Page complète du livre audio gratuit :


DUMAS, Alexandre – La Marquise de Brinvilliers

Donneuse de voix : Juliette | Durée : 3h 50min | Genre : Romans


La Marquise

Autre récit (après Martin Guerre, du même auteur) tiré du recueil Crimes célèbres, celui des crimes, du procès et de l’exécution, en 1676, de Marie-Madeleine Dreux d’Aubray, Marquise de Brinvilliers.

C’est avec son arrestation que débuta la très célèbre
« affaire des poisons » qui secoua la France Sous le règne de Louis XIV.

> Écouter un extrait : Partie 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

La Marquise de Brinvilliers.zip


> Télécharger ce livre audio par chapitres [Aide] :

Partie 01.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
Partie 02.mp3
Partie 03.mp3
Partie 04.mp3
Partie 05.mp3
Partie 06.mp3
Partie 07.mp3
Partie 08.mp3



> Références musicales :

Georg Friedrich Haendel, Water Music, Adagio Staccato et Andante, interprété par The Boyd Neel Orchestra, dirigé par Boyd Neel (1955, domaine public).

> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Histoire, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 23 433 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

39 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Zanzibar le 6 juillet 2011

    Insupportable !

    Serait-il possible de mettre en ligne deux versions du bouquin : une farcie de musique insupportable pour ceux qui aiment, et l’autre ne contenant que le texte pour ceux que cette musique énerve.

    Merci.

  2. Carole Bassani-Adibzadeh le 6 juillet 2011

    Cher(e) Zanzibar,
    Votre suggestion récurrente à l’égard des lectures de Juliette nécessite une organisation conséquente (double du temps d’export de ses fichiers MP3 pour elle, double du temps de constitution de ses archives ZIP, double d’espace de sauvegarde temporaire sur son disque dur, double de temps de chargement de ses fichiers et archives sur le serveur, double de temps de vérification du billet lors de sa programmation, double d’espace de stockage sur les serveurs du site).
    Tout ceci est bien entendu possible mais requiert avant-tout l’envie, le goût et la disponibilité de Juliette.
    Cordialement,
    Carole

  3. Pomme le 6 juillet 2011

    A Zanzibar: vous avez toute liberté de ne pas apprécier l’accompagnement musical, et toute liberté de le dire ici.
    Toutefois, il semble que vous soyez ignorant ET de la plus élémentaire courtoisie – ce qui est regrettable sur ce site – ET, manifestement, de culture musicale – ce qui est regrettable aussi car cela va vous priver d’écouter ce beau texte magnifiquement lu.
    Pour répondre à votre question: non, ce n’est pas possible.
    Cordialement, Pomme.

  4. Juliette le 6 juillet 2011

    A Zanzibar ,

    Monsieur , je ne comprends pas pourquoi vous éprouvez la nécessité de me faire part de vos remarques avec autant d’impolitesse .
    Si vous n’aimez pas mes lectures cesser de les écouter .
    J’ apporte à celles ci et à leur mise en musique tout le soin dont je suis capable et cela me demande beaucoup de temps .
    Mais , tout comme les autres donneurs (ses) de voix de ce site , je le fait avec plaisir pour les audio lecteurs souffrant de difficultés visuelles ou tous ceux qui pourront y trouver un moment de détente .
    Cependant je ne les impose à personne .
    Les remarques ou critiques sont les bienvenues , tout autant qu’elle soient formulées avec un minimum de tact .
    Sachez , que si votre humeur n’est pas toujours au beau fixe , je ne suis pas obligée d’en supporter les remous.
    Et ce que je trouve insupportable !!!
    c’est la manière dont vous vous adressez aux lecteurs (trices) !

    Juliette .

  5. anna-maría le 7 juillet 2011

    Juliette,

    Vous avez une voix exquise qu’on aime d´’écouter. Toutes les oeuvres que vous avez choisi jusqu’ici sont de très bon goût. Quant à l’accompagnement musical vous avez choisi G. F. Haendel aujourd’hui. On devrait savoir que ce compositeur est un des plus grands compositeurs du baroque. On devrait savoir aussi que vous avez choisi aujourd’hui l’accompagnement musical convenable à le style du texte que vous lisez!

    Juliette, merci beaucoup par votre collaboration à litterature audio qu’on apprécie!

