⚠️ Le site est en lecture seule le temps d'une maintenance. Vous ne pouvez plus poster ni commentaires ni messages sur le forum.
Pour plus d'informations, veuillez lire le message explicatif. Patience nous revenons très bientôt !

Livres audio gratuits de la catégorie '2. Moyen-Âge' :


SU, Shi – En regardant une partie de go

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 3min | Genre : Poésie


Su Dongpo par Li Longmian

Su Shi ou de son nom de plume Su Dongpo (1037-1101), « l’ermite de la Pente de l’Est », est le grand poète de la dynastie Song (960-1279). Poète, peintre et calligraphe, il ancre sa poésie dans le réel, ce qui lui vaudra d’être condamné à mort en 1079 pour avoir osé critiquer l’empereur. Heureusement, sa peine est commuée en bannissement. Il passera quatre années à Huangzhou, de 1080 à 1084, avant d’être rappelé à la cour. En 1097, il sera à nouveau banni sur l’île de Hainan, où les conditions de vie sont très difficiles. Il mourra sur le chemin du retour.

Ce poème lui fut inspiré par les parties de go quotidiennes que son jeune fils Guo jouait chaque jour avec le préfet Zhang Zhong sur l’île de Hainan.

L’esprit de la pêche n’est pas la prise, l’esprit du go n’est pas la victoire. Tout est dans la saveur de l’instant.

Traduction : Laurent Lamôle pour Wikisource (2020-2021).

Illustration : Su Dongpo par Li Longmian (1049-1106).
Su Dongpo n’avait pas caché son émotion en voyant le portrait, le trouvant très ressemblant et fidèle à son esprit.

En regardant une partie de go.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 998 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

HAN-SHAN – Aujourd’hui, je suis assis devant une falaise

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 3min | Genre : Poésie


Han-shan et Shi-de

Han-shan 寒山 est un poète chinois qui vécut au VIIe siècle. Son identité est incertaine, mais la thèse très solide de Wu Chi-Yu donne à penser qu’il s’agirait de Chih-yen (577-654), un militaire haut gradé de l’armée de Li Shi-min, fondateur de la dynastie Tang, devenu bonze. Son argumentation est très solide, et, après tout, il n’est écrit nulle part que « trouver la Voie » est réservé à certains plutôt qu’à d’autres !
Esprit libre comme Rabelais, affranchi de tout dogme, il aime à citer quelques grandes figures du passé comme Laozi (Lao-tseu), Zhuangzi (Tchouang-tseu) ou encore Xie Lingyun, tout en n’appartenant à aucune école, même si certaines essaieront de le récupérer. Un Han-shan II (fin du VIIIe siècle, début du IXe siècle) tentera même de l’imiter.

La légende nous dit que ses poèmes ont été collectés sur des arbres, des bambous, des rochers et même sur les murs du monastère de Guoqing (Kuo-ch’ing) où il les écrivait.

Concernant ce poème, le paysage est pensée. Chez Han-shan, comme le dit avec justesse Jacques Pimpaneau, l’objectif et le subjectif ne font plus qu’un, il y a une union du moi et de l’univers. Ainsi la lumière de la lune brillante qui ondoie sur les flots est-elle aussi la perle contenue dans son esprit. Han-shan utilise pour cela des sinogrammes à double sens, ce qui rend sa poésie particulièrement difficile à traduire. Han-shan a, cependant, merveilleusement réussi à ce que le sens caché ou profond ne soit jamais une entrave à la lecture de ses poèmes. Caché et apparent fusionnent pour le plus grand plaisir du lecteur !

Pour une meilleure appréhension du poème, je vous conseille vivement la lecture des quelques commentaires ou pistes de réflexion joints au fichier PDF de la traduction.

Traduction et commentaires : Ahikar.

Avec tous mes remerciements à Michel Lai pour la version originale.

Illustration : Han-shan et Shi-de, Stèle gravée par Tang Renzhai entre 1875 et 1908 (Temple de Han-shan à Suzhou).


Aujourd’hui, je suis assis devant une falaise.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 219 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE CORAN – Sourates 38 à 54

Donneuse de voix : Christine Treille | Durée : 2h 14min | Genre : Religion


Le Coran

« Dieu a fait descendre d’en haut la plus belle parole qui fut jamais donnée ; il en a fait un livre dont les parties se ressemblent et se répètent ; ceux qui craignent Dieu sentent à sa lecture leur peau se roidir et se contracter sur leurs corps ; peu à peu, leurs peaux et leurs cœurs s’adoucissent au souvenir et à la parole de Dieu. Telle est la direction de Dieu : par elle il dirige ceux qu’il veut ; mais celui que Dieu égare, où trouvera-t-il un guide ? » (Troupes : Sourate 39, verset 25)

Traduction : Albin de Kazimirski Biberstein (1808-1887).

> Écouter un extrait : Sourate 38 : Sad.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 881 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AL-MAS’ÛDÎ – Le Témoignage des ânes (Les Prairies d’or)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 5min | Genre : Arts


Le Témoignage des ânes

Anecdote tirée des Prairies d’or.

Al-Mas’ûdî (896 env.- 956 env., 283 env.-345 env. après l’Hégire), grand voyageur, né à Bagdad, fut un historien et géographe arabe, connu comme « l’Hérodote des Arabes ». Il fut l’un des premiers érudits à combiner l’histoire et la géographie scientifique dans une grande histoire du monde, somme des connaissances géographiques et historiques de son temps, Les Prairies d’or et les Mines de gemmes (Muruj adh-dhahab wa ma’adin al-jawhar).

Al-Mas’ûdî. Les Prairies d’or (Traduction de Barbier de Meynard (1826-1908), tome VII, page 320 à 322)

Illustration : Statues de Nasr Eddin Hodja et de son âne à Samarcande en Ouzbékistan (photographie de Ziegler175, licence Cc-By-Sa-4.0).

