Page complète du livre audio gratuit :


ZOLA, Émile – La Débâcle

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 23h | Genre : Romans


Détail du Mobile de Croisy à Rimogne - émile zola, la débacle

C’est le « roman militaire » de la série des Rougon-Macquart, un véritable reportage, d’une scrupuleuse exactitude, de la guerre, à Sedan puis à Paris.

Dans cette défaite de la France impériale face à l’Allemagne, scientifique et implacable, Zola raconte l’immense détresse et la souffrance des soldats.

On y retrouve ce brave Jean, le paysan si malheureux de La Terre, qui nouera une amitié aussi improbable que touchante.

Âmes sensibles, s’abstenir…

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Partie 1.zip
Partie 2.zip
Partie 3.zip




> Références musicales :

Gustav Mahler, Symphonie nº01 en ré majeur Titan, 03. Feierlich und gemessen, ohne zu schleppen, interprété par l’Orchestre Philharmonique de New York, dirigé par Bruno Walter (1954, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

> Rechercher : 6. XIXe siècle, Romans, Romans (Complets), , , ,

 

Page vue 32 107 fois |
Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

 

34 commentaires sur cette page. Ajoutez le vôtre !

  1. philipps le 29 novembre 2010

    Bientôt l’intégralité des Rougon disponible, merci mille fois Pomme, vous n’imaginez pas le plaisir que vous faites. Votre façon de lire est un régal.

  2. Pomme le 29 novembre 2010

    Grand merci à vous, philipps, pour votre compliment.
    Je crois bien que, maintenant, tous les Rougon-Macquart sont sur le site.
    Bonnes lectures.
    Bien à vous, Pomme.

  3. Louis le 30 novembre 2010

    Oui Pomme, ils y sont tous! Comment vous remercier de tout ce travail époustouflant???

    Pour ma part ce sera en vous envoyant un gros « poutou » toulousain sur chaque joue, et en vous souhaitant d’excelleentes fêtes de fin d’année.

    Encore mille mercis !!!

  4. Pomme le 30 novembre 2010

    Louis, votre enthousiasme me fait chaud au coeur! Je suis émerveillée que Zola puisse avoir encore un tel pouvoir!!! Et j’en suis comblée.
    Moi aussi je vous souhaite une bonne fin d’année.
    Bien amicalement, Pomme.

  5. Hervé le 1 décembre 2010

    Merci Pomme pour ces heures de lecture très plaisantes. Il me semble qu’il manque encore Germinal, ou est-ce-que je me trompe ? Vous nous ferez peut-être ce plaisir pour 2011 ?

  6. Pomme le 1 décembre 2010

    En effet, Hervé, Germinal n’est plus sur le site! Je le découvre grâce à votre vigilance, et j’en suis ravie car je vais le lire!!!
    Bien à vous, Pomme.

  7. cocotte le 2 décembre 2010

    Merci, Pomme et bravo!
    Ces Rougon-Macquart sont un monument! Un chef d’oeuvre! Une grande partie de la société du 19ème siècle est dépeinte de façon si cruelle qu’il faut quelquefois s’arrêter d’écouter. C’est bouleversant!
    Que d’heures de plaisir en perspective! Et bientôt Germinal! Quelle chance!
    Toute ma gratitude et mes amitiés
    Cocotte

  8. Rocktambule le 5 décembre 2010

    Bonjour !
    Encore une fois, un immense merci à Pomme pour la lecture de Zola… Les Rougon-Macquart progressent sur ce site, ainsi que tant d’oeuvres plus courtes que je ne connaissais pas…
    Peut-être un jour aurons-nous aussi les Trois villes, ou les Quatre évangiles… Le site se complète et c’est toujours un bonheur de vous entendre.
    Des milliers de baisers tendres !

  9. Pomme le 5 décembre 2010

    A Rocktambule: toute ma gratitude pour votre si chaleureux commentaire et votre fidélité. J’en suis profondément touchée.
    Quant aux lectures que vous suggérez, allez donc les noter ici: http://www.litteratureaudio.com/forum/vos-suggestions-de-lectures/vos-suggestions-de-lectures/page-4
    Peut-être trouveront-elles un amateur.
    Bien à vous, Pomme.

