Page complète du livre audio gratuit :


VERNE, Jules – Les Naufragés du Jonathan

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 17h 16min | Genre : Romans


Les Naufragés du Jonathan

« Le Kaw-djer avait gagné l’extrémité du morne au pied duquel était bâtie la maison. De là, il découvrait une grande étendue de mer, et ses regards se portèrent instinctivement vers le Sud, dans la direction de ces derniers sommets de la terre américaine, qui constituent l’archipel du cap Horn.

Lui faudrait-il aller jusque-là pour trouver un sol libre ?… Plus loin encore peut-être ?… Par la pensée, il franchissait le cercle polaire, il se perdait à travers les immenses régions de l’Antarctique dont le mystère impénétrable brave les plus intrépides découvreurs… »

En 1881, le clipper Jonathan, qui transporte mille colons américains vers l’Afrique australe, s’échoue sur l’île Hoste, près du Cap Horn, aux confins de la Magellanie. Là vit le Kaw-Djer, anarchiste libertaire réfugié en cette dernière terre libre du bout du monde.

Comment cette population hétéroclite va-t-elle pouvoir survivre pour devenir une colonie, puis un peuple ? Survivra-t-elle à la peur, à la fureur, à la famine et à la guerre ? Et quel extraordinaire voyage intérieur le Kaw-Djer, épris de liberté et d’indépendance, va-t-il devoir accomplir ?

Pour Francis Lacassin, qui a écrit la préface de l’édition de 1978, ce beau roman, à la fin poignante, est très loin de l’image réductrice qu’on peut avoir de Jules Verne.

Le roman a fait l’objet d’une première publication en 1899 sous le nom En Magellanie. Après la mort de l’écrivain, son fils Michel (1861-1925) reprend le roman et l’édite en 1909.

Illustration : Les Naufragés du Jonathan, par George Roux (Éditions Hetzel, 1909).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip
Troisième Partie.zip




> Références musicales :

Antonin Dvořák, Symphonie n°9 « du Nouveau Monde », op. 95, II. Largo, interprétée par l’Orchestre Symphonique DuPage (licence Cc-By-Sa-3.0).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), ,

 

Page vue 9 398 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

49 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. Trollus le 16 décembre 2017

    Noël en avance…?
    Merci beaucoup car je sens que je vais me régaler.

  2. Vincent de l'Épine le 17 décembre 2017

    Merci beaucoup cher Trollus, j’espère que ce roman vous plaira !

  3. Nestor Plasma le 18 décembre 2017

    Un Verne pour Nestor Plasma après avoir presque fini d’écouter Le Pickpocket lu par Christian Dousset.

    Merci, Vincent de l’Épine.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  4. elisabeth le 18 décembre 2017

    Voilà, je commence l’écoute, je suis embarquée et prête au voyage, déjà très alléchant …

    Merci Vincent

    elisabeth

  5. Vincent de l'Épine le 18 décembre 2017

    Merci à vous deux ! J’espère que ce voyage au bout du monde en compagnie de Jules Verne vous plaira !
    Vincent

  6. Nestor Plasma le 18 décembre 2017

    Cher et excellent Vincent de l’Épine, rebonjour,

    D’abord, merci pour toutes vos lectures.

    On ne dit pas et on ne dit jamais «est Thérissé», mais on dit est «est hérissé», sans liaison.
    Certes, direz-vous, les pros d’Audible et autres pros de l’audiolivre, font de même, voire pis. Ce n’est pas une excuse qui vaut à l’oreille de Nestor Plasma, qui est homme exigeant, aussi ces maladresses agacent-elles le perfectionniste qu’il est.
    Ces fautives liaisons sont assez fréquentes chez litteratureaudio.com, et Nestor Plasma vous pourrait donner mille exemples.
    Donneurs de voix de litteratureaudio.com, je crois que (paradoxalemment peut-être !), vous devez faire mieux que les autres, les pros, qui ne sont que de simples commerciaux. Et surtout vous rappeler en permanence que vous avez des dizaines de milliers de personnes qui vous écoutent religieusement comme si vous étiez des modèles bénévoles et objectifs de notre grande et belle langue. Toujours ayez-en conscience, vous êtes un modèle, litteratureaudio.com.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  7. Nestor Plasma le 19 décembre 2017

    Nestor Plasma s’est peut-être trompé pour «hérisser», mais sa remarque vaut pour d’autres «h» aspirés ici sur ce site fréquemment oubliés.
    Cela dit pourquoi dit-on «se hérissonner» et non pas «s’hérissonner» si le «h» n’est pas aspiré?
    Dit-on «les Zérissons»?
    Pas le temps d’approfondir, et Nestor Plasma verra ça demain. Il est tombé là sur un bec et il n’est plus l’heure d’avoir tort ou raison.

