Livres audio gratuits pour 'Gaëlle' :


GILMAN, Charlotte Perkins – Le Papier peint jaune

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 44min | Genre : Nouvelles


Charlotte Perkins Gilman - Le Papier peint jaune

Le Papier peint jaune est une nouvelle publiée en 1892, qui se présente sous la forme du journal intime d’une femme recluse à la campagne « pour son bien » par son mari et contrainte au repos. Elle devient peu à peu fascinée par le papier peint de sa chambre au point d’en perdre la raison. « Il y a des choses dans ce papier que personne d’autre que moi ne sait, ou ne saura jamais. »
Le texte est intriguant, tant dans la forme que dans le fond, et frôle avec le fantastique. Il constitue, en creux, une dénonciation du traitement imposé aux femmes souffrant de dépression au XIXe siècle, dont Charlotte Perkins Gilman (1860-1935) a elle-même été victime. C’est pourquoi il est considéré, aux États-Unis, comme l’un des textes fondateurs du féminisme.
Cette lecture est accompagnée des Valses nobles et sentimentales de Ravel, interprétées au piano par Ivan Ilić avec son aimable autorisation.

Traduction par Gaëlle et http://www.canadianmysteries.ca avec leur aimable autorisation.

Illustration par Gaëlle à partir d’un portrait de Charlotte Perkins Gilman et d’un papier peint de William Morris (1834-1896).

Licence Creative Commons

Le Papier peint jaune.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 747 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

MONTOLIEU, Isabelle (de) – Le Serin de Jean-Jacques Rousseau

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 40min | Genre : Nouvelles


Jean-Jacques Rousseau

Isabelle de Montolieu (1751-1832) est une femme de lettres vaudoise. Elle fut la première traductrice en français de Jane Austen. Enfant, elle a rencontré Jean-Jacques Rousseau, son compatriote, à qui elle voue une grande admiration. C’est ce souvenir qui lui a sans doute inspiré cette nouvelle écrite bien des années plus tard – une anecdote inédite, écrit-elle, dont elle ne garantit pas l’authenticité. Lors d’une visite au tombeau de Rousseau au Panthéon, elle découvre une boîte contenant un joli oiseau empaillé, dissimulée là par une inconnue prénommée Rosine. « Elle et son oiseau ont droit d’intéresser ceux qui, comme moi, ont aimé et plaint Jean-Jacques Rousseau. »
Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Licence Creative Commons

Le Serin de Jean-Jacques Rousseau (avec accompagnement musical).

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 504 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BERNANOS, Georges – Un crime

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 5h 26min | Genre : Romans


Georges Bernanos - Un crime

Au château de Mégère, un crime a été commis : une riche veuve a été assassinée dans la nuit. Mais qui est l’inconnu trouvé gisant dans le parc, dévêtu et sans chaussures ? Quels secrets dissimule le nouveau curé de Mégère, arrivé la nuit même du drame ? Qui est cette jeune pensionnaire dont on a retrouvé la photographie ? Autant de mystères au travers desquels le juge Frescheville a bien du mal à déceler la vérité – le pourrait-il seulement, tant l’affaire est complexe et « crée autour [d’elle] comme une sorte de tourbillon qui attire invinciblement vers son centre innocents ou coupables » ?

Plus que la résolution de cette curieuse intrigue, ce sont tous ceux qui y participent – le procureur, le brigadier, la vieille bonne, ou le clergeon – qui intéressent réellement Georges Bernanos dans ce récit dont la clef n’est dévoilée que par la confession finale du personnage principal. « Rêver, c’est se mentir à soi-même, et pour se mentir à soi-même il faut d’abord apprendre à mentir à tous ».

Illustration : Dessin de Victor Hugo (L’Art et L’Idée, 1892).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 4 370 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

BAZIN, René – Madame Dor

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 1h | Genre : Nouvelles


René Bazin - Madame Dor

Madame Dor est la propriétaire de l’Hôtel de la Marine, à Camaret, où le narrateur s’est arrêté quelques jours. Il y découvre la joie vive des jeunes filles se promenant le soir le long du quai qui contraste avec la beauté mélancolique des paysages du Finistère. Et il comprend la jalousie féroce que Madame Dor, « fille, veuve et mère de naufragés », éprouve envers la mer qui a lui pris ceux qu’elle aimait. Son petit-fils, Guillaume, est à présent l’objet de toutes ses attentions. « Il sera tout ce qu’il voudra, mais pas marin ! »
Plus encore que le courage, c’est l’amour de Mme Dor pour son petit-fils, qu’elle veut protéger et garder pour elle seule, qui transcende cette nouvelle de René Bazin, publiée en 1894 dans le recueil Humble Amour.
Elle est accompagnée d’une composition de Yann-Fañch Perroches, accordéoniste diatonique breton, avec son aimable autorisation.

