Livres audio gratuits de la catégorie 'Poésie' :


LAMARTINE, Alphonse (de) – Méditations poétiques (Sélection)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 19min | Genre : Poésie


Hymne au soleil

Dans cet audiolivre, sont regroupées cinq Méditations poétiques évoquant la nature, de même que La Branche d’amandier issue des Secondes Méditations.

Ici : Hymne au soleil et son commentaire.
Puis, Les Fleurs, Les Oiseaux, Les Pavots et Le Coquillage au bord de la mer.

Lamartine, par tout ce que nous offre la nature, exprime ses sentiments, mélancolie, amour, vie, mort, religion…

« Ces vers [...] je les écrivis à l’âge de dix-huit ans, sous un beau soleil, après une légère maladie, qui me faisait mieux sentir le prix de l’existence et la volupté d’être. »

Illustration : Pixabay.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Hymne au soleil.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 379 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DAUMAL, René – Les Dernières Paroles du poète – La Guerre sainte (Poèmes)

Donneur de voix : Cyprien | Durée : 21min | Genre : Poésie


Mikalohus Ciurlionis - Vérité

« D’un fruit qu’on laisse pourrir à terre, il peut encore sortir un nouvel arbre. De cet arbre, des fruits nouveaux par centaines. Mais si le poème est un fruit, le poète n’est pas un arbre. Il vous demande de prendre ses paroles et de les manger sur-le-champ. Car il ne peut, à lui tout seul, produire son fruit. Il faut être deux pour faire un poème. Celui qui parle est le père, celui qui écoute est la mère, le poème est leur enfant. Le poème qui n’est pas écouté est une semence perdue. Ou encore : celui qui parle est la mère, le poème est l’œuf et celui qui écoute est fécondateur de l’œuf. Le poème qui n’est pas écouté devient un œuf pourri. »

René Daumal (1908-1944) fonda la revue Le Grand Jeu. En marge du surréalisme et de la pataphysique, son œuvre développe une voix très singulière et un certain goût de l’ésotérisme, comme en témoigne son roman Le Mont analogue. Les deux poèmes en prose Les Dernières Paroles du poète et La Guerre sainte sont sans doute ses textes les plus célèbres.

Licence Creative Commons

La Guerre sainte.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 400 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMARTINE, Alphonse (de) – Les Préludes (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 1h 2min | Genre : Poésie


Henri Decaisne - Alphonse de Lamartine et ses petits lévriers italiens (détail, 1839)

Les Préludes, de Lamartine, mais aussi ceux de Liszt.

L’œuvre musicale de Franz Liszt est un poème symphonique créé en février 1854.
Selon certains analystes elle serait fondée sur le poème de Lamartine ; pour d’autres, ce serait l’ouverture d’une cantate de Joseph Autran. (Wikipédia)

Pour ce très beau texte, si bien construit, d’une longueur si bien rythmée, deux présentations vous sont proposées :
- l’une avec des extraits et accompagnements ponctuels de cette œuvre musicale.
- l’autre avec de courts extraits en introduction et final.

« J’écrivais encore de temps en temps, mais comme poète, non plus comme homme. J’écrivis les Préludes dans cette disposition d’esprit. C’était une sonate de poésie. »

« La nuit, pour rafraîchir la nature embrasée,
De ses cheveux d’ébène exprimant la rosée,
Pose aux sommets des monts ses pieds silencieux. [...] »

Illustration : Henri Decaisne, Alphonse de Lamartine et ses petits lévriers italiens (détail, 1839).

Licence Creative Commons

Les Préludes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 439 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MALLARMÉ, Stéphane – Le Poète et le musicien (Poèmes, sélection)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 15min | Genre : Poésie


Pivoine

Pour « fêter » l’arrivée dans le Domaine Public du célèbre Boléro de Maurice Ravel, l’idée nous est venue de l’associer à la poésie de Stéphane Mallarmé.

Ravel avait en effet une prédilection pour la poésie de Mallarmé : « Je considère Mallarmé non seulement comme le plus grand poète français, mais comme le seul, puisqu’il a rendu poétique la langue française, qui n’était pas destinée à la poésie… Mallarmé a exorcisé cette langue en magicien qu’il était. Il a libéré les pensées ailées, les rêveries inconscientes, de leur prison. » (Wikipédia)

Les Trois Poèmes de Stéphane Mallarmé sont une œuvre de Maurice Ravel, créée le 14 Janvier 1914, pour soprano, flûtes, clarinettes, piano et quatuor à cordes, avec les trois poèmes de Mallarmé suivants : Placet futile, Soupir, Surgi de la croupe et du bond, lus ici au début de l’enregistrement, et suivis de Renouveau, puis d’Apparition.

