Livres audio gratuits pour 'Jules Verne' :


VERNE, Jules – Le Village aérien

Donneur de voix : Aurélien Ridon | Durée : 7h 5min | Genre : Romans


Le Village Aérien

« Le chariot, uniquement destiné au transport des voyageurs, ne contenait ni marchandises ni provisions. Que l’on se figure une sorte de wagon disposé sur quatre roues massives, et mis en mouvement par un attelage de six bœufs. À la partie antérieure s’ouvrait une porte. Éclairé de petites fenêtres latérales, le wagon se divisait en deux chambres contiguës que séparait une cloison. Celle du fond était réservée à deux jeunes gens de vingt-cinq à vingt-six ans, l’un américain, John Cort, l’autre français, Max Huber. Celle de l’avant était occupée par un trafiquant portugais nommé Urdax, et par le « foreloper » nommé Khamis. Ce foreloper, – c’est-à-dire l’homme qui ouvre la marche d’une caravane, – était indigène du Cameroun et très entendu à ce difficile métier de guide à travers les brûlants espaces de l’Oubanghi.
Il va de soi que la construction de ce wagon-chariot ne laissait rien à reprendre au point de vue de la solidité. Après les épreuves de cette longue et pénible expédition, sa caisse en bon état, ses roues à peine usées au cercle de la jante, ses essieux ni fendus ni faussés, on eût dit qu’il revenait d’une simple promenade de quinze à vingt lieues, alors que son parcours se chiffrait par plus de deux mille kilomètres.
Trois mois auparavant, ce véhicule avait quitté Libreville, la capitale du Congo français. De là, en suivant la direction de l’est, il s’était avancé sur les plaines de l’Oubanghi plus loin que le cours du Bahar-el-Abiad, l’un des tributaires qui versent leurs eaux dans le sud du lac Tchad. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 816 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – 25 Poèmes

Donneur de voix : Aurélien Ridon | Durée : 49min | Genre : Poésie


25 Poèmes

« Comme un pur stalactite, œuvre de la nature,
Le génie incompris apparaît à nos yeux.
Il est là, dans l’endroit où l’ont placé les Cieux,
Et d’eux seuls, il reçoit sa vie et sa structure.

Jamais la main de l’homme assez audacieuse
Ne le pourra créer, car son essence est pure,
Et le Dieu tout-puissant le fit à sa figure ;
Le mortel pauvre et laid, pourrait-il faire mieux ?

Il ne se taille pas, ce diamant bizarre,
Et de quelques couleurs dont l’azur le chamarre,
Qu’il reste tel qu’il est, que le fit l’éternel !

Si l’on veut corriger le brillant stalactite,
Ce n’est plus aussitôt qu’un caillou sans mérite,
Qui ne réfléchit plus les étoiles du ciel. »

Jules Verne – Le Génie

> Écouter un extrait : 01. Le Coq.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 324 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Gil Braltar

Donneur de voix : Bernard | Durée : 15min | Genre : Nouvelles


Gil Braltar

Gil Braltar est une courte nouvelle humoristique parue tout d’abord dans un numéro du Petit Journal de 1887 avant d’être reprise la même année à la suite du Chemin de France chez l’éditeur Hetzel.

Dans ce récit, Jules Verne, facétieux, lance quelques coups de griffes à l’encontre de la politique très colonialiste du Royaume-Uni et ose même un jeu de mots dans le nom du général anglais, lorsque celui-ci est prononcé « à la française ». Les amateurs de calembours apprécieront !

« Il dormait bien, le général Mac Kackmale, sur ses deux oreilles, plus longues que ne le comporte l’ordonnance. Avec ses bras démesurés, ses yeux ronds, enfoncés sous de rudes sourcils, sa face encadrée d’une barbe rêche, sa physionomie grimaçante, ses gestes d’anthropopithèque, le prognathisme extraordinaire de sa mâchoire, il était d’une laideur remarquable, – même chez un général anglais. »

Illustration : Gil Braltar, par Georges Roux (1887).

Gil Braltar.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 8 209 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Un hivernage dans les glaces

Donneur de voix : Bernard | Durée : 2h 25min | Genre : Nouvelles


Un hivernage dans les glaces

Un hivernage dans les glaces est une nouvelle de jeunesse de Jules Verne éditée dans le Musée des familles en mars et avril 1855, puis reprise aux éditions Hetzel en 1874 dans le recueil Le Docteur Ox, avec un texte remanié et des illustrations d’Adrien Marie.

