Livres audio gratuits de la catégorie '5. XVIIIe siècle' :


VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Genre de style

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Philosophie


Virgile - Églogues (1713)

Genre de style est un article du Dictionnaire philosophique que Voltaire avait publié dans L’Encyclopédie dont il était un collaborateur.

« Comme le genre d’exécution que doit employer tout artiste dépend de l’objet qu’il traite ; comme le genre de Poussin n’est point celui de Téniers, ni l’architecture d’un temple celle d’une maison commune, ni la musique d’un opéra-tragédie celle d’un opéra-bouffon ; aussi chaque genre d’écrire a son style propre en prose et en vers. On sait assez que le style de l’histoire n’est pas celui d’une oraison funèbre, qu’une dépêche d’ambassadeur ne doit pas être écrite comme un sermon, que la comédie ne doit point se servir des tours hardis de l’ode, des expressions pathétiques d’e la tragédie, ni des métaphores et des comparaisons de l’épopée. »

Genre de style.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 642 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Babel

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Histoire


Charles Gussin - La Construction de la tour de Babel

Cultivons nous avec l’article Babel du Dictionnaire philosophique de Voltaire :

« Babel signifiait, chez les Orientaux, Dieu le père, la puissance de Dieu, la porte de Dieu, selon que l’on prononçait ce nom. C’est de là que Babylone fut la ville de Dieu, la ville sainte. Chaque capitale d’un État était la ville de Dieu, la ville sacrée. Les Grecs les appelèrent toutes Hierapolis, et il y en eut plus de trente de ce nom. La tour de Babel signifiait donc la tour du père Dieu.
Josèphe, à la vérité, dit que Babel signifiait confusion. Calmet dit, après d’autres, que Bilba, en chaldéen, signifie confondue ; mais tous les Orientaux ont été d’un sentiment contraire. Le mot de confusion serait une étrange origine de la capitale d’un vaste empire. »

Illustration : Charles Gussin, La Construction de la tour de Babel (1690).

Babel.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 546 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

KANT, Emmanuel – Rêves d’un homme qui voit des esprits, expliqués par les rêves de la métaphysique

Donneuse de voix : Sisyphe | Durée : 2h | Genre : Philosophie


Emmanuel Kant

Partie de Anthropologie considérée au un point de vue pragmatique ou de l’utilité (1798) consacrée à l’existence des esprits, la capacité de notre propre esprit à générer des illusions, la volonté intéressée de croire en une vie après la mort, la fiabilité de témoignages, etc.

Traduction : Joseph Tissot (1801-1876).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 947 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LES SONGES selon Voltaire et L’Encyclopédie

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Histoire


Angelika Kauffmann - Pénélope éveillée par Euryclée

Quatre textes sur Les Songes

- Voltaire, dans le Dictionnaire philosophique
« Mais comment, tous les sens étant morts dans le sommeil, y en a-t-il un interne qui est vivant ? Comment vos yeux ne voyant plus, vos oreilles n’entendant rien, voyez-vous cependant et entendez-vous dans vos rêves ? Le chien est à la chasse en songe, il aboie, il suit sa proie, il est à la curée. Le poëte fait des vers en dormant. Le mathématicien voit des figures ; le métaphysicien raisonne bien ou mal : on en a des exemples frappants. »

- De L’Encyclopédie : Les Rêves, Les Songes en poésie, Les Songes en mythologie

« Pénélope ayant raconté un songe qu’elle avoit eu par lequel le prochain retour d’Ulyse & la mort de ses poursuivans lui étoient promis, ajoute ces paroles : « J’ai oui dire, que les songes sont difficiles à entendre, qu’on a de la peine à percer leur obscurité, & que l’événement ne répond pas toujours à ce qu’ils sembloient promettre, car on dit qu’il y a deux portes pour les songes, l’une est de corne & l’autre d’ivoire ; ceux qui viennent par la porte d’ivoire, ce sont les songes trompeurs qui font entendre des choses qui n’arrivent jamais ; mais les songes qui ne trompent point, & qui sont véritables, viennent par la porte de corne. Hélas, je n’ose me flatter que le mien soit venu par cette derniere porte » ! »

Illustration : Angelika Kauffmann, Pénélope éveillée par Euryclée (1772).

> Écouter un extrait : Voltaire – Des songes.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 548 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA FAYETTE, Gilbert Du Motier – Lettre à Madame de La Fayette

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Histoire


Lettre à Madame de La Fayette

Cette lettre du célèbre Général de La Fayette (Gilbert Du Motier marquis de La Fayette,1757-1834) à son épouse, du 1er octobre 1777, a été publiée dans la Revue de Paris en 1934. Elle est extraite des Mémoires, correspondances et manuscrits du Général Lafayette.

