Livres audio gratuits pour 'Ahikar' :


NAVOÏ, Alisher – Les Paons

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 3min | Genre : Arts


Monument à Alisher Navoï et Djami à Douchanbé

Navoï (1441-1501) et Djami (1414-1492) comptent parmi les plus grands esprits de leur temps. Dans cet entretien, ils échangent sur l’accouplement des paons… J’ai souvent remarqué qu’au Moyen Âge (ici, le Moyen Âge tardif), les connaissances scientifiques sur le monde animal étaient très limitées tant en Europe qu’en Orient. Les esprits les plus brillants, capables des pensées les plus hautes tant en philosophie qu’en théologie, lorsqu’ils se laissaient aller à regarder la nature, pouvaient émettre des opinions qui ne manqueraient pas aujourd’hui de faire sourire le premier venu.
Le livre des Monstres et prodiges d’Ambroise Paré (ca. 1510-1590) en est un bel exemple en Europe. Jetez, par exemple, un coup d’œil au chapitre IV et vous y apprendrez qu’un excès de semence pouvait produire des siamois, et qu’à l’inverse, chapitre VIII, un défaut de semence pouvait produire des nains.

Traduction : François-Alphonse Belin (1817-1877).

Bibliographie :
- Notice biographique et littéraire sur Mir Ali-Chir-Névâii, suivie d’extraits tirés des œuvres du même auteur. François-Alphonse Belin, 1861.
- François Alphonse Belin. Moralistes orientaux. Caractères, maximes et pensées de Mir Ali Chir Névâii, Journal asiatique, 7, 1866, pp. 523-552, et Journal asiatique, 8, 1866, pp. 126-154.
- Alisher Navoï, Gazels et autres poèmes, traduit du turc (Ouzbékistan) et présenté par Hamid Ismaïlov. Adapté par Jean-Pierre Balpe. Orphée, La Différence, 1991.

Illustration : Monument à Alisher Navoï et Djami à Douchanbé.
Un autre monument dédié aux deux grands poètes à Samarcande.


Les Paons.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 152 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Histoire de ma mère (Le Mot magique)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 25min | Genre : Nouvelles


Photo de ma mère

« Ma mère ne trouva le mot magique qu’en 1986, à 54 ans. Jusqu’à ce mot magique, son existence ressemblait à celle d’une serpillière. Elle n’était bonne qu’à faire la cuisine et à laver. Elle passait son temps à récurer pour que tout soit toujours nickel. Éloge de la propreté, tel était le bréviaire qu’elle reçut en cadeau de mariage de mon père… »

Illustration : Photo personnelle.

Histoire de ma mère (Le Mot magique).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 007 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AL-HAMADHÂNÎ – L’Imam

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 7min | Genre : Nouvelles


Makama de Hariri illustrée par al Wasiti

Al-Hamadhânî est né vers 967 à Hamadhân et mort à Herât en 1008. Surnommé « le prodige du siècle », il est l’inventeur d’un genre proche de la nouvelle : la maqâma ou séance. La maqâma est une historiette écrite en prose rimée, qui met en scène deux personnages récurrents : le narrateur, Isa, fils de Hischâm, et Abû al-Fath al-Iskandarî, un fieffé coquin, habile à berner son monde par une éloquence verbale hors du commun. Vous verrez dans cette historiette que notre homme ne recule devant aucune audace pour arriver à ses fins.

Traduction de Silvestre de Sacy (1758-1838) revue avec M. Igheroussene.

Chrestomathie arabe, ou extraits de divers écrivains arabes, tant en prose qu’en vers, avec une traduction française et des notes. À l’usage des Élèves de l’École royale et spéciale des Langues orientales vivantes ; seconde édition corrigée et augmentée ; par M. le Baron Silvestre de Sacy. Tome III. Imprimé par autorisation du Roi, à l’Imprimerie Royale. 1827. (Voir XXVIII. Extrait du Recueil des Séances d’Abou’lfadhl Ahmed Hamadani, Surnommé Bédi-alzéman. Séance XX. L’Imam, page 255.)

Bibliographie:
Al-Hamadâni. Choix de Maqâmât (Séances). trad. Régis Blachère et Pierre Masnou. Klincksieck, 1957.
Le Livre des vagabonds : séances d’un beau parleur impénitent / Badîʿ al-Zamâne al-Hamadhânî ; texte établi sur les manuscrits originaux par René R. Khawam. Phébus, 1997.
La parole est d’or : séances et stations d’un poète itinérant / Abû al-Fadl Ahmad ibn al-Husayn, ibn Yahyâ ibn Sa‘îd, Badî‘ al-Zamân al-Hamadhânî ; texte établi, annoté et traduit de l’arabe par Philippe Vigreux. Sindbad, 2011.

Illustration : Les Makamat de Hariri ; exemplaire orné de peintures exécutées par Yahya ibn Mahmoud ibn Yahya ibn Aboul-Hasan ibn Kouvarriha al-Wasiti. (Folio 46v)

L’Imam.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 572 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Jean-Bruno, ou Les Mensonges nécessaires

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 27min | Genre : Nouvelles


Noirmoutier

Récit de l’enfance.

Jean Bruno, ou Les Mensonges nécessaires.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 765 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – La Parabole de l’araignée

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 9min | Genre : Contemporains


La Parabole de l'araignée

« Rarement paroles d’hommes furent plus discordantes. Il y eut pourtant un point sur lequel tous s’accordèrent : le paludisme. Hommes politiques, hauts dignitaires religieux, scientifiques, tous s’accordèrent pour dire que le pays devait se préparer pour la pire invasion de moustiques que le monde ait connue.

