Livres audio gratuits pour 'Gaëlle' :


LONDON, Jack – Le Courage d’une femme

Donneur de voix : & Georje | Durée : 35min | Genre : Nouvelles


Jack London - Le Courage d'une femme

Pendant que des hommes se regroupent autour d’un poêle, Sitka Charley se rappelle d’une histoire qui s’est déroulée des années plus tôt, alors qu’il s’était engagé dans une course désespérée en traîneau avec Long Jeff et une Indienne dénommée Passuk, pour tenter de sauver les hommes d’un camp de l’Arctique. Au-delà des épreuves de la piste, Sitka Charley devra faire face à lui-même et restera marqué à jamais par le courage de la jeune indienne.

L’enfance de Jack London, né John Griffith Chaney, se déroula dans la marginalité. Il fut en grande partie élevé par une ancienne esclave, Virginia Prentiss, et demeura proche d’elle toute sa vie. Il survit grâce à mille petits boulots. Il devint tour à tour matelot, vagabond et même chercheur d’or après un passage en université avec des étudiants qu’il jugeait puérils. Influencé par les romans d’aventures de Stevenson et la pensée philosophique de Nietzsche, il est l’écrivain le plus lu des États-Unis. Il mourut à l’âge de 40 ans, après avoir dévoré la vie, en laissant une œuvre impressionnante.
Plus connu pour ses romans d’aventures, on connaît beaucoup moins l’humaniste et le socialiste engagé qui dénonça la face cachée de l’Amérique à la croisée des deux siècles (comme dans Le Talon de fer). Durant son passage au Klondike, il fut impressionné par l’extrême courage des femmes indiennes et leur loyauté. Plus d’un siècle après sa disparition, Jack London défie toujours les codes en traitant des grands thèmes de société à travers une littérature populaire.

Cette lecture est dédiée à Françoise.

Traduction : Georje à partir du texte Grit of Women.

Illustration : Jeune femme Eskimo dans une parka en fourrure, entre 1903 et 1908, par B.B. Dobbs (domaine public).

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement sonore.

Licence Creative Commons

Le Courage d une Femme.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 384 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

WELLS, Herbert George – Le Pays des Aveugles

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 1h 12min | Genre : Nouvelles


Herbert Georges Wells - Le Pays des Aveugles

« Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois. »

C’est ce que se répète Nuñez depuis qu’il est arrivé par accident dans cette vallée perdue des Andes équatoriales. Mais il lui est bien difficile d’être accepté au Pays des Aveugles, dans une société aux mœurs et coutumes si différentes des siennes. Et si, pour faire partie des leurs, il lui fallait sacrifier la vue ?

Traduction : Henry-David Davray (1873-1944) et Bronisław Kozakiewicz (1858-1924).

Illustration : Ismael Nery, Autoportrait avec Adalgisa (XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Partie 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 148 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFON, André – Poèmes provinciaux

Donneuse de voix : Gaëlle & Christian Dousset | Durée : 1h 18min | Genre : Poésie


André Lafon

« Vous êtes, mes poèmes, ces enfants peu vêtus du bord des routes, aux yeux de tristesse et d’étonnement. Il faut pour vous entendre, se faire simple, comme vous. Du moins à ceux qui s’attarderont à vous connaître, donnez tout le charme des pleurs naïfs, des rires jeunes et des voix qui n’ont pas encore menti. » André Lafon

À l’issue d’une vie très courte (1883-1915), André Lafon nous lègue une œuvre littéraire marquée par le succès d’un roman : L’Élève Gilles ; mais son œuvre poétique, quoique ténue, mérite la découverte.
Remarqué et encouragé par son ami François Mauriac, voici ce que ce dernier écrira dans son essai Vie et mort d’un poète : « Nous chercherions en vain dans les lettres françaises un jeune être identifié à la nature comme le fut André Lafon ». En effet, ses Poèmes provinciaux respirent une sérénité parfois inquiète, une mélancolie teintée de foi, une fine sensualité, à l’image de l’univers de ces rives d’estuaire, rassurantes promesses de grand large, éloignées des tourments de l’océan. Une invitation au voyage sur les bords de Gironde.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Illustration : Portrait d’André Lafon (Archives Centre François Mauriac de Malagar)

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 407 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LAFON, André – L’Élève Gilles

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 3h 51min | Genre : Romans


L'Élève Gilles

L’Élève Gilles raconte les joies et les tourments d’un enfant sensible et solitaire, éloigné de ces parents : la découverte émerveillée de la nature au fil des saisons dans la grande propriété de la tante qui le recueille, le cérémonial des rites religieux, les premières amitiés exaltées à l’internat, mais aussi l’angoisse de la nuit, la dureté des rapports entre les jeunes collégiens, les premières trahisons… Ce roman d’André Lafon, écrivain français disparu précocement au cours de la Première Guerre Mondiale, a reçu en 1912 le Grand Prix de Littérature de l’Académie Française, décerné alors pour la première fois.