Dans le premier fichier, l’enregistrement est accompagné des premières minutes du Boléro.
Le second est « sans accompagnement », la musique étant séparée de la lecture des poèmes.

Illustration : Pixabay.

Licence Creative Commons

Le Poète et le musicien.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 398 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAMARTINE, Alphonse (de) – La Branche d’amandier (Poème)

Donneuse de voix : Christiane-Jehanne | Durée : 8min | Genre : Poésie


La Branche d'amandier

« À Albano [...] elle était plus belle que ce printemps, et plus rose que ces fleurs. »
Poème que l’auteur offrit à Madame de Genude, de retour à Paris.

Ce poème est le seizième du recueil Nouvelles Méditations poétiques.

« De l’amandier tige fleurie,
Symbole, hélas ! de la beauté,
Comme toi, la fleur de la vie
Fleurit et tombe avant l’été. »

Nous vous proposons deux versions :

- avec accompagnement de la musique de Chopin,
- musique dissociée.

Illustration : Pixabay (domaine public).

Licence Creative Commons

La Branche d’amandier.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 518 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LEROY, Maximilien – L’Art de parler sans rien dire (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 10min | Genre : Poésie


Henry Monnier - Conversations générales (1829)

Étonnant de lire en 2016 ce poème inconnu d’un certain Maximilien Leroy (17..-18..) publié en 1811 L’Art de parler sans rien dire, À l’usage des étrangers et des jeunes gens qui se destinent au grand monde et qui désirent y briller.

« Je chante un nouvel art. Dans mon noble délire,
Je prétends enseigner à parler sans rien dire.
[...]
L’art de bien converser n’est pas ce que l’on pense ;
Prodiguer de grands mots, c’est la grande science.
[...]
Que le fredon en vogue anime seul vos chants.
Gardez-vous d’oublier la pluie et le beau temps ;
C’est pour les grands parleurs la source intarissable.
Quel plus riche sujet ! il est inépuisable !
Mon, baromètre est bon. — Le mien est excellent.
— Il indiquait la pluie. — Il remontait au vent.
— Il tombera de l’eau. — La chaleur est extrême.
— L’été sera brûlant. — Je le pense de même.
Voilà de ces discours qui, semés au hasard,
Sont pour nos vains causeurs le sublime de l’art. »

Les choses ont-elles vraiment changé depuis deux siècles ?

L’Art de parler sans rien dire.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 464 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

JEHAN-RICTUS – La Jasante de la « Vieille » (Poème)

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 11min | Genre : Poésie


Théophile-Alexandre Steinlen - La Jasante de la « Vieille »

L’auteur des Soliloques du pauvre, Jehan-Rictus, dans La Jasante de la « Vieille » (1902) fait parler la mère d’un guillotiné venue se recueillir à la fosse commune où son fils a été inhumé.

La langue populaire ajoute de l’émotion au poème :

« Et pis, j’ai eu ben d’la misère…
(Ça m’a fait du tort tu comprends)
Quand on a su qu’j'étais ta mère
J’ai pus trouvé un sou d’ouvrage,
On m’a méprisée dans l’quartier,
Et l’a fallu que j’déménage.

Depis… dans mon nouveau log’ment
J’vis seule et j’peux pas dir’comrnent
Comme eun’ dormeuse, eun’ vrai’ machine
J’cause à personn’ de mon malheur
J’pense à toi et tout l’jour je pleure
Mêm’ quand que j’suis à ma cuisine. »

La Jasante de la « Vieille ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 340 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAUDELAIRE, Charles – Petits Poèmes en prose (Sélection, Version 2)

Donneur de voix : Pomme & Ricou | Durée : 41min | Genre : Poésie


cumulus

Le titre Petits Poèmes en prose est celui de l’édition posthume de 1869. Mais Baudelaire lui-même avait évoqué à plusieurs reprises le titre Le Spleen de Paris pour désigner le recueil qu’il complétait au gré de son inspiration et de ses publications.

Cette sélection comprend :

- L’Étranger
- Les Yeux des pauvres
- Les Projets
- Les Fenêtres
- Les Bienfaits de la lune
- Anywere out of the world
- Chacun sa chimère
- Un Plaisant
- Le Gâteau
- Le Joujou du pauvre
- La Solitude
- Enivrez-vous

Petits Poèmes en prose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 764 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Poésie :