Livres audio gratuits pour 'Charles Dickens' :


DICKENS, Charles – Dombey et fils (Tome 03)

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 14h 48min | Genre : Romans


Dombey et fils

« Florence remarquait avec tristesse l’éloignement d’Edith pour son père ; elle le voyait augmenter de plus en plus et se changer en une véritable aversion. » Cette aversion se mue bientôt en une haine féroce car, à la différence de la plupart des héroïnes malheureuses de Dickens, Edith va tenir tête à son mari et lui rendre coup pour coup. « La caractère de l’orgueil de M. Dombey était de maintenir sa suprématie superbe et de forcer Edith à la reconnaître. Pour elle, elle se serait fait tuer plutôt que de céder. » Ruiné et trahi par le gérant Carker, abandonné par sa femme et sa fille, Dombey sombre dans le désespoir mais sera sauvé « in extremis » par Florence, dont il découvrira et acceptera enfin l’amour indéfectible.

Traduction : Mme Bressant, sous la direction de Paul Lorain (1895).

Accéder aux autres chapitres : Tome 01, Tome 02.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 062 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Horatio Sparkins

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Horatio Sparkins

Charles Dickens (1812-1870) n’avait que 25 ans quand il écrivit l’amusante farce peu connue Horatio Sparkins. Tous les personnages sont joyeusement caricaturés et le lecteur se demande jusqu’à la fin qui peut bien-être cet énigmatique Horatio Sparkins.

« Qui pouvait-il être ? Sa réserve était évidente, sa mélancolie manifeste. Peut-être un clergyman ? Il dansait trop bien. Un avocat ? Il se disait étranger au barreau. Il parlait en termes choisis et discourait beaucoup. Peut-être était-ce quelque étranger de marque, venu en Angleterre en vue d’observer le pays, ses coutumes et ses mœurs, et fréquentant bals et banquets pour se familiariser avec la haute société, les belles manières et la distinction anglaise ? Non, il n’avait pas le plus léger accent. Était-ce donc un chirurgien, un écrivain pour magazines, un auteur de romans mondains, un artiste ? Non ; contre chacune de ces conjectures se dressait quelque objection solide. Pourtant, concluait-on, c’est sûrement « quelqu’un ».

Traduction anonyme (1935).

Horatio Sparkins.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 222 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Dombey et fils (Tome 02)

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 10h 58min | Genre : Romans


Dombey et fils

En vacances dans la station thermale de Leamington, M. Dombey rencontre une jeune veuve sans le sou, Edith Granger, femme dédaigneuse, d’une beauté éclatante, avec laquelle il décide de se remarier. Sur les instances de sa mère, Mrs Skewton, elle accepte, non sans récriminer, ce qui est à ses yeux une pure transaction commerciale. Le mariage a lieu, mais ce couple mal assorti ne tarde pas à se disputer. Florence, devenue une belle jeune fille, toujours tenue à l’écart par son père, trouve cependant en Edith une « seconde maman », trop heureuse de répondre à son amitié, mais peu désireuse de s’entremettre entre le père et sa fille. Edith est fascinée par Carker, l’hypocrite gérant de M. Dombey, qui l’a percée à jour et dont le lecteur pressent qu’il va tôt ou tard trahir son maître.

Traduction : Mme Bressant, sous la direction de Paul Lorain (1895).

Accéder aux autres chapitres : Tome 01, Tome 03.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 319 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Dombey et fils (Tome 01)

Donneur de voix : André Rannou | Durée : 13h 24min | Genre : Romans


Dombey et fils

Dombey et fils, publié en vingt feuilletons entre octobre 1846 et avril 1848, marque le début de la maturité de Dickens en tant que romancier. Mme Dombey (Fanny) meurt en donnant le jour à un garçon, Paul, qui se révèle bientôt de santé très délicate. Très vite, son affection pour Florence, sa sœur aînée, prend le pas sur celle que lui inspire son père, homme orgueilleux et froid, uniquement préoccupé d’assurer sa succession à la tête de la maison « Dombey et fils ». Lorsque Paul meurt, à l’âge de six ans, M. Dombey, cruellement déçu, s’enferme dans son chagrin et repousse avec hauteur la tentative désespérée de Florence, quatorze ans, pour lui témoigner son amour et le réconforter. Ce geste irréfléchi, il s’en repentira un jour amèrement.
D’humeur plutôt sombre, ce roman met cependant en scène plusieurs personnages comiques.

Traduction : Mme Bressant, sous la direction de Paul Lorain (1895).

Accéder aux autres chapitres : Tome 02, Tome 03.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 986 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Vie et aventures de Nicholas Nickleby

Donneuse de voix : Maria Scaniglia | Durée : 44h | Genre : Romans


Life and adventures of Nicholas Nickleby

Vie et aventures de Nicholas Nickleby, Charles Dickens
Titre original : Nicholas Nickleby (ou Life and adventures of Nicholas Nickeby)

Cette œuvre est le troisième roman de l’auteur.
On redécouvre avec plaisir le génie comique de Dickens, qui allie brillamment humour cynique et engagement social, mettant en lumière sa profonde conscience pour les problèmes sociaux de son époque…

Après la faillite de sa famille et la mort brutale de son père, Nicholas (jeune homme fougueux et innocent), sauve sa mère et sa sœur des griffes de son oncle, abject personnage, avare et manipulateur.
Au fil des (més)aventures de Nicholas, le lecteur découvre une galerie de personnages typiquement « dickensiens » : des plus grotesques (les Mantalini, les Lillyvick et les Crummles), aux plus pathétiques (Smike, l’écolier maltraité), sans oublier les plus vils (Sir Mulburry Hawk et surtout Wackford Squeers, le maître d’école de Dotheboys Hall).