Illustration : Ricard Canals i Llambí, Portrait d’un enfant (XIX-XXe).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 217 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CURIE, Marie – Lettres de Marie Curie et ses filles (Extraits, 1919-1926)

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 2h 2min | Genre : Correspondance


Lettres de Marie Curie et ses filles (1919-1926)

Après la 1ère guerre mondiale, Marie Curie et sa fille Irène travaillent ensemble au laboratoire de radiologie, tandis qu’Ève, la cadette, poursuit ses études. Marie est très sollicitée et voyage souvent, mais écrit presque quotidiennement à ses filles et s’agace des retards de leurs courriers. Son amour maternel est sensible dans chaque lettre. Elle y décrit ses rencontres et les paysages de ses différentes villégiatures, à Cavalaire, Genève, Alger ou Rio. Mais c’est à Varsovie, au bord de la Vistule – « son » fleuve – que l’émotion que lui inspirent les paysages de son enfance est la plus vive : « J’éprouve un besoin irrésistible d’aller flâner sur une de ces plages lumineuses magnifiques ».

Ce sont quelques unes des lettres échangées pendant la période 1919-1926 qui sont regroupées ici, et qui font suite aux lettres de la période 1904-1918 déjà disponibles.

L’enregistrement de ces lettres a été rendu possible grâce au soutien de Natalie Pigeard-Micault, du Musée Curie, et d’Hélène Langevin-Joliot, avec l’aimable autorisation des éditions Flammarion.
La lecture est proposée en deux versions, avec et sans bruitage.

Texte : Marie Curie et ses filles, Lettres (Éditions Pygmalion, 2011)

Illustration : Marie Curie entourée de ses filles Irène et Eve, en Amérique (1921) (Original : Musée Curie).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Lettres, 1919-1920.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 567 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

TOLSTOÏ, Léon – Contes et fables (Sélection 2)

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : 42min | Genre : Contes


Léon Tolstoï - Contes et fables

Voici une deuxième sélection de contes et fables écrits par Tolstoï lue à trois voix, qui fait suite à la première. Il s’agit d’histoires vraies, de courts récits édifiants, et de légendes merveilleuses. Les puissants y sont féroces ou ridicules, les moujiks, courageux et rusés, et les princesses se transforment en ver à soie…

Partie 1 : Belle la gagne, belle la dépense ; Pourquoi un moujik aima son frère aîné ; La Petite Fille et les champignons ; Les Deux Frères ; La Rosée ; Le Gilet.

Partie 2 : La Princesse aux cheveux d’or ; Le Requin ; L’Habit neuf du tsar ; Comment un moujik fit disparaître un bloc de pierre ; Les Trois Voleurs ; Soukhman.

Cette lecture est proposée en deux versions, avec et sans accompagnement musical.

Traduction : Ely Halpérine-Kaminsky (1858-1936).

Illustration : Ilya Repin, Portrait de Léon Tolstoï (1901).

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Première Partie.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 952 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

LE BRAZ, Anatole – Ceux de la Gorgone

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 22min | Genre : Contes


Anatole Le Braz - Ceux de la Gorgone

« Une brume rousse, charriée par le flot, s’épaississait en une atmosphère d’étoupe au-dessus de la rivière salée, transformait les arbres en quenouilles d’ouate grise, enveloppait lentement les campagnes d’une vaste toison floconneuse. [...] »

Cette histoire contée par Anatole Le Braz, écrivain breton de la fin du XIXème siècle, nous plonge dans les brumes mystérieuses de la côte du Goëlo, entre Lézardrieux et Paimpol. Elle évoque le souvenir du passeur Saperlott en cette sombre nuit de brouillard où il transporta les douze conscrits de la Gorgone. La lecture est accompagnée par une composition du pianiste contemporain Didier Squiban, extraite de l’album Molène.

Illustration : Théodore Gudin, Tempête sur les côtes de Belle-Île (1851).

Licence Creative Commons

Ceux de la Gorgone.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 2 265 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

CURIE, Marie – Lettres de Marie Curie et ses filles (Extraits, 1909-1918)

Donneuse de voix : Gaëlle | Durée : 1h 9min | Genre : Correspondance


Marie Curie et ses deux filles en 1908

Suite à la mort accidentelle de Pierre Curie en 1906, Marie Curie élève seule ses deux filles, Irène et Ève. Elle tâche de concilier sa vie familiale et la poursuite de ses travaux sur le radium qui lui valent une reconnaissance internationale. Dans les années 1910, ses filles font de nombreux séjours à l’Arcouest, en Bretagne, entourées d’une communauté de familles de professeurs à la Sorbonne. Lorsque la guerre éclate, Marie met en place un service de voitures radiologiques pour les hôpitaux du front, et Irène y participe. Au cours de ces années, Marie Curie – dite Mé – est souvent éloignée de ses filles, mais elles s’écrivent très régulièrement, partagent les joies et les soucis de leurs quotidiens. Ce sont quelques-unes de ces lettres couvrant la période 1909-1918 qui sont lues ici, avec l’aimable autorisation des éditions Flammarion.

Texte : Marie Curie et ses filles, Lettres (Éditions Pygmalion, 2011).

Illustration : Marie Curie et ses filles en 1908 (Original : Musée Curie).

Gaëlle remercie tout particulièrement Natalie Pigeard-Micault, du Musée Curie à Paris, et Hélène Langevin-Joliot, d’avoir apporté leur soutien à ce projet et de l’avoir rendu possible.

Licence Creative Commons

> Écouter un extrait : Lettres, 1909-1913.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 190 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Gaëlle :


123>