    Cordialement,
    Anna-María

  6. Juliette le 7 juillet 2011

    Chère Anna-Maria ,
    Je vous remercie d’avoir eu la gentillesse de commenter mes lectures de manière si gentille et positive .
    Votre message me fait le plus grand bien et me touche beaucoup !
    Amicalement.
    Juliette .

  7. Jean-Guy Harvey le 7 juillet 2011

    Chère juliette!

    C’est du Québec que je vous écris toute ma satisfaction en ce qui a trait à vos choix de textes, particulièrement cette série « crimes célèbres ». Ma satisfaction aussi pour vos choix de musiques.Enfin, tout mon plaisir pour vos qualités de lectrice.
    Quant à Zanzibar, j’espère qu’il aura compris l’importance du conseil de son médecin à l’effet de prendre selon la posologie ses antidépresseurs.

    Toujours à votre écoute!

    Jean-Guy Harvey

  8. JF, alias Choriste le 7 juillet 2011

    Qualifier un extrait du  » Water Music  » de Händel d’insupportable !?!?!?!?

    Vraiment, je pensais les avoir toutes entendues dans ma longue expérience de vie, mais là, c’est un comble ! Autant dire que Beethoven était un clodo, Mozart un nul et Bach un insignifiant irritant ! Franchement…

    Cette musique baroque est parmi la plus belle de tous les temps et fournit certes un excellent arrière-plan à cette oeure de Dumas.

    M. Zanzibar ferait bien de non seulement prendre ses médicaments, afin de ne pas tous nous importuner indûment, en public, mais une petite dose de culture lui ferait du bien aussi. Peut-être aurait-ii préféré du rap, ou du heavy metal ?

    Continue comme ça, Juliette ; ton choix de musique est génial,

    bien à toi,
    jf

  9. Juliette le 8 juillet 2011

    Chers Jean-Guy et Jean-François ,

    Je suis très touchée de recevoir le soutien de deux
    habitants de la belle province de Québec ,où notre langue est si bien portée et défendue !

    Un très grand merci à vous deux .
    Avec toute mon amitiè.
    Juliette .

  10. Milunisu le 8 juillet 2011

    Chère Juliette,
    Merci pour ta belle réalisation de ces deux crimes que j’ai commencé à écouter. Je les poursuivrai avec délectation pendant les vacances !

    Un grand merci également pour la qualité de tes enregistrements et pour le choix minutieux que tu fais de tes respirations musicales avec sobriété et discernement. Elles témoignent d’une attention particulière aux auditeurs et sont un écrin aux lectures que tu nous offre si généreusement avec ta belle voix. C’est toujours un grand plaisir de découvrir et écouter tes contributions sur le site.
    Avec toute mon amitié,
    Milunisu

  11. Juliette le 9 juillet 2011

    Cher Milunisu ,

    Ton message me touche et je te remercie grandement pour ton soutien et tes encouragements.

    Je te souhaite de bonnes vacances et suis très flattée de savoir que mes lectures t’accompagnent .

    Très amicalement
    Juliette

  12. titi le 12 juillet 2011

    Merci pour cette très bonne lecture.
    Grace à vous je plonge avec délice dans l’oeuvre de Dumas.
    Bravo !!
    Titi

  13. demi le 13 juillet 2011

    excellente lectrice on plonge dans le roman et merci pour ces intermèdes musicaux tout à fait placés bien à propos

  14. Juliette le 14 juillet 2011

    Chers Titi et Demi ,

    Un grand merci à vous deux pour vos commentaires chaleureux et encourageants .

    Très amicalement .
    Juliette.

  15. Robert le 21 juillet 2011

    Le commentaire de Zanzibar est plus drôle qu’impoli, il est même très drôle. En tout cas, il m’a fait rire, et les commentaires étant rarement aussi hilarants et souvent plats (excusez-moi si je suis impoli…) sur litteratureaudio.com, c’est pas à négliger, la rigolpince une fois de temps en temps.
    Cela dit je ne comprends pas ce qu’il reproche à cette musique, et je ne partage donc pas son opinion. La musique me permet au contraire de souffler ou de me préparer.
    Merci à la lectrice Juliette pour son travail et à Zanzibar pour m’avoir fait rire.