Le Témoignage des ânes.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 964 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

NAVOÏ, Alisher – Les Paons

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 3min | Genre : Arts


Monument à Alisher Navoï et Djami à Douchanbé

Navoï (1441-1501) et Djami (1414-1492) comptent parmi les plus grands esprits de leur temps. Dans cet entretien, ils échangent sur l’accouplement des paons… J’ai souvent remarqué qu’au Moyen Âge (ici, le Moyen Âge tardif), les connaissances scientifiques sur le monde animal étaient très limitées tant en Europe qu’en Orient. Les esprits les plus brillants, capables des pensées les plus hautes tant en philosophie qu’en théologie, lorsqu’ils se laissaient aller à regarder la nature, pouvaient émettre des opinions qui ne manqueraient pas aujourd’hui de faire sourire le premier venu.
Le livre des Monstres et prodiges d’Ambroise Paré (ca. 1510-1590) en est un bel exemple en Europe. Jetez, par exemple, un coup d’œil au chapitre IV et vous y apprendrez qu’un excès de semence pouvait produire des siamois, et qu’à l’inverse, chapitre VIII, un défaut de semence pouvait produire des nains.

Traduction : François-Alphonse Belin (1817-1877).

Bibliographie :
- Notice biographique et littéraire sur Mir Ali-Chir-Névâii, suivie d’extraits tirés des œuvres du même auteur. François-Alphonse Belin, 1861.
- François Alphonse Belin. Moralistes orientaux. Caractères, maximes et pensées de Mir Ali Chir Névâii, Journal asiatique, 7, 1866, pp. 523-552, et Journal asiatique, 8, 1866, pp. 126-154.
- Alisher Navoï, Gazels et autres poèmes, traduit du turc (Ouzbékistan) et présenté par Hamid Ismaïlov. Adapté par Jean-Pierre Balpe. Orphée, La Différence, 1991.

Illustration : Monument à Alisher Navoï et Djami à Douchanbé.
Un autre monument dédié aux deux grands poètes à Samarcande.


Les Paons.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 927 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOULENGER, Jacques – Les Romans de la Table Ronde (Œuvre intégrale)

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 25h 28min | Genre : Romans


Les Romans de la Table Ronde

« En somme, puisque je n’avais d’autre dessein que de créer, selon mes forces, une œuvre d’art, je me suis permis d’interpréter très largement mes sources ; mais La Fontaine, Anatole France, tous les écrivains classiques n’ont pas mieux respecté les leurs, et c’étaient pour moi d’assez grands modèles. Au reste, en prenant ainsi à l’égard de mes prédécesseurs du moyen âge des libertés à vrai dire extrêmes, je n’ai fait que suivre l’exemple qu’ils m’ont laissé : car chacun d’eux a traité les versions antérieures avec beaucoup moins de scrupule que je n’ai fait les siennes. Que l’on veuille donc bien considérer, encore une fois, que cet ouvrage-ci ne se donne nullement pour un travail digne de nos savants romanistes, mais pour une nouvelle rédaction, à la façon de Maître Gautier Map ou de « Maître Hélie », de l’histoire de la Table ronde et du Saint Graal. [...] »

- L’Histoire de Merlin l’enchanteur
- Les Enfances de Lancelot
- Les Amours de Lancelot du Lac
- Galehaut, sire des îles lointaines
- Le Chevalier à la charrette
- Le Château aventureux
- Le Saint Graal
- La Mort d’Artus
-
Éclaircissement

Illustration : La Table Ronde, manuscrit du XVe siècle.


> Consulter la version texte de ce livre audio.
Page vue 3 220 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOULENGER, Jacques – Galehaut, sire des îles lointaines

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 3h 53min | Genre : Romans


Galehaut

Galehaut est le grand ami de Lancelot: il lui a tout donné, son corps puisqu’il préférait sa propre mort à celle de Lancelot, son cœur car il n’éprouvait aucune joie sans lui, et son honneur comme le montreront plusieurs aventures. Il se sacrifie sans cesse pour son ami. C’est le chevalier le plus touchant.

Galehaut, sire des îles lointaines fait partie du recueil Les Romans de la Table Ronde, publié en 1922 par Jacques Boulenger (1879-1944).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 678 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BOULENGER, Jacques – La Mort d’Artus

Donneuse de voix : Pomme | Durée : 4h | Genre : Romans


La Mort d'Artus

« Sachez qu’à la cour du roi Artus, Lancelot tint longtemps le serment de chasteté qu’il avait fait au prud’homme qui l’avait confessé durant la quête du Saint Graal. Mais l’Ennemi l’attaquait chaque jour par les yeux et les douces paroles de la reine au corps gent et le frappait si fort qu’un jour il chancela et quitta la droite voie : aussi bien, quoiqu’elle eût alors près de soixante-dix ans, la reine Guenièvre était encore si belle qu’on n’eût pas trouvé sa pareille au monde. Et Lancelot s’était jusque-là conduit avec assez de prudence pour que personne ne s’aperçût de son fol amour ; mais, quand il se fut renflammé pour elle, il brûla si fort qu’il ne sut plus s’en cacher aussi bien que naguère : de façon qu’Agravain, le frère de monseigneur Gauvain, surprit le secret. [...] »

Le roman se termine avec le fichier 3. Le fichier 4 étant l’Éclaircissement que l’auteur a ajouté, à la suite de ses 8 romans de la Table Ronde.

La Mort d’Artus fait partie du recueil Les Romans de la Table Ronde, publié en 1922 par Jacques Boulenger (1879-1944).

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 752 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour 2. Moyen-Âge :