Livres audio gratuits de la catégorie 'Correspondance' :


GIBRAN, Khalil – Lettres d’amour

Donneur de voix : Georje | Durée : 20min | Genre : Correspondance


May Ziade

Cette correspondance témoigne de l’amitié, puis de l’amour que se portèrent le poète et peintre libanais Gibran Khalil Gibran (1883-1931) et la femme de lettres et pionnière du féminisme oriental Mary Ziadah (1886-1941), communément appelée May Ziadé.

Khalil Gibran, issu d’une famille chrétienne catholique d’Orient (Maronite), était originaire de Bcharré. Suite à des problèmes financiers, ses parents finiront par se séparer. Sa mère partira avec ses deux fils et ses deux filles vivre aux États-Unis, à Boston, où réside alors une importante communauté syro-libanaise.
En 1902, sa sœur cadette, âgée de quatorze ans, meurt de ce qui semble être la tuberculose ; l’année suivante, son frère aîné décède de la même maladie et sa mère meurt peu de temps après.
Khalil Gibran expose ses premiers dessins dès l’âge de 21 ans à Boston où il rencontre une directrice d’école qui devient sa bienfaitrice et l’envoie étudier l’art à Paris. En 1911, il s’installe définitivement à New York. Par la suite, Khalil Gibran deviendra un écrivain et un poète emblématique.

Mary Ziadah a vu le jour à Nazareth, de père libanais et de mère palestinienne. Elle passe sa jeunesse dans sa ville natale avant de partir avec sa famille vivre au Liban, à Edhen, pour y finir ses études secondaires. En 1908 son père décide d’installer définitivement la famille au Caire pour trouver une meilleure situation. Elle s’y s’inscrit à l’Université égyptienne pour étudier les littératures étrangères modernes.
Mary Ziadah commence l’écriture dès l’âge de 16 ans dans le journal de son père et elle édite son premier recueil de poèmes en français, Fleurs de rêve, à l’âge de 24 ans. Par la suite, elle va connaître un parcours de militante de premier plan de la condition de la femme à travers l’écriture. Maîtrisant plusieurs langues, elle traduit des œuvres de grands écrivains. Elle fonde le salon littéraire qui deviendra l’espace des intellectuels égyptiens et du monde arabe.
Mary Ziadah, qui suivait avec attention et admiration les écrits de Khalil Gibran, lui écrit pour la première fois une lettre amicale en 1912. À partir de cette date, les deux écrivains ne vont cesser de s’échanger des écrits. Au fil du temps, l’amour s’installe peu à peu et se découvre. Mary Ziadah lui fait parvenir une photo d’elle après dix ans de correspondance.
Comme dans toutes les histoires passionnées, il s’ensuivra des périodes d’unions, de conflit et de silence.

Pour Khalil Gibran, May Ziadah incarne toute la féminité orientale et la secrète grandeur de l’âme.
Au gré de sa correspondance, Mary Ziadah prendra le nom de Mary, de May ou de Myriam.

Le plus incroyable, c’est que jamais Khalil Gibran et Mary Ziadah ne se sont rencontrés.

Leur relation épistolaire aura duré vingt ans jusqu’à la mort de Khalil Gibran. Si la plupart des échanges de Mary Ziadah ont malheureusement disparu, les magnifiques lettres de Khalil Gibran peuvent encore témoigner de cette relation.

L’enregistrement comprend une partie de la correspondance de Khalil Gibran à Mary Ziadah à partir du 30 mai 1921.

À Patrick et à Ophélie qui m’ont fait découvrir Khalil Gibran et Mary Ziadah.

Avec l’aimable autorisation des éditions La Part Commune. Lettres d’amour de Khalil Gibran traduit par Anne Junie.

