Livres audio gratuits pour 'Russie' :


GOGOL, Nicolas – Les Petits Propriétaires d’autrefois

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 55min | Genre : Nouvelles


Les Petits Propriétaires d'autrefois

En incipit de cette nouvelle, on apprend que M. Melchior de Voguë attribue à cette œuvre une importance décisive : «« Elle est, dit-il, de trente ou quarante ans en avance (les Récits de Mirgorod, dont elle fait partie, avaient paru en 1834), Tolstoï pourrait signer les dernières pages. » Mais M. de Vogüé, parlant d’après l’original, ignorait sans doute lui-même que cette nouvelle eût été traduite en français dès 1845 : il cite avec éloges, dans sa bibliographie des traductions françaises d’œuvres russes, la traduction de Tarass Boulba par Viardot (un vol. in-i2, 1853) ; il ne cite pas l’édition de 1845 (Paulin, éditeur) ou figuraient, à la suite de Tarass Boulba, quatre nouvelles qui n’ont pas été réimprimées, entre autres, sous le titre légèrement modifié, Un ménage d’autrefois, celle que nous en tirons aujourd’hui. Nous avons eu en effet la chance de mettre la main, il y a quelque temps déjà, sur ce volume rare et presque ignoré, peut-on dire ; et l’occasion nous semble bonne, à cette heure, en replaçant en lumière l’excellente traduction de Viardot, venue trop tôt et passée inaperçue, d’ajouter cette œuvre significative à ce que le public français connaît du grand initiateur de l’école naturelle en Russie. Peut-être même ne nous en tiendrons-nous pas là. »
F. J.

Traduction : Louis Viardot (1800-1883).

Les Petits Propriétaires d’autrefois.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 592 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Un incendie en mer (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Nouvelles


Un incendie en mer

Cette courte histoire vécue d’Ivan Tourgueniev, sous-titrée « souvenir posthume », a été publiée notamment dans La Vie littéraire en 1899.

« Mon Barine (Seigneur), personne n’est maître de sa vie, et vous pas plus que les autres. Que la volonté de Dieu se fasse ! mais vous alliez commettre un suicide et vous seriez puni dans l’autre monde.
Jusque-là je n’avais pas eu la moindre envie de me suicider, mais à ces paroles, par une sorte de bravade incompréhensible dans ma situation, je feignis deux ou trois fois de vouloir mettre à exécution le dessein qu’elle me prêtait, et la pauvre vieille se penchait chaque fois vers moi pour m’empêcher d’accomplir ce qu’elle considérait comme un grand crime. Enfin, j’eus honte de cette comédie et je cessai de l’inquiéter. »

Traduction : Michel Delines (1851-1914).

Un incendie en mer.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 413 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOGOL, Nicolas – Le Corps sanglant

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 26min | Genre : Nouvelles


Apollinary Vasnetsov - Chambre de torture à Moscou au XVIe

Le Corps sanglant
« Cette histoire tragique a été attribuée à Nicolas Gogol. Le recteur de l’Académie de Saint-Pétersbourg, qui était en même temps chef de la censure, ordonna d’interdire la publication de cette nouvelle et de garder le manuscrit dans les archives de la censure. Il en est sorti tout récemment. La personnalité de J.-Wladimir Bienstock (1868-1933), un des grands traducteurs franco-russe du début du XXe siècle, nous semble a priori écarter l’idée d’un pastiche ou d’une mystification. » (Note de l’éditeur)

« C’était un homme dont toute la peau était arrachée. Il était tout sanglant ; les veines seules formaient un réseau bleu se ramifiant sur tout le corps. Le sang coulait goutte à goutte. Une pandure, retenue par une courroie, était suspendue à son épaule. Dans le visage ensanglanté, les yeux brillaient étrangement. »

Illustration : Apollinary Vasnetsov, Chambre de torture à Moscou au XVIe (1912).

Le Corps sanglant.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 568 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Contes et fables (Sélection 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 42min | Genre : Contes


Léon Tolstoï - Contes et fables

Voici une deuxième sélection de contes et fables écrits par Tolstoï lue à trois voix, qui fait suite à la première. Il s’agit d’histoires vraies, de courts récits édifiants, et de légendes merveilleuses. Les puissants y sont féroces ou ridicules, les moujiks, courageux et rusés, et les princesses se transforment en ver à soie…

Partie 1 : Belle la gagne, belle la dépense ; Pourquoi un moujik aima son frère aîné ; La Petite Fille et les champignons ; Les Deux Frères ; La Rosée ; Le Gilet.

Partie 2 : La Princesse aux cheveux d’or ; Le Requin ; L’Habit neuf du tsar ; Comment un moujik fit disparaître un bloc de pierre ; Les Trois Voleurs ; Soukhman.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Illustration : Ilya Repin, Portrait de Léon Tolstoï (1901).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 869 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Guerre et paix (Seconde Partie : Chapitre 02)

Donneurs de voix : Esperiidae & | Durée : 2h 41min | Genre : Romans


Guerre et paix

La situation matérielle des Rostov s’aggrave, la comtesse supplie Nicolas de revenir. D’abord réticent, il se laisse envahir à nouveau par la douceur et la gaieté de la vie familiale. Au cours d’une fête de Noël, il retrouve son amour pour Sonia et lui promet le mariage, au grand mécontentement de sa mère qui espère un mariage riche. Affecté par les fiançailles de Natacha et André, Pierre retrouve ses mauvaises habitudes de noceur et sombre dans un état dépressif. L’attente est longue pour Natacha.