    Nestor Plasma, c’est pour ça qu’on l’aime

  8. klaus le 20 décembre 2017

    merci
    super roman que je ne connaissais pas

  9. elisabeth le 22 décembre 2017

    Vraiment étonnant cette fiction de philosophie politique et morale sur fond de récit d’aventures, mais très différente de ton des « Enfants du Capitaine Grant », par exemple . j’aimerais en savoir plus, je vais chercher une biographie intellectuelle de Jules Verne.
    Merci Vincent pour cette curiosité, pour cette découverte.
    Votre lecture est, là encore, merveilleuse et son sertissage musical une belle entrée dans les mystères de cette île et dans ses péripéties d’amers apprentissages politiques.

  10. Vincent de l'Épine le 23 décembre 2017

    Merci à vous ! En effet cette œuvre mérite d’être mieux connue et je suis heureux d’avoir contribué à vous la faire découvrir. Lorsque je la lus pour la première fois, étant adolescent, j’avais été très marqué par le personnage du Kaw-Djer, héros puissant, mystérieux et généreux, mais aussi brisé par l’expérience. Vous avez comme toujours Elisabeth exprimé cela mieux que je ne saurais le faire en parlant d’amers apprentissages politiques.
    C’était aussi le plus long livre audio que j’aie lu ; il m’a demandé un immense travail depuis plus d’un an et vos commentaires sont une très belle récompense. Un grand merci pour avoir pris quelques instants pour me faire ce retour, c’est important pour moi.

  11. Aurélie le 23 décembre 2017

    Bonsoir
    Merci beaucoup pour cette lecture. Je viens d’écouter les 2 premiers chapitres et je suis très curieuse de connaître la suite. Votre voix et votre ton mystérieux sont parfaits !
    Aurélie

  12. Vincent de l'Épine le 24 décembre 2017

    Bonjour Aurélie
    Merci à vous, j’espère que la suite du roman vous plaira. Joyeuses fêtes à vous !

  13. elisabeth le 24 décembre 2017

    J’ai été stupéfaite par le souffle qu’il faut pour lire cette oeuvre, la tenir sur le long terme, et c’est plus que réussi. Vous savez, c’est un vrai grand cadeau/don que vous faites à vos lecteurs

    J’adore les romans que j’aimais dans l’adolescence et les réentendre/et relire maintenant (d’où Stevenson, Verne, etc)

    Je vous souhaite de bonne fêtes, Vincent
    elisabeth
    Amitiés
    Elisabeth

  14. Trollus le 29 décembre 2017

    Voilà le roman fini…
    Snif…
    Mais quelle agréable découverte. Un Verne fort différent quoi que fort proche.
    En tout les cas, MERCI car quel plaisir que de vous ouïr dans cette lecture.
    Un cadeau somptueux pour ces festivités de fin d’année.
    Et comme vos autres lectures, vous contez à merveille, auX grandS plaisirS de vous réentendre prochainement!
    Auditivement votre,
    joyeuses fêtes à vous, le meilleur pour vous et encore des nombreuses lecture pour nous ;-)

  15. Kadour le 31 décembre 2017

    Cher Vincent,

    toute ma reconnaissance pour ce don où la littérature n’est pas un « divertissement » abêtissant, mais un plaisir enrichissant.
    Et chapeau pour le temps que vous y avez consacré !
    Conclure l’année avec ce roman est superbe !

    Encore merci et tous mes vœux pour une nouvelle année selon vos désirs,
    Kadour

  16. Vincent de l'Épine le 31 décembre 2017

    Merci à vous Trollus et Kadour, c’est vous qui me faites un beau cadeau de fin d’année avec votre petit mot. Je suis très heureux que ce roman vous ait plu, et d’avoir su vous transmettre mon enthousiasme.
    Excellente année 2018 à vous, pleine de belles découvertes littéraires !

  17. Eric le 10 janvier 2018

    Merci pour ces moments avec Jules Vernes et vous !

  18. Vincent de l'Épine le 11 janvier 2018

    Merci à vous Eric de ce petit retour : je suis heureux que vous ayez apprécié ce roman !