Un ministre avait d’ailleurs déclaré : « Quand tous les hommes de toutes les corporations s’accordent à l’unisson, nous pouvons être sûrs d’être dans la vérité. Nous devons donc nous préparer à affronter de gigantesques épidémies de malaria. »

Mais vérités des hommes n’est pas Vérité… »

Histoire inspirée de faits réels survenus dans la basse vallée de l’Indus, dans la province méridionale du Sind, au Pakistan, en 2010.

Illustration : Arbres enveloppés de toiles d’araignée (Sind, Pakistan, 7 décembre 2010) (photographie de Russell Watkins, licence Cc-By-2.0).

La Parabole de l’araignée.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 011 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

AHIKAR – Nasreddine. Un talent caché

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 5min | Genre : Contes


Nasreddine sur son ane

Nasreddine et ses compagnons ont le malheur de voler un cheval qui appartient à Tamerlan. En voulant le revendre, ils se font immédiatement prendre, les chevaux du terrible « boiteux de fer » étant tous marqués.
Or, pour un vol de cheval, c’est la décapitation…

Illustration : Nasreddine sur son âne. Joli coup de crayon du mari de Pomme. Avec son aimable autorisation.

Nasreddine. Un talent caché.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 298 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MURASAKI SHIKIBU – Le Clos du paulawnia (Livre I du « Dit du Genji »)

Donneur de voix : Ahikar | Durée : 1h | Genre : Romans


Murasaki Shikibu - Le Dit du Genji

Le Dit du Genji de Murasaki Shikibu (env. 978 – env. 1014), chef-d’œuvre de la littérature japonaise, est souvent considéré comme le premier roman psychologique jamais écrit.

Le Livre I relate la naissance et enfance du Genji. Sa mère, la dame du clos au paulownia, favorite de l’empereur, meurt alors que le jeune prince n’a que trois ans. L’empereur est inconsolable. L’enfant révèle vite des qualités exceptionnelles qui font l’admiration de l’empereur. Mais cet enfant est son second fils, et la dame du Kokiden, épouse impériale et mère du prince premier, ne voit pas d’un bon œil les dons exceptionnels de cet enfant, et s’inquiète pour l’avenir de son propre fils. Toutefois, un physiognomoniste consulté, révélera à l’empereur que si son second fils lui succède, il deviendra un empereur de grand mérite, mais conduira son pays au chaos, alors que s’il se contente d’être ministre, il assurera la prospérité du pays. L’empereur lui retire alors la qualité de prince de sang pour en faire un Genji, qui n’accédera jamais au trône mais pourra faire une carrière politique…

On entre dans le Dit du Genji comme on entre dans la Recherche du temps perdu, après tâtonnement et persévérance, mais quel bonheur pour les élus !!!

Traduction du 1er chapitre du Genji monogatari (Kiritsubo), travail collectif des chercheurs du CEJ (Inalco) et du Greja (Paris 7), basée sur l’édition Shinchō Nihon Kotei Shūsei (licence Cc-By-Nc-Sa-4.0).

Illustration : La Princesse Troisième avec son chat (Livre trente-quatrième, Jeunes herbes – Wakana).

Le Clos du paulawnia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 280 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BEAUMARCHAIS – Le Mariage de Figaro

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 4h 30min | Genre : Théâtre


Roi-valet pique

Trois années se sont écoulées depuis que Figaro a aidé le Comte Almaviva à conquérir la belle Rosine au nez et à la barbe de son tuteur, Bartholo (cf. Le Barbier de Séville). Les choses ont bien changé : Figaro, promu concierge du château du Comte, s’apprête à épouser Suzanne, la femme de chambre de la Comtesse, tandis que la triste Rosine se morfond, délaissée par son mari infidèle. Celui-ci essaie de contraindre Suzanne à lui accorder, le soir de ses noces, une sorte de « droit de cuissage ». Si elle accepte, il lui offre une dot. Si elle refuse, il fera tout pour empêcher son mariage. Mais Figaro, une fois mis au courant, est de taille à contrecarrer ses plans et à lui faire passer une « folle journée ».

La plus célèbre pièce de Beaumarchais est une comédie enlevée au rythme trépidant qui renferme une puissante critique sociale sur la noblesse. Beaumarchais y glisse par ailleurs des propos d’une étonnante modernité sur la condition des femmes, le mariage, l’armée, la liberté d’expression…

« Suzanne. – Tu croyais, bon garçon ! que cette dot qu’on me donne était pour les beaux yeux de ton mérite ?
Figaro. – J’avais assez fait pour l’espérer.
Suzanne. – Que les gens d’esprit sont bêtes !
Figaro. – On le dit.
Suzanne. – Mais c’est qu’on ne veut pas le croire.
Figaro. – On a tort.
Suzanne. – Apprends qu’il la destine à obtenir de moi, secrètement, certain quart d’heure, seul à seule, qu’un ancien droit du seigneur… Tu sais s’il était triste !
Figaro. – Je le sais tellement que, si monsieur le comte en se mariant, n’eût pas aboli ce droit honteux, jamais je ne t’eusse épousée dans ses domaines.
Suzanne. – Eh bien ! s’il l’a détruit, il s’en repent ; et c’est de ta fiancée qu’il veut le racheter en secret aujourd’hui.
Figaro, se frottant la tête. – Ma tête s’amollit de surprise ; et mon front fertilisé…
Suzanne. – Ne le frotte donc pas !
Figaro. – Quel danger ?
Suzanne, riant. – S’il y venait un petit bouton ; des gens superstitieux…
Figaro. – Tu ris friponne ! Ah ! s’il y avait moyen d’attraper ce grand trompeur, de le faire donner dans un bon piège, et d’empocher son or !
Suzanne. – De l’intrigue, et de l’argent ; te voilà dans ta sphère. »

> Écouter un extrait : Préface.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 23 926 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Ahikar :