« – T’arrive-t-il quelquefois, dit Natacha à son frère, de sentir qu’on n’a plus rien devant soi, qu’on a déjà reçu toute sa part de bonheur, et d’être, non pas ennuyé, mais profondément triste ? – Certainement ! Il m’est arrivé bien souvent de voir des amis et des camarades gais et en train, de l’être moi-même comme tous les autres, et de me trouver tout à coup envahi par une tristesse et un dégoût invincible de la vie, au point de me demander si ce ne serait pas pour chacun de nous l’heure de mourir. Je me souviens, par exemple, qu’un jour, au régiment, la musique jouait, et j’étais plongé dans une telle mélancolie, que je n’ai pas même songé à aller parader à la promenade ! »

Guerre et paix est un roman de l’écrivain russe Léon Tolstoï. Publié en feuilleton entre 1865 et 1869 dans Le Messager russe, ce livre narre l’histoire de la Russie à l’époque de Napoléon Ier, notamment la campagne de Russie en 1812. Léon Tolstoï y développe une théorie fataliste de l’histoire où le libre arbitre n’a qu’une importance mineure et où tous les événements n’obéissent qu’à un déterminisme historique inéluctable.

Traduction : Irène Paskévitch (1835-1925)

> Écouter un extrait : Chapitre 02.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 209 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOURGUENIEV, Ivan – Un songe (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 47min | Genre : Contes


Un songe

Ce conte à caractère fantastique d’Ivan Tourgueniev (1818-1883) est parue dans La Revue universelle illustrée en 1888.

« J’aimais, par-dessus tout, la lecture, et encore plus à me promener tout seul et à rêver, rêver…
À quoi rêvais-je ?… C’est difficile à dire : quelquefois je croyais tout à coup me trouver devant une porte entr’ouverte, derrière laquelle se dérobaient des mystères impénétrables ; je restais dans l’attente, stupéfait, sans pouvoir me décider à franchir le seuil de cette porte et sans cesser de me demander ce qui se passait là, tout près de moi… et j’attendais toujours dans une sorte de transe ou je finissais par m’endormir.
Si j’avais été poète, j’aurais sans doute exprimé cet état d’âme dans des vers ; si j’avais été porté à la dévotion, je serais peut-être entré dans un couvent ; mais je n’étais ni poète ni pieux et je passais mon temps à rêver dans une vague attente. »

Traduction : Michel Delines (1851-1914).

Un songe.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 769 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GARINE, Nikolaï – Contes coréens (Troisième Sélection)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 29min | Genre : Contes


Sim-Tchen et son père

Troisième sélection de Contes coréens recueillis par Garine.

Confucius
Note : Confucius, le plus célèbre philosophe de la Chine, est né en 561 et mort en 479 avant Jésus-Christ.

La Scolopendre
Note : Une scolopendre est une femme transformée pendant mille ans en bête. Trois mois avant le terme de son châtiment, elle reprend par moments l’apparence d’une femme. Pendant cette période, elle doit trouver un homme qui l’aime, mais l’homme ne-doit pas découvrir sa véritable nature.

Le Devin

Le Langage des oiseaux

Sim-Tchen
Note : Bouddha, c’est-à-dire Sage, fondateur de la religion bouddhiste au VIe siècle avant Jésus-Christ.

« Mais Sim-Tchen l’embrassa tendrement et lui dit : « Ne parle pas ainsi, père ! Souvent un vieil arbre porte des fleurs, alors qu’il n’en pousse pas sur les jeunes troncs. C’est la volonté des dieux. Je n’ai pas peur de la mort. »

Traduction : Serge Persky (1870-1938).

> Écouter un extrait : Confucius.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 722 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KOKOVTSOV, Vladimir Nikolaïevitch – La Lutte contre Dieu

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 1h 10min | Genre : Histoire


Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov

La Lutte contre Dieu constitue la troisième partie de Le Bolchévisme à l’œuvre : la ruine morale et économique dans le pays des Soviets, essai paru dans la Revue des deux mondes en 1929-1930.

« Voici, par exemple, ce qui se passa en 1919 dans le gouvernement de Kharkoff, au célèbre couvent de Sviatogorsk, particulièrement vénéré par le peuple. Soixante soldats de l’armée rouge pénétrèrent dans le couvent et, après avoir pillé les cellules des moines, firent irruption dans l’église, arrêtèrent le service divin, en profanant les icônes, forçant les moines à danser et fumer, leur coupant les cheveux et la barbe. Dans une autre église du même couvent, les bolchevistes se vêtirent d’habits sacerdotaux et se livrèrent à une parodie du service divin. Le pillage continua durant deux jours tout ce qu’on put trouver dans les églises et maisons d’habitation des moines fut mis sur trente-huit camions et emporté sous escorte militaire. »

Illustration : Vladimir Nikolaïevitch Kokovtsov (191?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 560 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Russie :