  19. Mazerolles le 17 janvier 2018

    Michel Strogoff a enchanté mon adolescence..mais ce livre lui est supérieur.Il est injustement méconnu.J’ai aimé votre lecture vraiment beaucoup.Merci.

  20. Vincent de l'Épine le 19 janvier 2018

    Merci Mazerolles,
    Quel bonheur que votre commentaire. Je n’ai pas perdu mon temps en enregistrant ce roman :-) , et vous me payez d’un seul coup de toutes mes peines. Il y a en effet beaucoup d’oeuvres à découvrir chez Jules Verne. Un autre donneur de voix, Bernard, enregistre actuellement lui aussi des romans ou des nouvelles de cet auteur qui sont peu connues elles aussi. « Un hivernage dans les glaces » vaut le détour.
    Grand merci à vous pour avoir pris le temps de me laisser ce petit mot, il ensoleille ma journée.
    Vincent

  21. Ana le 23 janvier 2018

    Merci M. Vincent de l’Épine pour la découverte de ce texte qui sort des classiques de Jules Verne. Le personnage Kaw-djer n’est pas sans rappeler en partie le géographe anarchiste Élisée Reclus, auteur qui a inspiré bon nombre de descriptions de paysages dans les livres de Jules Verne, ou éventuellement Pierre Kropotkine, également géographe anarchiste et ancien prince.

  22. Vincent de l'Épine le 24 janvier 2018

    Merci Ana, je suis heureux de vous avoir fait découvrir ce texte. Sur l’inspiration du personnage du Kaw-Djer, je n’ai pas plus d’éléments. Wikipedia envisage effectivement Kropotkine, ou l’archiduc d’Autriche Jean de Habsbourg-Toscane. Je ne connais pas suffisamment la biographie de ces personnages, ou d’Elisée Reclus, pour avoir un avis sur la question qui ait quelque valeur… mais vous me donnez envie d’en savoir plus sur les rapports entre ce dernier et Jules Verne…
    Merci à vous :-)
    Vincent

  23. terry le 29 janvier 2018

    Bravo et merci pour cette lecture.

    bravo car j’ai trouvé que vous aviez une vrai maîtrise de votre diction dans cette lecture, autant dans la narration que lors des dialogues, et ce sur toute la durée de la lecture.

    Et vraiment merci de m’avoir fait découvrir cette oeuvre que je ne connaissais pas. Une belle analyse de l’homme façon jules verne, à travers un magnifique personnage si bien construit.

  24. Vincent de l'Épine le 30 janvier 2018

    Merci Terry, grand merci à vous de m’avoir laissé ce petit message, me voilà surmotivé !
    Je suis très heureux que vous ayez apprécié ce roman, que j’aime beaucoup, et qui avait enchanté mon adolescence. Heureux également que ma lecture vous ait plu. Au plaisir de vous retrouver prochainement !

  25. Natacha le 31 janvier 2018

    J’aime bien un petit Jules Verne de temps en temps. Celui-ci m’a particulièrement plu par la réflexion politique et sociale qu’il propose, même si, dans le premier chapitre, j’étais offusquée par la façon dont Jules Verne présentait les Indiens. C’était très intéressant et je vous remercie de m’avoir fait découvrir ce roman. En plus, comme d’habitude, votre lecture était très agréable à écouter.

  26. Vincent de l'Épine le 2 février 2018

    Bonjour Natacha,
    Je suis heureux que vous ayez persévéré malgré la façon dont sont dépeints les indiens au début du roman. Je dirais que Jules Verne se rattrape quelque peu par la suite, même si sa vision reste profondément empreinte de paternalisme colonial. Mais le roman vaut effectivement le détour et je trouve qu’il est plus intéressant que certains Jules Verne plus connus. C’était un plaisir pour moi de le lire et de pouvoir vous le proposer.
    Je vous remercie sincèrement de vos encouragements !

  27. Stasia le 9 février 2018

    Merci beaucoup pour votre incroyable travail je me suis régalé grâce vous.

  28. Vincent de l'Épine le 12 février 2018

    Merci à vous Stasia de m’avoir accompagné dans ce voyage ! Votre petit commentaire me fait bien plaisir :-)

  29. régis le 20 février 2018

    Je viens de terminer l’écoute de votre enregistrement…sincèrement, chapeau bas ! Vous ne bafouillez jamais, même sur une aussi longue lecture. Concernant la trame du livre et son héros, le dernier chapitre est malgré sa brièveté le point d’orgue de ce roman. On y sent l’appaisement et la profondeur d’âme de son héros. Ce grand solitaire qui ne peut s’empêcher d’aimer son prochain. Un grand merci , Vincent !