Le début : « Je vous ai écrit, mon cher cœur, le 12 septembre ; c’est que ce douze est le lendemain du onze, et pour ce onze-là j’ai une petite histoire à vous raconter. À la voir du beau côté, je pourrais vous dire que des réflexions sages m’ont engagé à rester quelques semaines dans mon lit à l’abri des dangers ; mais il faut vous avouer que j’y ai été invité par une légère blessure que j’ai attrapée, je ne sais comment, car je ne m’exposais pas en vérité. C’était la première affaire où je me trouvais ; ainsi voyez comme elles sont rares. C’est la dernière de la campagne, du moins la dernière grande bataille suivant toute apparence, et s’il y avait quelque autre chose, vous voyez bien que je n’y serais pas. En conséquence, mon cher cœur, vous pouvez être bien tranquille. J’ai du plaisir à vous rassurer ; en vous disant de ne pas craindre pour moi, je me dis à moi-même que vous m’aimez, et cette petite conversation avec mon cœur lui plaît fort, car il vous aime plus tendrement qu’il n’a jamais fait. »

Lettre à Madame de La Fayette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 773 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

L’ENCYCLOPÉDIE – Assomption

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Religion


Jan Frans Beschey - Assomption de la Vierge

Toutes dernières informations !

Depuis L’Encyclopédie, la fête du 15 août célébrant l’Assomption a vu son dossier s enrichir. Nous proposons à votre attention, en plus de l’article habituel quatre notes extraites de Wikipédia sur les modifications apportées par la Papauté depuis 1950 et sur le point de vue des autres églises chrétiennes.

Un exemple : L’Église orthodoxe adresse à la formulation catholique du dogme de l’Assomption les mêmes critiques qu’à celui de l’Immaculée Conception… mais surtout, postuler la Vierge Marie comme préservée du péché originel, c’est-à-dire sauvée par avance, serait la rendre hors d’atteinte de la mort. Toutefois le pape Benoît XVI a rappelé que pour les catholiques la Dormition précédait l’Assomption.

Illustration : Jan Frans Beschey, Assomption de la Vierge (ca. 1750-1767).

> Écouter un extrait : Assomption.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 789 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Platon, Timée

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 17min | Genre : Philosophie


Le Timée de Platon

Pour comprendre pleinement cet article de Voltaire sur la trinité dans le Timée de Platon, il serait peut-être préférable de connaître la version lue sur Littératureaudio.com en janvier 2015.

Voici un aperçu du style !

« Sachez qu’il y a huit vertus dans le ciel ; je les ai observées, ce qui est facile à tout le monde. Le soleil est une de ces vertus, la lune une autre, la troisième est l’assemblage des étoiles ; et les cinq planètes font avec ces trois vertus le nombre de huit. Gardez-vous de penser que ces vertus, ou ceux qui sont dans elles et qui les animent, soit qu’ils marchent d’eux-mêmes, soit qu’ils soient portés dans des véhicules ; gardez-vous, dis-je, de croire que les uns soient des dieux, et que les autres ne le soient pas ; que les uns soient adorables, et qu’il y en ait d’autres qu’on ne doive ni adorer ni invoquer. Ils sont tous frères, chacun a son partage, nous leur devons à tous les mêmes honneurs. ils remplissent tous l’emploi que le verbe leur assigna quand il forma l’univers visible. »

Illustration : Le Timée de Platon (1551).

Dictionnaire philosophique : Platon, le Timée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 744 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VOLTAIRE – Dictionnaire philosophique : Pourquoi (Les)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 18min | Genre : Philosophie


Claude-Louis Desrais - Voltaire couronné par la France

L’article Pourquoi (Les) du Dictionnaire philosophique a certes un intérêt historique, mais on imagine en l’écoutant tout ce qu’un Voltaire d’aujourd’hui trouverait pour alimenter sa critique :

« Pourquoi ne fait-on presque jamais la dixième partie du bien qu’on pourrait faire ?
Il est clair que si une nation qui habite entre les Alpes, les Pyrénées et la mer, avait employé à l’amélioration et à l’embellissement du pays la dixième partie de l’argent qu’elle a perdu dans la guerre de… etc… »

Illustration : Claude-Louis Desrais, Voltaire couronné par la France (XVIIIe).

Pourquoi (Les).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 682 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 5. XVIIIe siècle :