Illustration : Mareyeuse en manteau de deuil attendant les bateaux de pêche (Le Guilvinec, Finistère, début XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 030 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LONDON, Jack – Le Courage d’une femme

Donneur de voix : & Georje | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Jack London - Le Courage d'une femme

Pendant que des hommes se regroupent autour d’un poêle, Sitka Charley se rappelle d’une histoire qui s’est déroulée des années plus tôt, alors qu’il s’était engagé dans une course désespérée en traîneau avec Long Jeff et une Indienne dénommée Passuk, pour tenter de sauver les hommes d’un camp de l’Arctique. Au-delà des épreuves de la piste, Sitka Charley devra faire face à lui-même et restera marqué à jamais par le courage de la jeune indienne.

L’enfance de Jack London, né John Griffith Chaney, se déroula dans la marginalité. Il fut en grande partie élevé par une ancienne esclave, Virginia Prentiss, et demeura proche d’elle toute sa vie. Il survit grâce à mille petits boulots. Il devint tour à tour matelot, vagabond et même chercheur d’or après un passage en université avec des étudiants qu’il jugeait puérils. Influencé par les romans d’aventures de Stevenson et la pensée philosophique de Nietzsche, il est l’écrivain le plus lu des États-Unis. Il mourut à l’âge de 40 ans, après avoir dévoré la vie, en laissant une œuvre impressionnante.
Plus connu pour ses romans d’aventures, on connaît beaucoup moins l’humaniste et le socialiste engagé qui dénonça la face cachée de l’Amérique à la croisée des deux siècles (comme dans Le Talon de fer). Durant son passage au Klondike, il fut impressionné par l’extrême courage des femmes indiennes et leur loyauté. Plus d’un siècle après sa disparition, Jack London défie toujours les codes en traitant des grands thèmes de société à travers une littérature populaire.

Cette lecture est dédiée à Françoise.

Traduction : Georje à partir du texte Grit of Women.

Illustration : Jeune femme Eskimo dans une parka en fourrure, entre 1903 et 1908, par B.B. Dobbs (domaine public).

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement sonore.

Licence Creative Commons

Le Courage d une Femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 916 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – Le Pays des Aveugles

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 1h 12min | Genre : Nouvelles


Herbert Georges Wells - Le Pays des Aveugles

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. »

C’est ce que se répète Nuñez depuis qu’il est arrivé par accident dans cette vallée perdue des Andes équatoriales. Mais il lui est bien difficile d’être accepté au Pays des Aveugles, dans une société aux mœurs et coutumes si différentes des siennes. Et si, pour faire partie des leurs, il lui fallait sacrifier la vue ?

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944) et Bronisław Kozakiewicz (1858-1924).

Illustration : Ismael Nery, Autoportrait avec Adalgisa (XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 399 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFON, André – Poèmes provinciaux

Donneuse de voix : Gaëlle & Christian Dousset | Durée : 1h 18min | Genre : Poésie


André Lafon

« Vous êtes, mes poèmes, ces enfants peu vêtus du bord des routes, aux yeux de tristesse et d’étonnement. Il faut pour vous entendre, se faire simple, comme vous. Du moins à ceux qui s’attarderont à vous connaître, donnez tout le charme des pleurs naïfs, des rires jeunes et des voix qui n’ont pas encore menti. » André Lafon

À l’issue d’une vie très courte (1883-1915), André Lafon nous lègue une œuvre littéraire marquée par le succès d’un roman : L’Élève Gilles ; mais son œuvre poétique, quoique ténue, mérite la découverte.
Remarqué et encouragé par son ami François Mauriac, voici ce que ce dernier écrira dans son essai Vie et mort d’un poète : « Nous chercherions en vain dans les lettres françaises un jeune être identifié à la nature comme le fut André Lafon ». En effet, ses Poèmes provinciaux respirent une sérénité parfois inquiète, une mélancolie teintée de foi, une fine sensualité, à l’image de l’univers de ces rives d’estuaire, rassurantes promesses de grand large, éloignées des tourments de l’océan. Une invitation au voyage sur les bords de Gironde.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Illustration : Portrait d’André Lafon (Archives Centre François Mauriac de Malagar)

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 221 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFON, André – L’Élève Gilles

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 3h 51min | Genre : Romans


L'Élève Gilles

L’Élève Gilles raconte les joies et les tourments d’un enfant sensible et solitaire, éloigné de ces parents : la découverte émerveillée de la nature au fil des saisons dans la grande propriété de la tante qui le recueille, le cérémonial des rites religieux, les premières amitiés exaltées à l’internat, mais aussi l’angoisse de la nuit, la dureté des rapports entre les jeunes collégiens, les premières trahisons… Ce roman d’André Lafon, écrivain français disparu précocement au cours de la Première Guerre Mondiale, a reçu en 1912 le Grand Prix de Littérature de l’Académie Française, décerné alors pour la première fois.

Illustration : Ricard Canals i Llambí, Portrait d’un enfant (XIX-XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 3 181 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Gaëlle :


123>