Lettres d’amour.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 690 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEMAÎTRE, Jules – En marge de Madame de Sévigné

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 25min | Genre : Correspondance


Madame de Sévigné et Madame de Grignan

Après En marge de l’Odyssée, de Pantagruel, de La Fontaine, voici En marge de Madame de Sévigné, présenté par Jules Lemaître sous la fiction de trois lettres écrites par une Marquise à une Comtesse sur les rapports difficiles de Madame de Sévigné et de sa fille Madame de Grignan..

Rappelons nous !
« Ce mot de Mme de Sévigné à sa fille : J’ai mal à votre poitrine ; expression de génie, si l’on peut appeler ainsi ce que le cœur a inventé. »
(Jean-François Marmontel)

Illustration : Portraits de Madame de Sévigné (par Claude Lefèbvre) et Madame de Grignan (attribué à Pierre Mignard).

En marge de Madame de Sévigné.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 902 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NOAILLES, Anna (de) – L’Exhortation

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 24min | Genre : Correspondance


Coles Phillips - I Call It My True Companion (1920)

Les Innocentes, ou La Sagesse des femmes est un recueil de quinze nouvelles sur l’amour que la jeune comtesse Anna de Noailles publie pour notre instruction.

L’Exhortation est composé de deux textes contemporains :

01. Lettre de lui à elle

« Madame, voici quinze jours que je vous ai quittée et que je voyage. Je ne sais pas encore si je puis ou si je ne puis pas vivre sans vous. »

02. Lettre d’elle à un autre

« Je songe à la sympathie que vous me témoignez, à ce qu’il y a de commun entre votre cœur et mon cœur. »

Sa devise : « L’important n’est pas d’être sage, c’est d’aller au-devant des dieux ! »

Illustration : Coles Phillips, I Call It My True Companion (1920).

Lettre de lui à elle.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 960 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DOSTOÏEVSKI, Fedor – Lettre à son frère Mickhaïl

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 32min | Genre : Correspondance


Fédor Dostoïevski

Durant sa captivité en Sibérie, Dostoïevski souffre des conditions de vie mais surtout de sa solitude affective et intellectuelle. C’est un peu un appel au secours qu’il lance ici à son frère.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936) et Charles Morice (1860-1919).

Lettre à son frère.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 585 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA FAYETTE, Gilbert Du Motier – Lettre à Madame de La Fayette

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 10min | Genre : Histoire


Lettre à Madame de La Fayette

Cette lettre du célèbre Général de La Fayette (Gilbert Du Motier marquis de La Fayette,1757-1834) à son épouse, du 1er octobre 1777, a été publiée dans la Revue de Paris en 1934. Elle est extraite des Mémoires, correspondances et manuscrits du Général Lafayette.

Le début : « Je vous ai écrit, mon cher cœur, le 12 septembre ; c’est que ce douze est le lendemain du onze, et pour ce onze-là j’ai une petite histoire à vous raconter. À la voir du beau côté, je pourrais vous dire que des réflexions sages m’ont engagé à rester quelques semaines dans mon lit à l’abri des dangers ; mais il faut vous avouer que j’y ai été invité par une légère blessure que j’ai attrapée, je ne sais comment, car je ne m’exposais pas en vérité. C’était la première affaire où je me trouvais ; ainsi voyez comme elles sont rares. C’est la dernière de la campagne, du moins la dernière grande bataille suivant toute apparence, et s’il y avait quelque autre chose, vous voyez bien que je n’y serais pas. En conséquence, mon cher cœur, vous pouvez être bien tranquille. J’ai du plaisir à vous rassurer ; en vous disant de ne pas craindre pour moi, je me dis à moi-même que vous m’aimez, et cette petite conversation avec mon cœur lui plaît fort, car il vous aime plus tendrement qu’il n’a jamais fait. »

Lettre à Madame de La Fayette.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 306 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEBLANC, Maurice – Légendes espagnoles

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 15min | Genre : Correspondance


Vue de la grotte de la Vierge de Montserrat

Maurice Leblanc en voyage en Espagne écrit de Cadix une lettre ou lui, pourtant l’auteur de nombreux Contes dans Gil Blas reconnaît préférer les légendes aux contes.

