Livres audio gratuits pour 'Sénèque' :


SÉNÈQUE – De la constance du sage

Donneuse de voix : Domi | Durée : 1h 5min | Genre : Philosophie


Sénèque à Cordoue

Sénèque (4 av. J.-C.- 65 ap. J.-C.), est un philosophe de l’école stoïcienne. Il est parfois nommé Sénèque le Philosophe, Sénèque le Tragique ou Sénèque le Jeune pour le distinguer de son père.

Le texte présenté est destiné à Sérénus et fut composé entre 55 et 58. Sénèque veut démontrer à son interlocuteur que le Sage ne subit ni injustice, ni offense. Sénèque écrit : «  L’injure a pour but de faire du mal à quelqu’un : or la sagesse ne laisse point place au mal. Il n’est de mal pour elle que la honte, laquelle n’a point accès où habitent déjà l’honneur et la vertu : l’injure ne va donc point jusqu’au sage. Car si elle est la souffrance d’un mal, dès que le sage n’en souffre aucun, aucune injure ne peut le toucher. Toujours elle ôte quelque chose à celui qu’elle attaque, et on ne la reçoit jamais sans quelque détriment de sa dignité, de sa personne ou de ses biens extérieurs ; or le sage ne peut rien perdre : il a tout placé en lui… »

Traduction : Joseph Baillard (1799-18?).

De la constance du sage.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 702 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – Consolation à Helvia

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 1h 15min | Genre : Philosophie


Statue de femme romaine, Musée Archéologique d'Istanbul

Le philosophe stoïcien Sénèque (le jeune) (4 avant JC-65 après JC), conseiller à la cour impériale sous Caligula, fut plus tard victime des intrigues de Messaline, la troisième épouse de Claude et, sous prétexte d’adultère avec Julia Livilla, sœur d’Agrippine la Jeune, exilé en 41 en Corse.

Dans Consolation à Helvia, il veut rassurer sa mère.

Première partie :

- Sénèque affirme qu’il n’est pas malheureux
- Qu’est-ce que l’exil ? Un changement de lieu : chose en soi indifférente
- La nature est partout la même ; nos vertus nous suivent partout
- Conséquences de l’exil
- La pauvreté. Elle n’est pas un mal
- Le déshonneur. Il n’atteint pas le sage

Deuxième partie :

- Raisons personnelles qu’a Helvia de se désoler : Sénèque les réfute
- La faiblesse féminine est une mauvaise excuse
- Le meilleur des dérivatifs est l’étude. Sénèque exhorte sa mère à en user
- Helvia doit se consoler aussi par l’affection de ceux qui l’entourent
- Sénèque affirme pour terminer qu’il est heureux, que son âme n’a jamais été aussi sereine

Une belle leçon historique sur le stoïcisme.

Traduction : Jean-Pierre Charpentier (1797-1878) et Félix Lemaistre (18?-18?).

Consolation à Helvia.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 1 650 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – Apocolokyntose

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 40min | Genre : Mythologie


Lawrence Alma-Tadema - Un empereur romain, 41 AC

Une apothéose est une déification ; la coloquinte est une cucurbitacée et L’Apocolokyntose est la transformation de l’empereur Claude en citrouille, une « citrouillification », facétie satirique sur la mort du cruel mari de Messaline et d’Agrippine, écrite sans doute par Sénèque vers 54 ap JC. Cette satire ménippée (mélange de vers et de prose) retrace la mort de Claude, son ascension au ciel, son jugement par les dieux et sa descente aux enfers où il est accueilli par les fantômes de tous les amis qu’il a assassinés. Il est condamné, lui fervent joueur de dés, à les secouer dans un cornet sans fond.
L’auteur se met ainsi à l’abri : « Rien dans mon récit ne sera dicté par la haine ou par la faveur. Et ces faits incontestables, si l’on veut savoir d’où je les tiens ; d’abord je puis, s’il ne me plaît pas, me dispenser de répondre. Qui pourrait m’y forcer ? Grâce à Dieu, je suis libre depuis qu’il a vu son dernier jour, celui qui justifiait si bien ce proverbe : « Il faut être né ou sot ou roi ». S’il me plaît de répondre, je dirai ce qui me viendra à la bouche. A-t-on jamais exigé d’un historien des cautions sous serment ? »

Traduction : M. Charpentier (1860).

