Livres audio gratuits pour 'Cocotte' :


ARÈNE, Paul – Mon ami Naz

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 6min | Genre : Nouvelles


Jean Béraud - La Partie de billard

Paul Arène (1843-1896) est un poète provençal, un écrivain français. Monté à Paris, il fréquente les cafés littéraires et devient l’ami d’Alphonse Daudet, François Coppée, Catulle Mendès. Comme l’a révélé Octave Mirbeau en 1884, Paul Arène a collaboré activement avec Alphonse Daudet à l’écriture des chroniques provençales publiées par L’Événement, qui furent ensuite rassemblées sous le titre Les Lettres de mon moulin.
Son corps repose à Sisteron.

Une trentaine de nouvelles de Paul Arène sont dans la bibliothèque ; il s’agit surtout de contes de Provence. Voici le début d’une nouvelle série : Au bon soleil !

« Or, voici par suite de quelle aventure mon ami Naz fut voué au vert :
Blasé sur les joies du collège, fatigué de fumer toujours des feuilles sèches de noyer dans des pipes en roseau, et d’élever des serpents avec des cochons d’Inde au fond d’un pupitre, mon ami Naz résolut un jour de s’offrir des émotions plus viriles.
Et, le képi sur l’œil, le cœur battant à faire éclater la tunique, il entra, mon ami Naz, au cabaret de la mère Nanon. »

Illustration : Jean Béraud, La Partie de billard (1909).

Mon ami Naz.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 528 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUME, Georges – La Voile

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 22min | Genre : Nouvelles


Joseph Mallord William Turner - La Tempête (1870)

« Les Corbières, incultes, parées de cystes et d’oliviers, s’élèvent dans la lumière d’avril ; l’étang, très caste, de Sigean, frissonne comme un champ de blé. Là-bas, entre les monts isolés de la Clape, resplendit la mer bleue. Les barques légères s’en vont sur les lagunes au travail de la pêche, tandis que le village coquet, dans les vergers et les vignes, ouvre ses fenêtres aux brises du printemps, le long de la voie romaine qui déroule sous les Corbières son ruban de cailloux.

Mais bientôt, commença de souffler le vent d’autan, plus furieux qu’un taureau, dans la Narbonnaise. L’eau se hérissait déjà en crinières menues ; là-bas, plus loin que la brèche des monts de la Clape, une poussière de feu s’amoncelait au large. »

Cette nouvelle fait partie du recueil : Le Maudit (1901) de Georges Beaume. D’autres nouvelles de ce recueil sont dans la bibliothèque de Littératureaudio.com : Le Maudit, Les Souliers de M. Thomas, Grandet, La Mandoline, La Séranne, Les Bonnes Fées.

Illustration : Joseph Mallord William Turner, La Tempête (1870).

La Voile.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 691 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NOUVEAU, Germain – Tartarin (Poème, Version 2)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 4min | Genre : Poésie


MarseillePaysage

Germain Marie Bernard Nouveau, né le 31 juillet 1851 à Pourrières (Var) où il est mort le 4 avril 1920, est un poète français.
Après une enfance à Aix-en-Provence et des études qu’il effectue au petit séminaire, pensant même à embrasser la prêtrise, et après une année d’enseignement au lycée Thiers de Marseille en 1871-1872, Nouveau s’installe à Paris à l’automne 1872. Il y fait la connaissance de nombreux artistes, en particulier de Rimbaud.

Après des années d’errance, dont deux pèlerinages à Rome et un à Saint-Jacques de Compostelle, il revient dans son village natal en 1911 et y meurt d’un jeûne trop prolongé entre le Vendredi saint et Pâques 1920.
Ses poésies seront essentiellement publiées après sa mort,
Il eut une grande influence sur les surréalistes et Aragon le considérait « non un poète mineur mais un grand poète. Non un épigone de Rimbaud : son égal ». (Wikipédia)

Ce poème fait partie d’un recueil de Germain Nouveau, Valentines (1922).

En remerciement…

Illustration : Marseille, Notre-Dame de la Garde (photographie de Benh Lieu Song, licence Cc-By-Sa-3.0).

Tartarin.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 801 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERTIN, Marthe – En allant patiner

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


En allant patiner

Mademoiselle d’Esbay, pauvre orpheline, vient d’obtenir un emploi : elle remplace une institutrice dans un petit village. On lui avait bien dit que lui avait dit qu’Osois-Guiraud était inhabitable l’hiver. Pourtant, seule au monde, sans toit ni ressources, elle avait été heureuse d’obtenir ce travail, même s’il ne devait pas durer longtemps.
Jeanne est une vaillante. Elle aime les enfants et le patinage. Le lac est gelé, ses élèves lui proposent de venir patiner avec eux. Elle va mettre ses patins et les rejoindra à l’étang.