  30. Vincent de l'Épine le 22 février 2018

    Merci beaucoup Régis de votre retour. Je m’efforce de faire pour le mieux et je suis vraiment heureux que ma lecture vous ait plu !
    Vous avez raison, le dernier chapitre est très beau et très émouvant ; un beau point d’orgue pour terminer ce roman du bout du monde !

  31. EclatDuSoleil le 25 février 2018

    Grand merci pour cette belle et intéressante lecture d’un ouvrage tout à fait atypique de Jules Verne.
    Grâce aux lecteurs de litteratureaudio.com, j’ai écouté beaucoup de livres de Jules Verne, souvent dépaysants. Mais c’est la première fois qu’il livre à la fois ses réflexions politiques, assez intéressantes et sur lesquelles il y a à méditer, mais aussi une étude de caractère aussi poussée… « à la manière de Verne », la réflexion et l’introspection du personnage étant toujours articulées autour de l’action, ce qui peut-être les rend d’autant plus intéressantes.
    Que dire qui n’ait déjà été dit sur votre lecture, toujours aussi agréable, et impeccable pour mes oreilles ? Bravo pour le choix musical, clin d’œil tout à fait pertinent au contenu du livre, et très en phase musicalement avec le ton général du récit de Verne. Elle m’a en outre rappelé de bons souvenirs : adolescente, j’ai écouté cette œuvre en boucle pendant un certain temps. Bref, encore de belles heures que je vous remercie de nous avoir offertes.

  32. Vincent de l'Épine le 1 mars 2018

    Merci EclatDuSoleil pour votre long message. Vous portez toujours aussi bien votre nom :-)
    Je partage absolument votre avis. Le « voyage intérieur » du Kaw Djer est très atypique de ce que je connais de l’oeuvre de Jules Verne. Lorsque j’étais adolescent ce personnage me fascinait, à la fois par sa grande force physique et morale, mais aussi par son désarroi devant ses certitudes qui s’écroulent tout au long du récit.
    Pour la musique… Ah, vous me faites plaisir ! J’y attache beaucoup d’importance, et c’est toujours beaucoup de recherches et de travail pour découvrir le morceau qui convient, et qui de plus doit être libre de droits. Je m’étais orienté vers le personnage du Kaw-Djer et je voulais illustrer sa force et sa majesté. Ce morceau le représente bien à mon sens, et de plus il convient parfaitement à cette histoire du bout du monde. Vous avez donc deviné juste !
    A vous lire bientôt je l’espère pour un autre éclat de soleil.

  33. Claryl le 3 mars 2018

    Bonjour Mr Vincent de l’Épine,
    Un grand merci pour cette magnifique lecture. Quel roman !
    Cordialement, Gilles.

  34. Vincent de l'Épine le 6 mars 2018

    Merci Gilles,
    Je suis très heureux de vous avoir fait découvrir ce roman !
    Merci de votre très aimable commentaire.

  35. Marie le 28 mars 2018

    Est-ce que vous accepteriez de faire une relecture du classique de Charles Dickens LES GRANDES ESPÉRANCES ? Ce serait bien apprécié..

    Marie (Canada)

  36. Vincent de l'Épine le 29 mars 2018

    Bonjour Marie,

    J’aurais bien du mal à vous répondre ; en effet je dois avouer à ma grande honte que je ne connais pas bien l’oeuvre de Dickens. De plus j’ai de nombreux projets qui sont programmés.
    Par contre, je vais reprendre l’attache d’Océane pour essayer de savoir si nous pouvons espérer un jour l’enregistrement de la seconde partie. Cela fait maintenant bien longtemps, mais il arrive que des donneurs de voix terminent un projet après une longue absence due à des raisons personnelles ou professionnelles. De plus, sa lecture était vraiment très appréciée. En tant que modérateur j’ai accès à l’adresse mail que vous avez renseignées dans ce commentaire, et je vous écrirai à cette adresse si cela vous convient.

  37. Henri D le 1 juillet 2018

    Surprenant et passionnant roman d’un Jules Verne dont j’ignorais les questionnements philosophiques et politiques.
    Magnifiquement lu, comme toujours.
    Bravo, Merci et BONJOUR!