Apocolokyntose.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 5 349 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – Quatre Lettres à Lucilius

Donneur de voix : René Depasse | Durée : 27min | Genre : Philosophie


Statue de Sénèque à Cordoue

La Véritable Amitié (lettre 6) : « Oui vraiment, j’aspire à verser mon trésor tout entier dans ton âme ; et si je me réjouis d’apprendre, c’est pour enseigner ; et nulle découverte ne me charmerait, quelque précieuse et salutaire quelle fût, si je la devais garder pour moi seul. Que la sagesse me soit donnée à condition de la renfermer en moi et de ne pas révéler ses oracles, je la refuserais. »

Jusqu’à quel point il faut soigner le corps (lettre 14) : « On se prépare trop de tyrans dès qu’on s’en fait un de son corps, dès qu’on craint trop pour lui, dès qu’on rapporte tout à lui. Il faut se conduire dans la pensée que ce n’est pas pour le corps qu’on doit vivre, mais qu’on ne peut vivre sans le corps. Si nous lui sommes trop attachés, nous voilà agités de frayeurs, surchargés de soucis, en butte à mille déplaisirs. Le beau moral est bien peu de chose aux yeux de l’homme pour qui le physique est tout. »

La Philosophie, source des véritables jouissances (lettre 23) : « Mais la base de la sagesse, quelle est-elle ? De ne pas te réjouir de choses vaines. Voilà la base, qu’ai-je dit ? voilà le comble de la sagesse. Voilà où est monté l’homme qui sait où placer sa joie et ne remet point son bonheur à la discrétion d’autrui. »

Inutilité des voyages pour guérir l’esprit (lettre 28) : « Il n’est arrivé, penses-tu, qu’à toi seul, et tu t’en étonnes comme d’une chose étrange, qu’un voyage si long et des pays si variés n’aient pu dissiper la tristesse et l’abattement de ton esprit. C’est d’âme qu’il faut changer, non de climat. »

Et ces quatre lettres « stoïciennes » se terminent, comme la plupart, par une maxime empruntée à un  « épicurien ».

Traduction : Joseph Baillard (1799-18?).

> Écouter un extrait : La Véritable Amitié.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 9 538 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – De la vie heureuse

Donneur de voix : Thomas de Châtillon | Durée : 1h 24min | Genre : Philosophie


fesque du jardin souterrain - Rome Villa de Livie

De la vie heureuse, ou encore Du bonheur (en latin, De Vita beata) est un dialogue avec un interlocuteur imaginaire écrit par Sénèque le jeune vers 58 après Jésus Christ. L’œuvre est dédiée à Gallion, frère aîné de Sénèque. Son principal objet est de montrer que le bonheur n’est pas matériel, mais naît d’une vie en accord avec la vertu et la raison (selon les préceptes du stoïcisme) (source : Wikipedia).

Traduction : M. Héron de Villefosse (1845-1919).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 28 030 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – Sur la tranquillité de l’âme

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 1h 46min | Genre : Philosophie


James Joseph Jacques Tissot - 1836 1902

Sénèque (vers 47 – 62) est le représentant le plus complet de la doctrine stoïcienne, bien qu’il ne soit pas jugé comme le plus exact, car il n’est pas un simple interprète. Sur plus d’un point il s’émancipe et substitue à l’autorité des maîtres de la Grèce sa propre réflexion. En cela, on a pu juger qu’il était bien un Romain, et, en effet, il dit de lui-même :
« Je ne me suis fait l’esclave de personne, je ne porte le nom de personne. (Non me cuiquam mancipaui, nullius nomen fero.) [...] »

Édition M. Charpentier et F. Lemaistre (1860).

> Écouter un extrait : Chapitre 01.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 24 996 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – De la providence

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 36min | Genre : Philosophie


La Providence de Dieu

Dans De la providence, Sénèque expose sa théorie sur la providence : celle-ci dirige l’univers et Dieu assiste l’homme.
Les stoïciens ne séparant pas les domaines de la logique, de la morale et de la physique, les écrits du philosophe Sénèque ne sont pas à séparer de l’ensemble de la doctrine du Portique (nommée ainsi car Zénon donnait ses cours sous un portique d’Athènes) (? 37 – 65)…

De la providence.

> Télécharger le mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)


..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 16 109 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

SÉNÈQUE – De la colère

Donneuse de voix : Sophie la girafe | Durée : 3h 29min | Genre : Philosophie


Charles Le Brun - La Colère (1688)

Sénèque a probablement écrit ce traité consacré à la colère durant les premiers mois du règne de Tibérius Claudius (41-54 après J.C).
Pour lutter contre cette passion perturbatrice, il exhorte son lecteur (dans le droit fil de toute la tradition stoïcienne) à la liberté intérieure, possession irréductible de l’homme vis-à-vis de ce qui dépend de lui.

Traduction française de la Collection Panckoucke ; Édition : M. Charpentier – F. Lemaistre, Œuvres de Sénèque le Philosophe, t. II, Paris, Garnier, 1860.

> Écouter un extrait : Livre premier.

..: Voir la page complète de ce livre audio :..

Page vue 29 339 fois | Envoyer à un(e) ami(e) Envoyer à un(e) ami(e) |

Tous nos livres audio gratuits pour Sénèque :


12>