  10. Christiane le 7 décembre 2010

    La débâcle!! Youpi! Merci!!! Beaucoup!!!
    :-) )

  11. francis le 10 décembre 2010

    bonjour, merci aussi pour la débâcle,j’en ai la chaire de poule

  12. khvostik le 20 décembre 2010

    Pomme , Je vous remercie un milliers de fois car cette fois-ci ….j’ai lus grâce a vous ( les lecteurs audios….merci pour vos charmantes voix !!! ) tout  » le génie de Zola « car depuis des années ce livre ( la débacle ) était impossible a trouver dans mes nombreuses bibliothèques sonores…La lecture est pour moi une façon de parcourir la France , le monde , de voyager a travers les siècles même si je ne sort plus de chez moi et de mon lit …J’en profite également pour vous souhaiter un Joyeux Noël et une bonne année 2011 !!! Pomme , votre voix est un Régal ….Merci a vous !!!

  13. Pomme le 21 décembre 2010

    Khvostik, votre message est très touchant.
    Je partage avec vous cette manière de voyager grâce à la lecture. Mais, avec La Débacle, le voyage risque d’être un peu douloureux, gare à « la chair de poule », comme le dit ci-dessus Francis.
    Je vous souhaite à vous aussi une belle fin d’année.
    Bien cordialement, Pomme.

  14. Josian le 15 janvier 2011

    Merci beaucoup pour ce roman, Pomme! J’ai adoré du début à la fin. Certaines scènes sont tout de même assez difficiles. Je m’étonne qu’on n’en ai pas fait un film, tiens.

  15. Pomme le 15 janvier 2011

    Entièrement d’accord avec vous, Josian, pour la rudesse de certaines scènes (j’ai d’ailleurs mis un avertissement sur le billet…)
    Et je partage également votre étonnement qu’aucun réalisateur de film n’ait été tenté par ce texte tellement « visuel » qui contient tous les ingrédients pour un vrai succès. Sans doute leur ignorance de ce texte est-elle l’explication…
    Merci pour votre fidélité, Josian.
    Bien amicalement, Pomme.

  16. Michel Garnier-Bertrand le 18 février 2011

    Merci mille fois Pomme !!!!

    C’est absolument génial de retrouver Emile Zola
    de cette façon grâce à vous. Là vraiment c’est
    l’apothéose, que dis-je, le summum de l’oeuvre
    de ce cher Emile avec les Rougon-Macquart.

    Gros bisous si je peux me permettre et encore

  17. Robert le 17 mars 2011

    Voilà un sujet qui m’intéresse particulièrement, je prends ! Merci, Pomme.

  18. laurent le 5 avril 2011

    merci Pomme,votre lecture est formidable,tres agré
    able à écouter,génial

  19. Manuel le 16 avril 2011

    Quel beau livre et si magnifiquement servi par une si belle lecture ! Grâce à vous j’ai vécu cette (ces) histoire(s) de l’intérieur aux côtés de Jean, Maurice et tous les personnages et non pas en simple spectateur !
    MERCI !!!

  20. Pomme le 16 avril 2011

    Merci à vous tous ci-dessus, pour vos gentils commentaires. Je suis bien heureuse qu’un tel livre plaise.
    Bien cordialement, Pomme.

  21. Jeanne le 20 avril 2011

    Je joins mes remerciements enthousiastes aux précédents ! J’ai écouté avec le même plaisir « La débâcle », « le ventre de Paris »… et je me régale d’avance de l’écoute des autres Zola lus par « Pomme »…
    Concernant « La débâcle », je vous ai ré-entendu avec plaisir le temps de l’extrait de votre lecture diffusé hier sur France Inter (émission « La Marche de l’Histoire », podcastable ici http://sites.radiofrance.fr/franceinter/em/la-marche-de-l-histoire/index.php?id=103445). Je regrette simplement que France Inter ne cite pas ses sources vous concernant (et concernant litteratureaudio.com)
    Bien Cordialement,

  22. elfitude le 19 juin 2011

    Ayant beaucoup lu Zola, je ne connaissais,cependant, pas cette oeuvre : « la débâcle ».le thème de l’oeuvre,ne me tentant pas trop, à priori, Et, j’ai fini par « l’écouter », et là, que dire… oeuvre magistrale, (la description du champ de bataille est grandiose et tous les sentiments et émotions que votre voix transporte, chère Pomme, et bien c’est magnifique…. Merci, merci de ce partage…

  23. [...] Pour écouter (mp3) : lien vers une version audio [...]