  38. Vincent de l'Épine le 5 juillet 2018

    Merci Henri, je suis très heureux de vous avoir fait découvrir cette oeuvre.
    Merci pour vos encouragements !
    Vincent

  39. Suzanne Leclerc le 9 juillet 2018

    Oh, mille mercis pour votre magnifique lecture.

    J’ai écouté Les naufragés… deux fois, tellement j’ai été surprise par ce roman de Verne et envoûtée par votre lecture.

    Suzanne

  40. Aurélien Ridon le 11 juillet 2018

    Vincent, votre conte est lent et votre voix, appliquée ; et s’en dégage une simplicité bienvenue et estimable.

    Une remarque : pour les auditeurs assoiffés d’authencité, la version originale de ce roman, En Magellanie, eût été optable.

  41. Vincent de l'Épine le 12 juillet 2018

    Merci à vous deux, Suzanne et Aurélien !
    Merci d’avoir pris un peu de temps pour me laisser vos impressions. J’ai pris beaucoup de plaisir à enregistrer ce texte, qui avait marqué mon adolescence :-) .
    Aurélien, oui, vous avez raison, si « En Magellanie » était lu par un autre donneur de voix, cela nous permettrait de présenter toutes les versions de ce roman. Toutefois, celle-ci a je l’avoue ma préférence ; j’y trouve plus d’émotion. Ce sont, je crois, les vieux souvenirs :-) !!!

  42. Barbora le 25 juillet 2018

    Cher Vincent de l’Épine,
    Avec les yeux encore mouillés de larmes d’émotion, je tiens à vous remercier de votre magnifique lecture. Certes, l’histoire (que je ne connaissais pas avant) elle-même est touchante, mais votre interprétation ne l’est pas moins!
    Et quant à l’accompagnement musical, avoir choisi cette oeuvre de mon compatriote illustre, quel régal! Vraiment, ce morceau semble avoir être composé pour ce livre.
    Mille mercis! Je suis déjà en train de chercher d’autres livres lus par vous, meilleur que beaucoup de professionnels.
    Bon été!
    Barbora

  43. Vincent de l'Épine le 27 juillet 2018

    Bonjour Barbora,
    Merci, grand merci à vous de votre chaleureux commentaire ! Je suis vraiment heureux d’avoir su vous transmettre mon émotion !
    Je suis heureux aussi que la musique vous plaise ; je m’étais donné du mal pour la trouver. Comme vous je trouve qu’elle va très bien avec cette oeuvre.
    J’espère que vous trouverez d’autres de mes lectures pour vous plaire. Si vous aimez l’émotion, vous aimerez peut-être « Les aventures de David Balfour » de Stevenson, ou, dans un autre registre, « Chez les heureux du monde » d’Edith Wharton. Sinon, il y a beaucoup de belles voix sur notre site !
    Votre commentaire est infiniment précieux et me motive pour continuer. Merci à vous :-)

  44. Thibaud le 2 août 2018

    Merci Vincent,

    J’ai été emporté dans ce roman. J’ai apprécié d’une part le côté survivaliste, à l’instar de la première partie de l’île mystérieuse mais adapté à l’échelle d’une communauté, et d’autre part par les réflexions sociopolitiques. Le tout soupoudré de nombreux rebondissements.

    Bonne lecture comme d’habitude, la voix et le ton sont parfaits pour moi qui commence à être un habitué d’être à vos côtés. En aucun cas des phrases zherissent mes poils d’oreilles. Lol.

    Merci et à bientôt. Je vais de ce pas voir votre catalogue de lecture pour enchaîner sur un autre livre. A tout de suite alors.

    Thibaud

  45. Vincent de l'Épine le 5 août 2018

    Merci à vous Thibaud,
    Heureux de vous avoir emporté ! Il est vrai que le côté survivaliste faite penser à la première partie de l’ »Île mystérieuse », mais d’un point de vue plus sociologique.
    Je vous remercie sincèrement de vos encouragements, et je vous dis peut-être à bientôt pour de nouvelles aventures :-)
    Vincent

  46. LAURE le 21 août 2018

    Merci c’est un vrai régal de vous écouter

  47. Vincent de l'Épine le 23 août 2018

    Merci Laure de votre petit mot.
    Heureux de vous avoir embarquée dans ce voyage au bout du monde !

  48. virginie van den bogaert le 25 août 2018

    Fabuleux !! Merci infiniment pour ce voyage. Virginie

  49. Vincent de l'Épine le 30 août 2018

    Merci à vous Virginie, vous me faites bien plaisir.

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.