Cette nouvelle de Marthe Bertin (1855-19?) est extraite de la revue Musée des familles.

Illustration : Jean Béraud, Les Patineuses (XIXe).

En allant patiner.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 967 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LA BRÈTE, Jean (de) – Conte bleu

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 2h | Genre : Romans


Carl Spitzweg La mansarde

À la mort de son père, le chevalier Antoine de Lourdine a voulu payer les dettes qu’il avait contractées, et il s’est retrouvé dans une misère noire.
Un ami lui procure des travaux d’écriture, place très mal payée, qui l’empêche juste de mourir de faim.
Mais, malgré sa pauvreté, il est compatissant et il lui arrive de donner son repas aux enfants de sa voisine lorsque ceux-ci pleurent de faim.
Pendant son temps libre, il compose des vers car il est un poète délicat et romantique.
Sa voisine signale ce cas intéressant à une dame charitable, qui décide de l’aider à sortir de sa misère. Mais le gentilhomme a la fierté de son nom et de sa naissance. Comment l’aider malgré tout, en sauvegardant sa dignité ?

Illustration : Carl Spitzweg, La Mansarde (1849).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 159 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOVE, Emmanuel – Le Beau-Fils

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 11h 27min | Genre : Romans


Emmanuel Bove

« Personne dans la vie n’est exactement ce que nous espérons. Les gens ne sont au fond que ce que nous voulons qu’ils soient ». Avec Le Beau-Fils, roman de 1934, annoncé par son éditeur comme celui de la maturité, Emmanuel Bove livre son récit le plus ouvertement autobiographique. Encore adolescent, Jean-Noël perd son père. Annie, sa belle-mère, issue d’un milieu social aisé, va le prendre sous son aile ; mais Jean-Noël n’aura de cesse de la décevoir, errant d’une relation amoureuse à une autre, faisant traîner ses études. Basculant d’un milieu social à un autre, toujours en quête d’argent, il se laisse porter par les aléas de sa vie. Annie en serait-elle la clé ? (Source : Bibliothèque numérique romande)

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 180 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

COLET, Louise – L’Imprudence (Poésie)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 7min | Genre : Poésie


Louise Colet

Ce poème est un hommage à la mémoire des enfants noyés dans la mer, dans des piscines ou dans les rivières, ainsi qu’un témoignage de sympathie aux parents inconsolables.

Et il est aussi, un rappel à la prudence, en ce début d’été ! Soyez vigilants, tous ! Un instant d’inattention peut devenir la source de bien des larmes.

L’Imprudence.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 077 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MEURVILLE, Louis (de) et VIGNON, Paul – Le Saint Suaire de Turin

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 58min | Genre : Religion


Le Saint Suaire de Turin

Le Suaire de Turin est l’une des grandes énigmes de l’Histoire. Cette relique est-elle, ou non, un témoignage de la résurrection du Christ ?

C’est au Moyen-âge qu’est mentionné ce linceul pour la première fois. À la suite de controverses au sujet de l’authenticité de cette pièce, le linceul arrive à la cathédrale de Turin, où il est encore aujourd’hui.

En 1898, Secundo Pia photographie la relique et découvre, au cours du développement, un visage qui apparaît nettement en positif.

Le linceul provoque alors un immense intérêt et les scientifiques du monde entier décident l’analyse de cette pièce. De nombreuses études, très approfondies, ont été faites depuis par les plus célèbres laboratoires du monde.

La conclusion des savants est qu’il ne s’agit pas d’une image faite de la main de l’homme, car il est impossible de la reproduire avec les techniques d’aujourd’hui, qu’il s’agit d’un brunissement dégradé affectant le sommet des fibrilles du lin sur une épaisseur de 20 à 40 microns. C’est une projection orthogonale, qui donne une image tridimensionnelle mise en relief par les savants américains. Par la suite, on a étudié les traces de sang, qui est bien du sang, on a vu des traces céreuses provoquées par des blessures et des écorchures invisibles à l’œil nu, on a étudié les pollens recueillis et on en a conclu que ce linge était bien le linceul d’un homme crucifié et torturé. Quant à savoir si c’est bien celui du Christ, c’est la question.

Cet article de Louis de Meurville (1845-1936) et Paul Vignon (1865-1943), le seul libre de droits, qui date de plus de cent ans, ne parle pas des recherches et des conclusions récentes. Mais peut-être donnera-t-il l’envie aux audio lecteurs de se faire une opinion personnelle, en lisant les nombreux articles et livres parus depuis.

Illustration : Le Saint Suaire de Turin (photographie de Giuseppe Enrie, 1931).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 438 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Cocotte :