Ernest Meissonier - La Cour de l'atelier de l'artiste (1877)

Le Vicomte de Bragelonne (Œuvre intégrale)

Consulter la version texte du livre audio.

Licence d'utilisation : voir nos conditions générales.

Livre ajouté le 11/02/2013.
Consulté ~49 668 fois

Lu par Cocotte

Suggestions

105 Commentaires

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

  1. Bonsoir Ghislain,
    Voilà, en principe c’est corrigé. Effectivement, les liens de ces archives zip étaient incorrects.
    Merci de nous avoir signalé le problème.
    Bonne lecture !!
    Ch.

    1. Wow, quelle efficacité! Merci encore pour votre travail acharné dont nous pouvons tous profiter. Le nouveau site est magnifique. Continuez votre excellent travail.

  2. Cher Ghislain
    Merci beaucoup pour votre aimable commentaire, très encourageant, qui m’a fait un très grand plaisir.
    Vous savez sans doute qu’un nouveau serveur commence à être créé. Pour le moment, nous ne pouvons pas envoyer de lectures, ni corriger, éventuellement, celles qui sont déjà dans la bibliothèque. Nos contributeurs travaillent d’arrache-pied depuis quatre mois à transférer les presque 9000 lectures. Il y aura aussi quelques petites choses à reprendre… Il faut avoir encore un peu de patience. Mais le nouveau Littérature Audio sera superbe.
    Mille mercis pour votre compréhension!
    Amicalement
    Cocotte

  3. Bonjour,

    Encore superbe travail de Cocotte pour cette œuvre! Par contre, les liens pour télécharger plusieurs groupes de chapitres (71-80, 81-90, 91-100, 101-110, 121-130, 131-139 et 201-210) ne semble pas fonctionner pour moi, même lorsque je change de navigateur. De plus, il semble y avoir erreur avec la page du chapitre 86, puisqu’on y entend à nouveau le chapitre 85.

    Merci encore pour votre travail colossal.

  4. Cher Vito
    Je suis désolée de répondre si tard à votre si aimable commentaire, mais ce n’est qu’aujourd’hui que je le découvre.
    J’espère que vous ne serez pas trop déçu en écoutant le Capitan. Évidemment, Zévaco n’est pas Dumas, mais il s’agit aussi d’un roman de cape et d’épée, qui nous entraîne bien loin du morose présent, au galop des chevaux, dans le grand vent de la liberté.
    Un chaleureux merci pour vos messages qui me sont très précieux.
    Amitiés
    Cocotte

  5. • • •More