Livres audio gratuits de la catégorie 'Correspondance' :


CHEVALIER DE LORIMIER, François-Marie-Thomas – Dernières Lettres d’un condamné

Donneur de voix : Félix Tanguay | Durée : 1h 18min | Genre : Correspondance


François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier

Dans le cadre des rébellions de 1837-1838 qui sévissent dans les colonies britanniques du Haut-Canada (l’Ontario actuel) et surtout du Bas-Canada (le Québec actuel), qui mène alors un combat pour l’indépendance de la colonie, plusieurs patriotes sont arrêtés. Certains sont condamnés à l’exil (d’où le choix de chanson Un Canadien errant, le terme « Canadien » étant à cette époque l’appellation des Québécois), d’autres sont condamnés à mort, parmi ceux-là, François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier (1803-1839), notaire de profession, qui a alors 35 ans.

Il apprend le 13 février 1839 qu’il sera pendu le vendredi suivant. Il ne lui reste que deux jours à vivre. À Montréal, dans sa cellule de la prison du Pied-du-Courant (appelée à l’époque la « prison neuve »), il rédige plusieurs lettres émouvantes à sa famille, notamment à sa femme et à ses trois enfants en bas âge, à ses amis et à ses compatriotes. Il y rédige également une magnifique déclaration politique.

La postérité de ces lettres est énorme. L’historien de la littérature Laurent Mailhot considère que les dernières lettres de de Lorimier ne constituent ni plus ni moins qu’un « chef-d’œuvre épistolaire du XIXe siècle ». Plusieurs œuvres contemporaines en sont inspirées, notamment les films 15 Février 1839 de Pierre Falardeau (2001) et Quand je serai parti… vous vivrez encore (1999), réalisé par Michel Brault et dont le titre est tiré des lettres du Chevalier.

> Écouter un extrait : Lettres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 946 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ROLLAND, Romain – Lettre à Tolstoï

Donneur de voix : Georje | Durée : 6min | Genre : Correspondance


Romain Rolland

À travers la lettre de Romain Rolland adressée à son ami, Léon (Lev Nikolaïevitch) Tolstoï, le 24 janvier 1897, c’est le cœur de la France qui s’interroge sur le sens de la vie à la veille de grands bouleversements dans toute l’ Europe.
« Aussi ne vous ai-je jamais oublié, et vous êtes sans cesse plus près de moi que la plupart des gens que je vois tous les jours. »

Lettre à Tolstoï.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 928 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

FÉNELON – Lettre à Louis XIV (Version 2)

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 19min | Genre : Histoire


LettreALouisXIV.gif

Fénelon de vrai nom François de Salignac de La Mothe-Fénelon est né en 1651 au château de Fénelon dans le Périgord. Il est ordonné prêtre à 24 ans et se distingue par ces talents d’éducateurs et ses nouvelles méthodes pédagogiques. Il écrit Traité de l’éducation en 1687. En 1695, il devient archevêque de Cambrai. Il meurt en 1715.

Les indices historiques mentionnés dans cette lettre laissent présumer qu’elle fut écrite en 1694. Fénelon était alors précepteur du duc de Bourgogne, petit-fils de Louis XIV. Fénelon envoya anonymement cette lettre à Madame de Maintenon, qui était mariée en secret à Louis XIV, afin qu’elle puisse attirer l’attention du roi sur l’état désastreux du pays. On ne sait si le monarque eut connaissance de cette missive qui prônait si dignement la vertu politique contre le souci de la gloire et l’appétit des conquêtes. Fénelon reviendra sur les thèmes défendus ici avec clarté et hauteur dans les Aventures de Télémaque (1699).

Lettre à Louis XIV.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 665 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MÉRIMÉE, Prosper – Les Voleurs

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 33min | Genre : Correspondance


John Frederick Lewis - José María Hinojosa « El Tempranillo » (132-1834)

Prosper Mérimée est l’auteur de cinq Lettres adressées d’Espagne (1842) au directeur de la Revue de Paris.