« Seules, les légendes nous renseignent. Elles montrent l’âme de la foule. Elles sont cette âme même, en ses manifestations naïves. Je les aime surtout fantastiques, et fort lointaines aussi, pour ne les pouvoir vérifier. »

Et il en cite quelques unes…

Illustration : Henri Legrand, Vue de la grotte de la Vierge de Montserrat (1806).

Légendes espagnoles.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 011 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CURIE, Marie – Lettres de Marie Curie et ses filles (Extraits, 1919-1926)

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 2h 2min | Genre : Correspondance


Lettres de Marie Curie et ses filles (1919-1926)

Après la 1ère guerre mondiale, Marie Curie et sa fille Irène travaillent ensemble au laboratoire de radiologie, tandis qu’Ève, la cadette, poursuit ses études. Marie est très sollicitée et voyage souvent, mais écrit presque quotidiennement à ses filles et s’agace des retards de leurs courriers. Son amour maternel est sensible dans chaque lettre. Elle y décrit ses rencontres et les paysages de ses différentes villégiatures, à Cavalaire, Genève, Alger ou Rio. Mais c’est à Varsovie, au bord de la Vistule – « son » fleuve – que l’émotion que lui inspirent les paysages de son enfance est la plus vive : « J’éprouve un besoin irrésistible d’aller flâner sur une de ces plages lumineuses magnifiques ».

Ce sont quelques unes des lettres échangées pendant la période 1919-1926 qui sont regroupées ici, et qui font suite aux lettres de la période 1904-1918 déjà disponibles.

L’enregistrement de ces lettres a été rendu possible grâce au soutien de Natalie Pigeard-Micault, du Musée Curie, et d’Hélène Langevin-Joliot, avec l’aimable autorisation des éditions Flammarion.
La lecture est proposée en deux versions, avec et sans bruitage.

Texte : Marie Curie et ses filles, Lettres (Éditions Pygmalion, 2011)

Illustration : Marie Curie entourée de ses filles Irène et Eve, en Amérique (1921) (Original : Musée Curie).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Lettres, 1919-1920.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 647 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CHEVALIER DE LORIMIER, François-Marie-Thomas – Dernières Lettres d’un condamné

Donneur de voix : Félix Tanguay | Durée : 1h 18min | Genre : Correspondance


François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier

Dans le cadre des rébellions de 1837-1838 qui sévissent dans les colonies britanniques du Haut-Canada (l’Ontario actuel) et surtout du Bas-Canada (le Québec actuel), qui mène alors un combat pour l’indépendance de la colonie, plusieurs patriotes sont arrêtés. Certains sont condamnés à l’exil (d’où le choix de chanson Un Canadien errant, le terme « Canadien » étant à cette époque l’appellation des Québécois), d’autres sont condamnés à mort, parmi ceux-là, François-Marie-Thomas Chevalier de Lorimier (1803-1839), notaire de profession, qui a alors 35 ans.

Il apprend le 13 février 1839 qu’il sera pendu le vendredi suivant. Il ne lui reste que deux jours à vivre. À Montréal, dans sa cellule de la prison du Pied-du-Courant (appelée à l’époque la « prison neuve »), il rédige plusieurs lettres émouvantes à sa famille, notamment à sa femme et à ses trois enfants en bas âge, à ses amis et à ses compatriotes. Il y rédige également une magnifique déclaration politique.

La postérité de ces lettres est énorme. L’historien de la littérature Laurent Mailhot considère que les dernières lettres de de Lorimier ne constituent ni plus ni moins qu’un « chef-d’œuvre épistolaire du XIXe siècle ». Plusieurs œuvres contemporaines en sont inspirées, notamment les films 15 Février 1839 de Pierre Falardeau (2001) et Quand je serai parti… vous vivrez encore (1999), réalisé par Michel Brault et dont le titre est tiré des lettres du Chevalier.

> Écouter un extrait : Lettres 01 à 05.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 851 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Correspondance :