  16. lise le 22 juillet 2011

    Bonsoir Juliette,
    J’ai beaucoup aimé votre récit avec « Journal d’une femme de chambre », Le ton, la voix, tout y est. Je commence « La Marquise de Brinvillier », et vous êtes toujours aussi merveilleuse quant au ton de la voix, et choix de la musique, qui me met dans l’ambiance, chaque fois que je « me branche » sur mon MP3. Vous faîtes partie des meilleures donneuses de voix au même titre que Pomme, qui excelle aussi et que j’adore entendre contez. 1000 merci à toutes deux pour ces fabuleux dons que vous nous offrez.
    Admirativement et amicalement,
    Lise.

  17. juliette le 23 juillet 2011

    Cher Robert,
    Je dois vous faire un aveu , je n’ai effectivement pas un grand sens de l’humour , mais je pense que vous l’aviez deviné au ton de ma réponse à Zanzibar .
    Cependant , je vous trouve bien sévère à l’égard des commentaires des autres audio lecteurs.
    Même s’ils peuvent paraitre « plats » , répétitifs ou banals ; ils sont toujours un grand plaisir pour les donneurs(euses) de voix et certains sont extrêmement touchants !

    Pour avoir pris le temps de laisser ce message courtois et positif sur ma lecture , je vous remercie.
    Juliette.

  18. juliette le 23 juillet 2011

    Chère Lise,
    Je suis infiniment touchée par votre message . D’une part , parce que vous comparez mes lectures à celles de ma très chère amie Pomme , lectrice magistrale !
    D’autre part , parce que vous m’attribuez une des plus belles lectures de ce site « Le journal d’une femme de chambre » , lecture que nous devons au grand talent de Victoria pour laquelle j’éprouve une très grande admiration et une grande affection .

    Aucun commentaire ne pouvait être plus élogieux pour moi et je vous remercie infiniment .

    Amicalement.
    Juliette.

  19. elfitude le 24 juillet 2011

    J’ai pris grand plaisir à l’écoute de cette oeuvre.

    Votre lecture est magnifique, les bruitages et musique sont parfaitement intégrés… j’ai passé un très bon moment. Un grand merci à vous.

  20. Robert le 24 juillet 2011

    Me suis arrêté au milieu du deuxième chapitre : les descriptions des symptômes d’empoisonnement et le cynisme de l’empoisonneuse m’ont découragé.
    A part ça, c’est bien lu. Bravo.

  21. braise algéroise le 29 juillet 2011

    Elle est magnifique cette JULIETTE tout simplement .

    Sa voix me bercent toutes les nuits avant de m’abandonner dans mon profond sommeil . le lecture est art et cette femme est une artiste , Bravo .

  22. Jocelyne le 13 août 2011

    Ma chère Juliette je suis tellement surprise par les commantaires négatifs que je retrouve sur le site, ce matin j’ai trouvé 3 commantaires négatifs sur différents lecteurs…je suis très surprise de voir qu’on critique une lectrice qui a mal prononcé une nom…mais qui dit qu’un jour ce ne sera pas la bonne prononciation…Van Gogh a changé de prononciation…du moins au Québec…Chacun des lecteurs fait de son mieux, et c’est un grand service et un bénévolat très apprécié, pour moi c’est comme si vous étiez blessée sur la rue et que le médecin qui passe et qui vous aide par charité n’avait pas la bonne couleur de souliers…Je sais que lorsqu’on écrit pour vous remercier nos propos peuvent paraitre assez simple…mais c’est tout simplement pour vous dire notre reconnaissance…on ne sait rien de la personne à qui on écrit…ni son age ni son métier…donc c’est écrire un peu dans le vide…Vous ne devriez pas publier les propos disgracieux, c’est blessant et inutile…Personne n’est obligé de vous écouter…mais moi je le fais toujours avec plaisir, merci à tous les lecteurs, et un boujour particulier à M. René Jocelyne

  23. Bernard-Marie le 11 septembre 2011

    Merci d’avoir placé ces petites virgules musicales dans le cours du texte. C’est une respiration qui aére le récit de Dumas que je trouve un peu difficile à suivre. Nous ne sommes pas dans un roman mais dans une narration historique, entrecoupée d’anecdoctes (exemple,ch.5 secret de la confession)
    Merci encore pour votre travail, j’en suis très heureux.