  24. Alain le 11 avril 2013

    Je croyais avoir lu le roman le plus dur de Zola avec « La terre ». Cette « Débacle » est encore plus effroyable : la guerre de 1870-1871 est une immense tragédie que l’écrivain nous décrit dans les moindres détails de l’horreur. C’est terrible ce que les guerres napoléoniennes (avec le grand et le petit) ont pu anéantir de générations d’hommes au cours de ce 19e siècle !
    Le récit est prenant de bout en bout. Difficile de se détacher de la voix claire et mélodieuse de Pomme dont le talent de lectrice ne se dément pas, que ce soit dans Zola, Maupassant ou Proust qu’elle m’a fait apprécier.
    J’ai encore dans l’oreille la voix de Jean disant à son frère de combat Maurice : « Mon pauvre petit… mon pauvre petit… ».
    Merci Pomme

  25. pomme le 12 avril 2013

    A Alain: Entièrement d’accord avec vous, ce roman est bien plus dur encore que La Terre. Mais il en est un autre dont les horreurs dépassent, à mon avis, celles de la guerre, c’est Germinal: les souffrances de ces familles qui meurent de faim m’ont longtemps fait hésiter à lire ce roman.
    Ces 3 romans de Zola demeurent un extraordinaire témoignage des difficultés de vivre de son siècle.
    Merci à vous, Alain, pour votre commentaire, dont la fin, particulièrement, m’a beaucoup émue.
    Pomme

  26. Alain le 12 avril 2013

    Merci Pomme pour votre conseil de lecture de « Germinal » que nous connaissons tous. Pour le plaisir de vous entendre à nouveau dans ce beau roman, je vais commencer à le télécharger. Auparavant, c’est moins long, je vais m’offrir « Dans le ciel » d’Octave Mirbeau, qui m’intéresse car cela concerne la peinture, une de mes passions.
    Trois Zola de suite… Je ne me lasse pas de cet écrivain, ami d’enfance de Cézanne, brouillé avec lui à cause de « L’œuvre » que vous m’avez lu également. Je commence à bien vous connaître… C’est étonnant ce qu’une voix peut exprimer…
    A bientôt.

  27. Olivier le 18 avril 2013

    Merci, mille mercis à vous Pomme, pour cette incroyable lecture d’une oeuvre trop négligée. La défaite de 1870 explique pourtant tant de choses! Je retiens de votre performance, entre tant de réussites: la scène dans la cuisine, entre Honoré et Sylvine; les galopades de chevaux fous, sur le champ de bataille où pourrissent les morts, et bien sûr, la description de Paris brûlant vu depuis la barque, au tout début de la semaine sanglante. Plus généralement, vous réussissez à insuffler dans ce texte si violent une compassion, une tendresse, qui aide à traverser tout cela. On se sent moins seul. Et on éprouve envers vous une reconnaissance que ces quelques mots expriment mal.

  28. Josef le 3 septembre 2013

    Merci Pomme pour cette belle lecture.

    On trouve des personnages très attachants aussi chez Zola ; ils ne sont pas tous cruels et inhumains. Jean est un personnage sympathique, comme sa sœur Gervaise de l’assommoir.

  29. Thierry T le 10 avril 2014

    Merci pour cette belle Lecture,
    ma femme est une grande lectrice de Zola et je découvre sa création a travers vos lectures, mille merci.

  30. Osmie le 22 octobre 2015

    Merci beaucoup pour votre lecture qui m’a permis de « lire » enfin la Débâcle. Merci de consacrer ainsi de votre temps, pour notre plus grande joie. Quel plaisir de se promener en vous écoutant lire Zola !

  31. Dominique le 2 avril 2016

    Quel terrible récit et comme l’on se demande pourquoi et toujours la destruction et la guerre. Merci pour cette lecture

  32. Pomme le 2 avril 2016

    Question pathétique que vous posez, Dominique, et qui n’aura jamais d’autre réponse, hélas, que la « naturelle » brutalité de l’homme.
    Tout au plus peut-on espérer que la lecture de ce genre de romans puisse, peut-être, élever un peu la réflexion sur ce terrible sujet.
    Pomme

  33. youssef le 17 avril 2017

    « tout un monde à reconstruire »
    merci Pomme de votre lecture de « la débâcle » qui ma donnait un nouveau souffle pour continuer avec vous la lecture de Zola…
    merci infiniment

  34. pomme le 18 avril 2017

    Bravo Youssef! Je vous souhaite de belles découvertes avec les autres romans de Zola.
    Pomme

Ajouter un commentaire


NB. Vous pouvez aussi suivre ce billet sans ajouter de nouveau commentaire.