

    Mon cordial salut …

  17. Gaëlle le 20 juillet 2020

    Cher Sautillant,
    Un message comme le votre, c’est tout à la fois un bouquet de roses parfumées, une coupe de champagne frais , un arc-en-ciel dans un grand ciel bleu et un paquet de fraises Tagada que vous déposez sur le pas de ma porte ! Me voilà revitaminée pour au moins une semaine, surmotivée pour avancer ma prochaine lecture, plus que récompensée du temps passé et des moments de doute traversés ! Je vous remercie bien chaleureusement de tous ces éloges, dont je rougis de plaisir ! Quel bonheur que d’être écoutée de la sorte !!

    J’ai écouté des extraits de la fiction réalisée pour France Culture, si c’est à elle que vous pensez, pendant que je préparais cette lecture – mais je dois dire que la comparaison m’a fait très peur et je n’ai pas poursuivi, car il s’agit de vrais comédiens tandis que je ne fais que suivre le texte. Et non, je n’ai jamais fait de radio, et ce n’est pas dans mes projets 😊 ! Mais sait-on jamais, dans une prochaine vie ? Dans celle-ci, je suis une autodidacte et une amatrice, je lis pour mon plaisir et celui de partager mes découvertes !
    J’espère que mes prochaines lectures à votre programme seront à la hauteur de vos attentes, vous me direz. J’ai bien mis en réserve une ou deux autres nouvelles de Wells, mais j’ai d’autres ouvrages en cours pour le moment, il vous faudra donc patienter un peu. Vous avez l’embarras du choix sur LA, et devrez trouver d’autres voix qui vous charmeront également, j’en suis bien sûre !

    Sautillant, je vous remercie une fois encore de m’avoir transmis si chaleureusement vos impressions ; comme de nombreux DDV ici, ce sont les commentaires des audiolecteurs qui me confortent et m’encouragent, et donnent à ce loisir solitaire qu’est la lecture à voix haute son sens le plus fort. Au plaisir, donc, de vous retrouver lors d’une prochaine lecture.

    Gaëlle 🌹🌹🍾

  18. Sautillant le 21 juillet 2020

    GAELLE … Bonjour !

    Alors … si ça a été pour vous comme recevoir un paquet de fraises TAGADA , je suis le plus heureux des lecteurs par les oreilles ! Tsoin tsoin !Quoi de meilleur que les fraises TAGADA !
    Même l ‘ ambroisie des dieux de l ‘ Olympe c ‘ est pouah ! pouah ! à côté d ‘ elles ! Et une idée me vient ! Désormais … plus de longs discours façon  » la chanson des bavards  » de Tom NOVEMBRE ( la connaissez-vous ? Elle est trop rigolote ! ) … vos prestations de lectrice seront évaluées 1, 2 , 3 , 4 , 5 … fraises ( ou paquets ! ) TAGADA ! Rendez-vous donc à ma prochaine écoute!
    En attendant je vous tire les oreilles pour avoir comparé votre lecture avec l ‘ adaptation France Culture ! Une histoire theatralisee d ‘ un côté et une lecture de l ‘ autre ! Ce n ‘ est pas comparable ! Du coup , une question se pose … jusqu ‘ a quel point faire de sa lecture , une interprétation ? Surtout dans les dialogues ?Faut-il à tout prix tenter de prendre plusieurs voix selon les interlocuteurs ? Ce qui est loin d ‘ être facile ! Personnellement je pense que ça ne s ‘ impose pas … tout est dans l ‘ intonation ! On lit , on ne joue pas ! Le souffle du texte , sa musique propre … si on les attrape , c ‘ est parfait ! Le reste suit !
    Aïe … la chanson de Tom NOVEMBRE me regarde d ‘ un petit air narquois ! Elle va m ‘ épingler sans effort si je continue !
    J ‘ arrête !
    Vous dire quand même que j ‘ ai écouté d ‘ autres lecteurs et lectrices depuis ces quelques semaines de frequentation de cet inestimable site et que je leur ai aussi fait part de quelques  » commentaires  » … mais quelles que soient leurs qualités , ils n ‘ ont pas cette Présence ( un mot ) qui … crève l ‘ écran ( pas le tympan ! ) .
    Tant pis pour LA RADIO ! les auditeurs de  » Litterature audio  » vous ont pour eux tout seuls !
    Tant pis pour LA RADIO ! Nous vous gardons pour nous !
    Au revoir !

