Livres audio gratuits pour 'Cocotte' :


BAZIN, René – Aux Petites Sœurs

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 1h 30min | Genre : Nouvelles


Pierre-Auguste Renoir - Femme à l'ombrelle et enfant

Cette nouvelle est extraite du recueil de René Bazin : Humble amour.

Le père Honoré Le Bolloche, ancien sergent des Zouaves, blessé, médaillé et atteint par la limite d’âge, s’était marié et installé dans une petite maison. Le voisinage des joncs, qui poussaient là, dans le marécage à côté, l’ignorance de tout autre métier et une adresse de mains furent cause que l’ancien sergent se mit à rempailler des chaises. Pendant plusieurs années, Le Bolloche n’eut pas à se plaindre.
La plus grande joie des époux fut l’arrivée d’une petite fille, qu’ils avaient appelée de tous leurs vœux. Ce fut une adoration immédiate.
Malheureusement, le progrès supplanta l’antique tradition et l’on vit s’introduire dans les maisons du mobilier léger et bon marché. Le métier de rempailleur ne devint plus rentable et la misère arriva.

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, Femme à l’ombrelle et enfant (1874-1876).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 527 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRYANT, Sara Cone – Trois Contes pour les tout-petits

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 12min | Genre : Contes


Epaminondas et sa tatie

Voici trois petits contes pour les très jeunes enfants :

- Epaminondas et sa tatie,
- La Petite Poule rouge,
- Comment Frère Lapin trompa la Baleine et l’Éléphant.

Traduction : Cocotte, pour Littératureaudio.com.

Illustration : Isabelle.

Trois contes pour les tout-petits.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 565 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUME, Georges – La Séranne

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 20min | Genre : Nouvelles


Georges Laugée - La Jeune Bergère

Cette nouvelle est extraite du recueil Le Maudit, de Georges Beaume.

À la mort de ses parents, Rose avait été recueillie par son grand-père Cabrol. Ils habitaient sur le mont rocailleux de la Séranne, au cœur des Cévennes. Celui-ci, âgé de quatre-vingt-quinze ans, déclarait que, pour durer sur cette terre, il ne faut s’embarrasser de fatigues ni de peines. Ils vivaient tous deux seuls, isolés, dans la Séranne inculte.
Un jour que la jeune bergère gardait ses moutons, elle découvrit un ermitage abandonné, mais où des croyants se rendaient parfois, espérant un miracle du sait à qui était dédié cette petite construction.

Illustration : Georges Laugée, La Jeune Bergère (Fin XIXe-Début XXe).

La Séranne.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 534 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLLINS, Wilkie – La Morte-vivante

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 11h 27min | Genre : Romans


La Morte-vivante

Une horrible nuit ! Il pleut à torrents.
À la fin d’un combat, dans une chaumière, les blessés sont couchés sur de la paille, le mieux possible, soignés par un chirurgien français et une infirmière anglaise, attachée à l’ambulance.
Le capitaine est assis, dans une petite chambre attenante au dortoir.
Le chirurgien arrive et demande au capitaine s’il peut prêter sa chambre à une dame anglaise, trouvée errante dans le champ de bataille. Elle est trempée et grelottante. L’infirmière, sa compatriote, pourrait lui donner des vêtements secs et la réconforter. Les deux femmes sympathisent et échangent leurs souvenirs. Grâce, la jeune Anglaise, dont le père vient de mourir, est attendue par sa tante, qu’elle n’a jamais vue. Soudain, la canonnade recommence. Grâce s’effondre, mortellement atteinte par un éclat d’obus. La tentation est grande, pour Mercy, l’infirmière, harcelée par son lourd passé, de recommencer une nouvelle vie, sous l’identité de sa compagne décédée.

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : Frederick Sandys, Love’s Shadow (1867).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 254 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AIGOIN, Louis et GAY, Cécile – Pastiches du « Sonnet d’Arvers » (Poèmes)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4min | Genre : Poésie


Pierre-Auguste Renoir - La Rêverie

Voici quatre réponses signées Louis Aigoin (1817-1908) et Cécile Gay (18?-19?) au très célèbre Sonnet d’Arvers (Version 1, Version 2, Version 3).