Associant comédie et horreur, mélodrame et satire acerbe, Dickens dépeint un monde où les adultes exploitent la jeunesse et abusent de sa candeur et de sa naïveté.
Cependant, cette œuvre est aussi un éloge de la générosité et de la philanthropie, valeurs humaines qui auront toujours raison de la vilenie de certains !

Traduction : Paul Lorain (1799-1861).

Je remercie chaleureusement Carole pour s’être occupée des illustrations et Christine pour son aide à la technique.

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 10 231 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Les Temps difficiles

Donneur de voix : Christian Dousset | Durée : 14h 38min | Genre : Romans


Les Temps difficiles

« Or ce que je veux, ce sont des faits, rien que des faits. Enseignez des faits à ces garçons et à ces filles, rien que des faits. Les faits sont la seule chose dont on ait besoin ici-bas. Ne plantez rien autre chose et déracinez-moi tout le reste ! »

C’est par ces propos, porteurs d’une vision particulière de la formation de l’individu que commence le roman. Plongés en pleine ère victorienne, nous allons suivre l’évolution d’une famille bourgeoise – les Gradgrind – laquelle croisera le destin de gens du peuple : ouvriers (Etienne, Rachel) et saltimbanques (Sissy, Sleary).
La plume de Charles Dickens se montre particulièrement acide envers l’hypocrisie, la bêtise, la cupidité dominantes. Son humour et son ironie deviennent impitoyables quand il s’agit de brocarder le chef d’entreprise parvenu (Bounderby). Les victimes, quant à elles, suscitent toute notre compassion et l’on retrouve ainsi l’un des thèmes favoris de l’auteur : l’enfance malheureuse.
Condamnation sans appel de l’exploitation, de la rapacité et de la démagogie, cette œuvre moins connue du grand romancier britannique, écrite en 1854, n’en résonne pas moins étrangement à nos oreilles modernes…

N.B.: L’édition anglaise en ma possession divise l’œuvre en 3 livres (L1 : Les Semailles ; L2 : La Moisson ; L3 : L’Engrangement). J’ai donc respecté cette structure en gardant la numérotation de 1 à 37 sur l’ensemble de l’œuvre. En outre j’ai apporté quelques légères retouches à la traduction de référence ce qui occasionnera quelques petites différences entre texte lu et texte entendu.

Traduction : William Little Hughes (1822-1887).

Illustration : Gravure représentant un événement dramatique de l’œuvre, par Fred Walker (1868).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 7 590 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Histoire du sacristain, emporté par les goblins

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 28min | Genre : Contes


Histoire du sacristain, emporté par les goblins

Ce conte de Noël de Charles Dickens est extrait du roman Les Papiers posthumes du Pickwick Club.

« Gabriel Grub était une espèce de vieux hibou, grognon, rechigné, hargneux ; ne se plaisant avec personne, si ce n’est avec une grosse bouteille d’osier, aussi vieille que lui, qu’il portait fidèlement enfoncée dans une large poche. Lorsque par hasard les yeux caverneux du sacristain apercevaient une physionomie heureuse, son regard se chargeait à l’instant même d’une expression de haine si malfaisante, qu’on ne pouvait le rencontrer sans en être tout bouleversé. »

Traduction : Pierre Grollier (18?-18?).

Histoire du sacristain, emporté par les goblins.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 046 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

DICKENS, Charles – Les Papiers posthumes du Pickwick Club (Livre 02)

Donneuse de voix : Cocotte | Durée : 18h 10min | Genre : Romans


Charles Dickens - Les Papiers posthumes du Pickwick Club

« Dans Les Papiers posthumes du Pickwick Club, la récurrence des fantômes, des incidents terrifiants ou simplement grotesques, surtout dans les récits intercalés, témoigne du désir de l’auteur « d’envoyer des frissons dans le dos à ses lecteurs et de les faire en même temps se tordre de rire ».

La palme comique revient sans doute à la création de deux personnages extraordinaires dans Les Papiers posthumes du Pickwick Club, Mr Jingle et Sam Weller. Jingle est le champion du degré zéro de l’éloquence, sa syntaxe réduite à un empilement spartiate de mots cocasses mais redoutablement dramatiques, « langage télégraphique tintinnabulant comme son nom » : « éprouvé, à bout, petite boîte, bientôt, tas d’os, rapport police, fausses conclusions, tirer le rideau ». Quant à Sam Weller, outre son sens comique de la répartie, il pratique l’art du proverbe détourné, perverti ou forgé, d’où cet intarissable florilège d’aphorismes commentant chaque événement de façon incongrue mais essentielle.

Grâce à Mr Pickwick et à son club on se délecte des conventions sociales d’un certaine Angleterre. Ce roman satirique, où l’absurde se fait poésie, est un chef d’oeuvre d’humour ! » (Wikipédia)

Traduction : Pierre Grollier (18?-18?).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 792 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Charles Dickens :


123>