Les Voleurs (Lettre troisième) est destiné à faire connaître un célèbre bandit José Maria qui sévissait en Andalousie, puis de la frontière portugaise jusqu’au Royaume de Murcie, dont la tête était mise à prix et dont la générosité et la courtoisie égalaient la dangerosité.

« P.S. : José Maria est mort depuis plusieurs années. – En 1833, à l’occasion de la prestation de serment à la jeune reine Isabelle, le roi Ferdinand accorda une amnistie générale, dont le célèbre bandit voulut bien profiter. Le gouvernement lui fit même une pension de deux réaux par jour pour qu’il se tînt tranquille. »

Illustration : John Frederick Lewis, José María Hinojosa « El Tempranillo » (132-1834).

Les Voleurs.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 404 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BALLOU, Sullivan – Ma très chère femme

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 7min | Genre : Correspondance


George Cochran Lambdin - Au front

« En juillet 1861, le Major Sullivan Ballou, de l’armée de l’Union, écrit à sa très chère femme une lettre que peut-être, elle parcourra quand il ne sera plus.
Une semaine plus tard, le 29 juillet 1861, le Major Sullivan Ballou est tué à la bataille de Bull Run, que les confédérés appellent Manassas.
Cette lettre est parvenue jusqu’à nous ; elle est très célèbre aux États-Unis. Empreinte de fatalisme, elle dit aussi son amour débordant pour sa femme et ses chers petits enfants. Ces derniers mots d’un homme à ceux qu’il aime sont poignants dans leur simplicité tragiquement prophétique. »

Traduction : Vincent de l’Épine.

Illustration : George Cochran Lambdin (1830-1896), Au front.

Ma très chère femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 698 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettres

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 41min | Genre : Religion


Tombe d'Héloïse et d'Abélard

Abélard et Héloïse sont passés à la postérité.
Abélard est un brillant théologien et un maître admiré de ses élèves. Le chanoine Fulbert l’engage comme professeur pour sa nièce Héloïse, âgée de 20 ans environ. Un grand amour naît entre eux.
L’oncle, furieux, lui fait subir le supplice de la castration. Abélard entre dans un monastère et poussera Héloïse à entrer au couvent d’Argenteuil, dont elle deviendra abbesse.
Les Lettres échangées par les deux amoureux sont un monument de la littérature française.
Leur tombe se trouve à Paris, au cimetière du Père Lachaise.

- Lettre d’Abélard à un ami
- Lettres 02 à 05
- Lettres 06 et 07
- Lettre 08 d’Abélard

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 3 060 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

ABÉLARD, Pierre et HÉLOÏSE – Lettre 8 d’Abélard

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 3h 30min | Genre : Religion


Raymond Monvoisin - Héloïse dans le tombeau d'Abélard

L’objet de la seconde demande d’Héloïse était une règle pour les religieuses du Paraclet : il trace cette règle dans ce livre, où les citations des saints Pères forment comme un bouquet de fleurs. Il y traite des trois vertus principales des moines : la continence, la pauvreté volontaire et le silence. Il met à la tête de la congrégation sept sœurs officières chargées de veiller aux choses qui regardent les âmes et à celles qui concernent les besoins temporels ou corporels. Il règle avec une sage précision tous les détails de la vie monastique.

Traduction : Victor Cousin (1792-1867).

Accéder à l’œuvre intégrale.

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 477 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

GOUGES, Olympe (de) – Lettre à Monseigneur le duc d’Orléans, premier prince du sang

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 11min | Genre : Correspondance


La Marseillaise, Arc de Triomphe, par François Rude

« Monseigneur,
Nous sommes arrivés à la terrible révolution où les Citoyens se sont arrogé la liberté de tout entreprendre, & de tout dire. Le Ciel me préserve d’employer aucun moyen violent ; je ne désire que le bien de mes Concitoyens, le salut de ma Patrie, le repos du Monarque & le bonheur public. [...] »

Lettre à Monseigneur le duc d’Orléans, premier prince du sang.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 199 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Correspondance :