Sonnet (Poème), suivi de Quatre Pastiches

Félix Arvers (1826-1850) est surtout connu par le premier vers de son Sonnet :
« Mon âme a son secret ; ma vie a son mystère »,
mais au XIXème siècle, le poème entier était dans toutes les mémoires et chacun « cherchait la femme en question » (La fille mariée de Nodier ? Madame Victor Hugo ?)
Le sonnet a aussi été l’occasion de nombreux pastiches où se retrouvent, chacune bien à sa place, les cinq rimes des quatrains et des tercets (mystère-conçu taire-su ; aperçu-solitaire terre-reçu, etc).
Un poète resté célèbre grâce à quatorze vers !


Consulter la version texte de ce livre audio.
Remarques :
La mention « (Version 2) » à la suite du titre indique qu’il existe sur notre site un autre enregistrement de ce même texte, effectué par un donneur de voix différent. Voir aussi : Version 1.
Livre audio gratuit ajouté le 19/05/2010.
Consulté ~16227

Lu par René Depasse

Suggestions

3 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Ces heures “pas perdues pour tout le monde”, quel plaisir de les entendre à nouveau, parlées,je connaissais d’Arvers chanté seulement. merci