« Mon âme a son secret, ma vie a son mystère :
Un amour éternel en un moment conçu.
Le mal est sans espoir, aussi j’ai dû le taire,
Et celle qui l’a fait n’en a jamais rien su.

Hélas ! j’aurai passé près d’elle inaperçu,
Toujours à ses côtés, et pourtant solitaire,
Et j’aurai jusqu’au bout fait mon temps sur la terre,
N’osant rien demander et n’ayant rien reçu.

Pour elle, quoique Dieu l’ait faite douce et tendre,
Elle ira son chemin, distraite, et sans entendre
Ce murmure d’amour élevé sur ses pas ;

À l’austère devoir pieusement fidèle,
Elle dira, lisant ces vers tout remplis d’elle :
« Quelle est donc cette femme ? » et ne comprendra pas. »

Illustration : Pierre-Auguste Renoir, La Rêverie, ou Portrait de Jeanne Samary (1877).

Pastiches du « Sonnet d’Arvers ».

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 120 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUME, Georges – La Mandoline

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 21min | Genre : Nouvelles


La Mandoline

« Salva marchait sur la route blonde, au bord du lac Léman, que le matin d’avril bleuissait de lumière. Aveugle depuis plus de vingt ans, droit, portant avec fierté sa vieillesse, il était parti de son hameau de Lorraine, un jour que l’incendie, en dévorant sa fortune, fit périr tous les siens, sa femme et ses enfants. Il était parti seul, n’emportant, pour enchanter ses douleurs, que la mandoline de sa fille, miraculeusement sauvée. »

La Mandoline.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 862 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 9h 10min | Genre : Romans


Mary Elizabeth Braddon - La Trace du serpent

Richard Marwood, injustement soupçonné du meurtre de son oncle, échappe à la peine capitale car il est déclaré fou et condamné à passer sa vie dans un asile d’aliénés.
Au bout de 8 ans, il arrive à s’échapper et part à la recherche du vrai coupable. Il est aidé dans cette enquête par M. Peters, un détective muet qui s’exprime avec ses doigts et qui est un policier des plus attachants.

Suspense, meurtres, machinations, injustices, manipulations, vengeance, rebondissements et éléments mélodramatiques, un roman victorien qui tient le lecteur en haleine jusqu’aux dernières phrases…

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Illustration : The Trail of the Serpent (1861).

Accéder au Tome 01.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 595 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BRADDON, Mary Elizabeth – La Trace du serpent (Tome 01)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7h 16min | Genre : Romans


The Trail of the Serpent

Mary Elizabeth Braddon, née le 4 octobre 1835 à Soho, quartier de Londres, et morte le 4 février 1915 à Richmond dans le Grand Londres, est une femme de lettres britannique, auteure de roman policier.
Son roman le plus célèbre est Le Secret de Lady Audley, dont le premier tome a été publié récemment par Littératureaudio.com et qui est très apprécié.

Elle est la « pionnière du roman policier à la mode victorienne. La littérature à sensation étant indissociable du crime, elle va peindre quelques beaux portraits de criminels » tel l’instituteur Jabez North dans La Trace du serpent (The Trail of the Serpent), son premier roman en 1860.
Elle est considérée comme la première femme à avoir institué un détective comme personnage central d’un roman avec le muet Peters, héros de La Trace du serpent.

« Poor race of men.said ihe pitying spirit,
Dearly ye pay for your primai fall ;
Some flowers of Eden y yet inherit,
But the trail of the serpent is over them ail » (Moore)

« Pauvre race des hommes, dit l’Esprit rempli de pitié
Vous payez pour le péché originel.
Les fleurs de l’Eden sont votre héritage
Mais la trace du serpent est sur elles. »

Traduction : Charles Bernard-Derosne (1825-1904).

Accéder au Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 908 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Cocotte :