    HELP ! HELP ! la chanson de Tom NOVEMBRE m ‘ ……………

  19. Sautillant le 21 juillet 2020

    …erratum !

    …Présence ( un mot ) … suis resté en suspens … et ai refermé la parenthèse sans plus definir ce que ce mot representait pour moi … un mot …
    comment dire ? … ne me vient que le vers d ‘ André BRETON … » …la vie de la presence rien que de la presence

  20. Gaëlle le 23 juillet 2020

    🍓😀 🍓Vous avez raison, Sautillant, une fiction radiophonique et une lecture du texte, ce n’est pas la même chose, et tant mieux si l’un et l’autre plaisent.
    Pour ma part, clairement je n’ai aucun talent de comédienne, et je ne sais pas « interpréter » des voix différentes. Certains DDV le font très bien, savent prendre un accent ou une voix différente, mais pour moi … rien à faire, cela ne me vient pas quand je lis, je ne le sens pas ! J’essaie malgré tout d’adopter une intonation ou un rythme de lecture qui marque les dialogues, mais cela m’a été particulièrement difficile sur ce texte qui en a beaucoup, entre les différents personnages – ce que je n’avais pas mesuré en me lançant dans ce Crime !
    Je ne connaissais pas cette chanson de Tom Novembre, merci de la découverte 😃! Mais vous êtes dur avec vous – disons que vous n’êtes pas avare de vos mots et de vos impressions, plutôt que bavard !
    Nous nous retrouverons donc pour une prochaine lecture , j’attends vos 🍓!

  21. Sautillant le 24 juillet 2020

    GAELLE … Bonjour !

    Ah la la ! Une visite impromptue m ‘ a contraint de laisser en plan une réponse qui approchait de son terme … je pensais retrouver la page comme je l ‘ avais laissée … crois-y ! Disparu mon mousseux verbiage ! Je repars !
    Les fraises TAGADA ! Je sais que ça va vous paraître bien puéril, mais leur entrée en scène… de votre fait ! même si je vous ai un peu poussée… leur entrée en scène dans le fil de la conversation m ‘ a rejoui plus que vous ne pouvez le croire !je ne suis pas prêt de les oublier ! Savez-vous que dans la ville où je vis , il y a une im.men.se boutique HARIBO qui vous serait comme les 72 vierges promises au fidèle mahometan ! Il y a quelques années à peine , on les fabriquait même ici ! Y ‘ a eu des conflits sociaux … eh oui ! même une aussi bénine créature n ‘ y echappe pas ! et je ne sais ce qu ‘ il en est aujourd ‘ hui …
    Mais revenons à notre  » Un crime  » ! Quelle tenebreuse histoire au charme veneneux ( des remanences dostoievskiennes , ne trouvez-vous pas ? ) au-delà de l ‘ intrigue un peu foutraque quand même , non ? BERNANOS se moque bien de nous reconstituer le deroulement de ce crime ! Ce qui lui importe est ailleurs …
    Malheur ! Dans quels draps me suis-je fourrée ?! Je suis complètement folle ! 😱 ! vous entends-je vous ecrier ! Vous avez eu raison de relever le défi ! C ‘ est une bien belle réussite ! De loin en loin ça flotte un peu , surtout pour monsieur le juge , mais c ‘ est négligeable ! Vous reussissez parfaitement avec … le clergeon ! Vous êtes dans sa peau …
    Pas bavard me rassurez-vous … oui , ce n ‘ est peut-être pas le bon qualificatif … se perdant dans les digressions , disons ! Ah ! La digression !  » La vie et les opinions de Tristram Shandy  » !
    L ‘ avez-vous lu ? Le miel des digresseurs !
    Malgré tout , en la circonstance , je sais me tenir !
    5 paquets de fraises TAGADA et rendez-vous sur les pages WELLS .

    Cordial salut …

  22. Sautillant le 24 juillet 2020

    … de bénignes fraises TAGADA ! Pas … benines ! Benites ? Bénies des dieux , en tout cas , pour certaine !