  24. Didier Guislain Pilette le 17 septembre 2011

    Merci Juliette pour cette superbe prestation de votre part. C’est un travail magnifique, BRAVO !!
    Didier Pilette – México City

  25. Juliette le 30 novembre 2011

    Si je vous réponds avec beaucoup de retard , sachez cependant que vos messages me touchent infiniment et qu’ils sont la plus jolie des récompenses .
    A vous tous …un très grand merci !

    Amicalement
    Juliette

  26. KIKI le 19 décembre 2011

    Merci pour votre magnifique lecture et merci pour l’avoir agrémentée avec cette musique superbe ….
    Je trouve le message de Zanzibar désolant d’ »impolitesse » et d’ »indélicatesse », je le trouve même presque pitoyable …..
    Quant à moi j’ai trouvé votre travail tout simplement superbe !

  27. Emma le 22 mars 2012

    Je viens de terminer l’écoute de ce Roman magnifiquement lu par Juliette et viens de constater la polémique suscitée par cette version.
    En ce qui me concerne : J’ai ENORMEMENT apprécié la qualité de la lecture, cette voix si agréable à écouter ainsi que les morceaux de musique et les « bruitages » additionnels qui donnent encore plus de vie à cette lecture.ENCORE ! et ne changez rien .

  28. jeannedelaville le 5 avril 2012

    Bravo Juliette pour cette magnifique lecture. Merci
    jeannedelaville

  29. gaumondie pascale le 16 avril 2012

    Bonjour, « ENCORE! et ne changez rien » c’est exactement cela… MERCI… ET MERCI POUR LA MUSIQUE… TOUT EST PARFAIT. MERCI PASCALE

  30. Renée le 22 juillet 2012

    Merci Juliette,
    grâce à vous j’ai découvert une oeuvre que je ne connaissais pas encore.
    Bravo pour la lecture et pour les extraits musicaux !

  31. Laurent A. le 7 octobre 2012

    Bonjour,

    Merci au site litteratureaudio.com d’avoir mis en lien le texte que j’ai publié sur le site d’Alexandre Dumas. Je tente, avec mes moyens, de publier des textes de qualité et inédits sur la toile, mais cela demande beaucoup de travail.
    Enfin, merci à Juliette, dont la voix m’enchante, de cette très belle lecture. Je connaissais très bien le texte, mais grâce à elle (à vous ?), il me semble nouveau.
    Bien cordialement,
    Laurent Angard

  32. Laurent A. le 7 octobre 2012

    @ Juliette,

    J’aimerais que vous vous occupiez du roman Vaninka que j’ai aussi publié sur le site de Dumas père. Je suis sûr que l’histoire vous plaira.
    Bien à vous,
    Laurent A.

  33. HAGENIMANA le 23 décembre 2012

    J’apprécie beaucoup la réponse de Juliette à Zanzibar.Si la musique accompagnant la lecture lui est insupportable, il n’a qu’à lire lui même la version du texte et nous lui serons gré de nous proposer une version audio plus supportable.Dans tous les cas, il aurait à mon avis raison de se plaindre si c’était un service qui s’achète.Et puis,si nous sommes tous d’accord que les commentaires sont nécessaires, ceux-ci doivent être formulés avec un minimun de politesse.

  34. Lionel le 15 février 2013

    Madame, vous m’avez bouleversé. Votre voix est un écrin fait pour accueillir les plus beaux joyaux de la littérature classique française.

    Je vous remercie pour votre travail remarquable.

  35. [...] La marquise de Brinvilliers Alexandre Dumas, 1839-1840 Version audio téléchargée ici [...]

  36. Danièle le 23 décembre 2013

    Un grand merci pour ce très agréable moment.

  37. Peggy le 18 janvier 2014

    J ai passée un très agréable moment et votre voix et interprétation rendent à ce livre tout son éclat ! merci !

  38. Patricia le 2 novembre 2014

    Bonjour,

    Quelle lecture ! Une voix posée et vivante (vibrante aussi) ! Je n’aurais pas cru le mélange possible.

    Merci pour ce très agréable moment.

    Quelle noirceur dans tous ces crimes et cette horrible question… mais histoire vraie.

  39. Frederik le 18 août 2015

    Extraordinaire lecture ! Parfaite interprétation et illustration musicale ! … tout ce cheminement menant du crimes des poisons à une véritable élévation christique, j’en suis personnellement ébloui : Tous mes vifs remerciements !

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.