Henry Gerbault - Le Collectionneur exigeant (Femme au corset)

Mais n’te promène donc pas toute nue

Clarisse, la femme de Ventroux, député, s’obstine à traîner dans l’appartement en chemise de nuit, malgré la visite d’un maire, puis d’un journaliste. La scène se corse lorsqu’elle est piquée par une guêpe à un endroit… que la décence nous interdit de citer.

Petit dialogue entre le député et le maire :
« Vous m’avez traité pourtant de vendu ! de pourri ! de mouchard ! de résidu de la décadence…
– Cela n’empêche pas l’estime ! »

Donneurs de voix ayant participé au projet, par ordre de leur entrée en scène :

Clarisse : Christine Sétrin,
Ventroux : Lemoko,
Hochepaix : Bernard,
Romain de Jaival : Florent,
Victor : Serge Dewulf,
Didascalies : Cocotte,
Avec l’aimable concours d’Antoine de l’Épine dans le rôle d’Auguste Ventroux.


Consulter la version texte de ce livre audio.
Illustration :

Henry Gerbault, Le Collectionneur exigeant.

Références musicales :

Johann Strauss, Champagne Polka, interprétée par l’Orchestre Philharmonique de Vienne, dirigé par Billy Boskovsky (1962, domaine public).

Livre audio gratuit ajouté le 21/09/2013.
Consulté ~15326

Autres projets collectifs

Suggestions

12 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  1. Chère Rose-Marie
    Tous les donneurs de voix qui ont participé à cette pièce vous remercient beaucoup pour votre encourageant commentaire. J’ai eu beaucoup de plaisir à la réaliser et je suis heureuse que vous l’ayez aimée.
    Amicalement
    Cocotte

  2. Bonjour, Serge
    Comment résister à un tel commentaire?
    Nous allons donc continuer Feydeau, avec une nouvelle saynète : “Hortense a dit : Je m’en fous!” Elle est bien mal élevée, cette dame, mais la pièce est très amusante et j’espère que vous vous amuserez bien en la lisant.
    Nous tous sommes très touchés et nous vous remercions de tout cœur.
    Amicalement
    Cocotte

  3. Merci et bravo !
    Un des livres les mieux lus, je devrais dire, interprétés, que j’ai entendus jusqu’à présent.
    Vite ! Vite ! Encore s’il vous plait.

  4. Chers amis
    Merci infiniment pour votre fidélité et pour vos si aimables commentaires. Nous nous sommes beaucoup amusés avec cette pièce. C’est vraiment un travail d’équipe. Chacun a apporté sa pièce et nous avons bâti ensemble la cathédrale … si tant est qu’on puisse qualifier de cathédrale certaine scène un peu coquine, mais si drôle!
    Toute la troupe est encouragée par votre satisfaction et votre sympathie et une nouvelle pièce de Feydeau, à votre suggestion, est en préparation et sera bientôt dans Littérature audio.
    Amicalement
    Cocotte

  5. Bonsoir, j’ai beaucoup aimé cette pièce pleine de drôlerie. Les intonations que vous prenez rajoutent à l’amusement de l’écoute. Merci à toutes et tous,vous êtes épatants. Bien amicalement Gilles

  6. Bonjour ,

    Merci encore d ajouter à la veille de l automne cette pièce dont j apprécie le contenu et le dialogue par cette équipe que je félicité pour ce travail acharné avec un soin pour nous faire vivre les bons moments .

    Amitiés à tous
    Ahmed.

  7. Encore un nouveau projet collectif de litteratureaudio, encore un moment de plaisir, encore une occasion d’oublier la télé et/ou la radio.

    Merci à Christine Sétrin, Lemoko, Serge Dewulf, Bernard, Florent, Cocotte et Antoine de l’Epine pour le temps qu’ils prennent à faire ces enregistrements qui ravissent les visiteurs de littératureaudio.com.