  23. Gaëlle le 24 juillet 2020

    Bonsoir Sautillant,
    Je suis d’accord avec vous, Bernanos a perdu le fil de son intrigue à un moment, en tout cas cela ne l’intéressait pas tant que ça ! Toute l’histoire tient dans ses personnages. J’ai beaucoup aimé la façon subtile dont Bernanos les fait entrer ou quitter la scène, et nous y plonge de manière très cinématographique à travers les yeux de l’un ou l’autre.
    J’ai bien failli renoncer devant la difficulté, surtout que j’ai été victime l’été dernier d’une extinction de voix prolongée, qui m’a obligée à interrompre après les premiers chapitres, et m’a fait perdre le fil – d’où sans doute le flottement que vous avez perçu, que j’admets sans peine.
    Je viens de fouiner sur internet, seriez vous donc d’Uzes ?

  24. Sautillant le 26 juillet 2020

    GAËLLE … Bon Dimanche d ‘ Été !

    Ça va vous paraître incroyable , mais … j ‘ ai déjà envie de réécouter  » Un crime  » !Pourquoi cette histoire exerce-t-elle un tel charme sur moi ! Je suis d ‘ accord avec  » STRESSLESS  » …  » … l ‘ intrigue nous tient en haleine jusqu ‘ au bout ..  » !
    Mais ce n ‘ est pas l ‘ intrigue policière , ce dont nous sommes d ‘ accord … c ‘ est le secret !BERNANOS avait l ‘ intention d ‘ écrire une histoire policière ( pour les raisons dites plus haut dans l ‘ échange ) … mais son génie ne l ‘ a pas quitté ! Pour faire référence à ce  » Le pays des aveugles  » que vous nous lisez par ailleurs … il voulait se crever les yeux pour être au niveau d ‘ une littérature plus commerciale … mais il n ‘ a pas pu !Son crime en cache un autre , et c ‘ est cet autre qu ‘ il nous conte !
    Vous avez attiré mon attention sur un point que je n ‘ avais pas relevé … la manière dont il fait entrer les personnages … Oui ! Je vous chipoterai sur l ‘ adjectif …  » cinematographique  » ! C ‘ est devenu une habitude que de dire d ‘ un livre qu ‘ il est cinematographique … et pour votre correspondant … c ‘ est une mauvaise habitude !😳😇 !

    Un grand livre ! Je le réécouterai !

    Bonne balade dominicale … à penser à quel livre ?

  25. Gaëlle le 27 juillet 2020

    Cher Sautillant, mais quel autre mot que « cinématographique » pour dire que la scène semble apparaître et se présenter sous nos yeux en lisant le texte tel un travelling de cinéma ? Il vous faut me proposer un synonyme plus adéquat, car là, je n’en ai pas sur le bout de la langue !

  26. Sautillant le 27 juillet 2020

    GAËLLE … Bonjour !

    ( la réponse que je viens de vous faire a été effacée d ‘ un coup au moment de l ‘ envoi ! Ardoise diabolique ! Je recommence ! ) …

    Oui … inutile de vous formaliser pour si peu ! 😛 ! C ‘ était juste une façon de parler ! Je voulais dire que c ‘ est devenu une manière de tic d ‘ accorder d ‘ autant plus de valeur à un
    livre qu ‘ il est presque tel quel , adaptable au cinéma ! Que d ‘  » ecrivains  » semblent n ‘ écrire que dans cette … possiblement … lucrative perspective ! Et leurs livres sont des scénarios à peine déguisés ! D ‘ ailleurs , ne faut-il pas rendre à la littérature ce qui est à la littérature ?! Les effets cinématographiques sont aussi vieux qu ‘ elle ! ( gros plan sur JESUS en croix ! Fondu enchaîné sur le tombeau vide ! … je … galeje ! 😈! ) …

    J ‘ écoute  » Le tour d ‘ ecrou  » en ce moment !
    Un chef d ‘ oeuvre qu ‘ on ne se lasse pas de lire et de relire ! J ‘ imagine très bien … une version 2 ? 🐯 !

    Bonne journée sous l ‘ implacable soleil du LION … le coeur de l ‘ été !

    Mon chaud salut !

    ( je croise les doigts pour que ce message ne soit pas lui aussi diaboliquement effacé ! Hum … j ‘ envoie …) …

  27. Sautillant le 27 juillet 2020

    … Ouf ! C ‘ est passé !

  28. Sautillant le 27 juillet 2020

    Je vous propose comme synonyme … ouvrez bien vos oreilles …

    CINÉMATOGRAPHIQUE !!

    Vous m ‘ avez bien eu ! 😄 ! 🐒🐒🐒🐒🐒 !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.