La Femme de cire

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 6h 48min | Genre : Romans


La Femme de cire

Second volet des aventures du célèbre détective William Dow.

New York, au XIXe siècle. Ada Ricard, jolie femme de mœurs légères au passé mystérieux, est enlevée au cours d’un bal costumé sous les yeux de son amant, le riche fabricant de biscuits Willie Saunders. Celui-ci utilise les services d’une agence de renseignements pour retrouver sa trace après avoir été éconduit par la police, mais en vain. La police finit cependant par s’intéresser à l’affaire lorsqu’un cadavre que de nombreux témoins identifient comme Ada Ricard est retrouvé dans le port de Brooklyn. Seuls la femme de chambre et James Gobson, le premier mari, refusent de reconnaître la jeune femme enlevée. Le chef de la police inculpe Gobson… Les rebondissements se succèdent, mais le détective William Dow finira par débrouiller cet imbroglio…

Autres épisodes : Le Nº3 de la Rue Marlot et Le Cas du docteur Plemen.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.


> Télécharger ce livre audio par archive(s) Zip [Aide] :

Première Partie.zip
Deuxième Partie.zip




> Références musicales :

Giovanni Battista Pergolese, Concerto Armonico No.2 en Sol Majeur (European Archive, domaine public).


> Consulter la version texte de ce livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 23/06/2016.
Consulté ~12 098 fois

Lu par Christine Treille

Suggestions

25 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonjour Isaac, merci pour votre précieux retour.
    Certes Pont Jest n’est pas Conan Doyle, vous avez raison mais se laisser porter par l’intrigue même sil elle est mince et par la description des moeurs de l’époque peut avoir un côté plaisant! Bonnes lectures!

  2. La fin est vraiment invraisemblable, je trouve aussi que l épaisseur des personnages est vraiment mince, ou tout du moins trop changeante en fonction du moment, on arrive pas a saisir leur psychologie, tout est mis au service de l intrigue, au détriment de la vraisemblance.
    je ne vais pas énumérer la liste des failles mais elles sont nombreuses.
    C est bien dommage car le déroulé de l histoire et l’écriture sont très bien.

  3. Bonjour,
    Toujours aussi clairement lu, mais aussi d’une écriture agréable, foisonnant de détails sans que ça alourdisse trop le texte, ce qui en fait un document intéressant du point de vue historique probablement.

    L intrigue se soutient bien également .

    Merci pour cet ajout

  4. Sympathique roman policier et surtout travail exceptionnel de la lectrice, dotée d’une voix chaude et d’une diction impeccable. Merci beaucoup.

  5. Merci à vous Caroline, JM et Ba! Vos commentaires me touchent beaucoup et m’encouragent énormément. Je suis très heureuse d’avoir pu vous divertir et vous accompagner un bout de chemin.

  6. merci beaucoup, j adore, et en voila un 3 eme, juste genial, merci pour le temps passé à ce partage
    grace a ce site, je conduis dans le calme et je “lis” en conduisant !!!!
    et encore bravo pour l interprétation
    ba

  7. Merci beaucoup pour votre lecture de la “Femme de Cire”, qui m’a permis de découvrir Pont-Jest. Découverte que je vais poursuivre avec votre lecture du “N°13 de la rue Marlot”. En attendant la suite… Bonnes fêtes à vous.

  8. Heureuse de vous avoir fait découvrir Pont_Jest, Lily. Je suis très contente que vous l’appréciez. Le charme désuet de ses histoire m’a conquise aussi.
    Merci beaucoup Yves pour votre si gentil commentaire. Je serai très heureuse de vous retrouver avec le troisième volet des enquêtes de William Dow, si l’aventure vous tente. A bientôt!

  9. Merveilleuse histoire dans un français très pur et sous votre diction agréable et parfaite chère Christine
    À bientôt vous écouter pour une autre histoire passionnante, j’en suis sûr 🙂

  10. Merci beaucoup je découvre grâce à vous cet auteur que je ne connaissais pas et je trouve ces petites intrigues policières très intéressantes.

  11. Bonjour Alain, je vous souhaite donc une bonne écoute et j’espère que ce nouveau volet vous plaira. Effectivement même si les histoires sont simples, elles ont un charme désuet. En outre les réflexions de Pont-Jest sur l’univers judiciaire et carcéral sont intéressantes et instructives.
    Bon divertissement, merci d’être passé et à bientôt!

  12. Bonsoir,

    Je viens de voir avec plaisir que le deuxième tome de cette série est maintenant disponible. Il ne me reste plus qu’à le télécharger et à l’écouter.
    Puis à attendre le troisième !

    Encore merci pour l’enregistrement de cette série d’un auteur un peu oublié et pourtant bien agréable.

    Alain

  13. Merci, Christine, pour ce roman que je vais me faire un énooooooorme plaisir d’écouter pendant mes quelques semaines de repos forcé.
    A bientôt
    Nathalie F.

  14. Merci beaucoup Claire pour votre encourageant commentaire!
    Vous avez tout à fait raison en ce qui concerne la modernité de ce roman et ce fut pour moi un grand plaisir de découvrir cette “série” de Pont-Jest grâce à une proposition de lecture d’un de nos fidèles auditeurs.
    En ce qui concerne le 3ème volet, ne craignez rien il est effectivement au programme de mes enregistrements très prochainement.
    Je vous retrouverai donc avec grand plaisir pour découvrir enfin le secret de William Dow!

  15. Agréable ce petit roman policier!
    Merci de nous le faire découvrir !
    Les descriptions médicales et les situations décrites semblent osées au regard des romans du même genre et de la même époque. On y utilise le mot seins au sens anatomique du terme, les corps sont dénudés et scrutés professionnellement sans périphrase. Vraiment, ce précurseur est plus moderne que ses continuateurs!

    Votre interprétation est impeccable, comme d’habitude même si votre voix est toujours, pour moi, celle de Sherazad que j’ai encore une fois écoutée pendant de longues heures, il y a quelques jours. 🙂
    Encore merci
    Amicalement,
    CM