Le vieux capitaine Jean Cornbutte met sur pied une expédition pour retrouver son fils Louis et plusieurs marins disparus au large du Groenland au cours d’un sauvetage en mer.
« – Je vais rapidement décharger mon navire, composer mon équipage et courir à la recherche de mon fils !
- Votre fils est mort ! répondit André Vasling en insistant.
- C’est possible, André, répliqua vivement Jean Cornbutte ; mais il est possible aussi qu’il se soit sauvé. Je veux fouiller tous les ports de la Norwége, où il a pu être poussé, et, quand j’aurai la certitude de ne plus jamais le revoir, alors, seulement, je reviendrai mourir ici. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 21 936 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Les Naufragés du Jonathan

Donneur de voix : Vincent de l’Épine | Durée : 17h 16min | Genre : Romans


Les Naufragés du Jonathan

« Le Kaw-djer avait gagné l’extrémité du morne au pied duquel était bâtie la maison. De là, il découvrait une grande étendue de mer, et ses regards se portèrent instinctivement vers le Sud, dans la direction de ces derniers sommets de la terre américaine, qui constituent l’archipel du cap Horn.

Lui faudrait-il aller jusque-là pour trouver un sol libre ?… Plus loin encore peut-être ?… Par la pensée, il franchissait le cercle polaire, il se perdait à travers les immenses régions de l’Antarctique dont le mystère impénétrable brave les plus intrépides découvreurs… »

En 1881, le clipper Jonathan, qui transporte mille colons américains vers l’Afrique australe, s’échoue sur l’île Hoste, près du Cap Horn, aux confins de la Magellanie. Là vit le Kaw-Djer, anarchiste libertaire réfugié en cette dernière terre libre du bout du monde.

Comment cette population hétéroclite va-t-elle pouvoir survivre pour devenir une colonie, puis un peuple ? Survivra-t-elle à la peur, à la fureur, à la famine et à la guerre ? Et quel extraordinaire voyage intérieur le Kaw-Djer, épris de liberté et d’indépendance, va-t-il devoir accomplir ?

Pour Francis Lacassin, qui a écrit la préface de l’édition de 1978, ce beau roman, à la fin poignante, est très loin de l’image réductrice qu’on peut avoir de Jules Verne.

Le roman a fait l’objet d’une première publication en 1899 sous le nom En Magellanie. Après la mort de l’écrivain, son fils Michel (1861-1925) reprend le roman et l’édite en 1909.

Illustration : Les Naufragés du Jonathan, par George Roux (Éditions Hetzel, 1909).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 13 860 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Les Forceurs de blocus

Donneur de voix : Bernard | Durée : 2h 9min | Genre : Nouvelles


Les Forceurs de blocus

Les Forceurs de blocus est une longue nouvelle de Jules Verne, publiée en 1865.
L’action se déroule durant la guerre de Sécession en 1862. James Playfair est capitaine, mais aussi négociant dans une entreprise familiale d’importation textile à Glasgow. Cette dernière souffre de la pénurie de coton provoquée par la guerre entre les états du Nord et ceux du Sud des États-Unis.
Playfair décide alors d’armer un bâtiment extrêmement rapide afin de forcer le blocus de Charleston et faire parvenir aux Confédérés une cargaison d’armes à échanger contre du coton à bon prix.

« Cependant les mieux informés, ou ceux qui se prétendaient tels, s’accordaient à reconnaître que ce steamer allait jouer un rôle dans cette guerre terrible qui décimait alors les États-Unis d’Amérique. Mais ils n’en savaient pas davantage, et si le Delphin était un corsaire, un transport, un navire confédéré ou un bâtiment de la marine fédérale, c’est ce que personne n’aurait pu dire. »

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 736 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Le Secret de Wilhelm Storitz

Donneur de voix : DanielLuttringer | Durée : 5h 36min | Genre : Romans


Jules Verne

Wilhelm Storitz a juré de se venger de l’affront que lui a fait la famille Roderich en lui refusant la main de la belle Myra. Héritier des découvertes scientifiques de son père, Wilhelm Storitz aurait-il percé le secret du plus vieux rêve de l’homme, l’invisibilité ?

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 457 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

VERNE, Jules – Le Humbug, mœurs américaines

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Nouvelles


Le Humbug

Emprunté à Hier et demain, contes et nouvelles de Jules Verne (même recueil que La Journée d’un journaliste américain en 2890, L’Éternel Adam, Aventures de la famille Raton, La Destinée de Jean Morénas),

Le Humbug est une moquerie sans indulgence des mœurs américaines en 1863.

« Je vous le répète, disait le capitaine, cet original n’en fait jamais d’autres. Voilà dix fois qu’il remonte l’Hudson, de New-York à Albany, voilà dix fois qu’il s’arrange pour arriver en retard, voilà dix fois qu’il transporte des chargements pareils. Qu’est-ce que tout cela devient ? Je l’ignore. Le bruit court que Mr. Hopkins monte une grande entreprise à quelques lieues d’Albany et que, de toutes les parties du monde, on lui expédie des marchandises inconnues. »

Vous apprendrez la nature de ces chargements en parcourant cette boutade de Jules Verne.

Quelques synonymes de la traduction de Humbug : Charlatanisme fracassant, tromperie, fumisterie, grosse blague.

Le Humbug.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 457 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Jules Verne :